Jump to content

Agressivité femelle allaitante


Recommended Posts

Bonjour,

Je me permets de venir vous solliciter car je me sens démunie .

Il y a 10 jours, suite au décès d'une de mes rates, ma rate restante s'est mise a complètement déprimer. J'ai donc décidé de lui retrouver une copine qui, le 1er jour s'est laisser manipuler, mais plus les jour suivant. Elle a commencé par me mordiller "gentiment" jusqu'à m'attaquer à sang dès que je mets la main dans la cage, ne serait-ce pour la nourrir. Dans les jours qui ont suivi l'adoption, je me suis très vite aperçue qu'elle grossissait a vue d'oeil, et en effet, 10j après l'adoption, j'avais 10 Ratons dans ma cage! 😱 J'ai donc mis ça sur le compte des hormones mais je ne sais pas comment agir car non seulement elle ne se laisse pas manipuler, mais dès qu'elle entend la cage s'ouvrir (c'est une grande volière donc elles ont beaucoup d'espace !) Elle vient vers moi et me saute dessus, toutes dents en avant, pour me croquer violemment ! Je suis assistante vétérinaire depuis 18 ans et sincèrement je n'ai jamais vu ça!

Ok elle veut protéger ses bébés, le timing n'était pas bon pour faire copain copain avec nous au vue de sa gestation surprise, mais comment faire de mon côté ? L'usage de gants?

Merci d'avance pour vos retours 🙏🏼

Link to comment
Share on other sites

Ah ouais elle est motivée la cocotte... Fait attention à toi. Les gants peuvent être intéressants effectivement...

 

Mon Agressif hormonal je lui avais appris à aller en boîte. C'était une petite boîte de transport. La poignée était sur le couvercle, ça me permettait de tenir ça comme un bouclier. Je tartinait un truc méga bon à l'intérieur (lui c'était la purée de banane). 

 

Ça me permettait de l'isoler de la cage à la moindre manip'.

 

@Senalina? Des conseils? Il faudrait la stériliser après non ?

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Personnellement je pense que ce n'est pas forcément le moment le plus pertinent pour se poser la question de la stérilisation.

 

Rate pas correctement sociabilisée (ce qui est plus que probable au vu de son origine animalerie ou particulier peu sérieux) + mère allaitante + ne connaît pas l'humain en question = bon cocktail pour agressivité en mode "défense" jusqu'aux morsures au sang. Moi je ne vois pour l'instant que des choses qui peuvent correspondre à une rate tout à fait « normale » sans trop-plein pathologique d'hormones (jusque là ce sont des réponses plutôt physiologiques).

D'autant que là la relation de confiance n'a pas vraiment pu se construire, il est possible que les manipulations et tentatives de manipulations l'ait rendue encore plus méfiante.

 

Mettre sa main dans la cage d'un rat c'est un acte d'intrusion assez important. Bien sûr quand on a des rats cools on ne s'en rend pas compte, mais l'absence de réaction négative de leur part est en réalité une preuve très positive de leur sociabilisation vis-à-vis de nous, et en général.

 

En bref il va falloir ruser pour pouvoir sociabiliser les petits et qu'ils ne finissent pas aussi méfiants envers l'humain que la mère. Respecter au maximum les besoins et limites de la maman, ne pas la forcer, etc. En faisant ça + après le départ des petits, il y a de quoi tisser une relation de confiance.

@Bellefeegore a peut-être des liens ou conseils pour tisser des liens avec des rats compliqués / pas sociabilisés / un peu traumatisés ?

 

 

  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

Certaines mamans sont de vraies lionnes mais souvent elles s'apaisent un peu lorsque les bébés grandissent. Vers 2/3 semaines elles lâchent souvent un peu de lest vis à vis des petits. Pour le moment la stérilisation ne me semble pas non plus pertinente, a voir son caractère une fois la période "portée" passée.

 

 

  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a quelques années, pour essayer de sauver une portée dont la maman n'avait pas de lait, j'ai adopté en animalerie une rate et sa portée. Bingo, elle était déjà gestante d'une nouvelle portée. Elle était extrêmement sauvage, manipulée à l'animalerie avec des gants et par la queue et elle me sautait au visage pour m'attaquer dès que j'approchais de la cage. 

Elle s'est largement calmée quand les bébés ont ouvert les yeux, à peu près. Et une fois le sevrage terminé, j'ai pu commencer le travail de désensibilisation à la main puisqu'elle ne mordait plus du tout :) 
Le mieux, pour surveiller la bonne croissance des bébés et nettoyer, c'est de l'occuper ailleurs (avec des friandises ou quelque chose d'appétent, par exemple.). Mais pas de panique, ce n'est absolument pas représentatif de son comportement futur :) 

  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Alors en effet, j'ai eu en FA de resociabilisation une rate dans une situation similaire (et similaire à celle rencontrée par @Senalina), soit le double effet kiss cool "hormones + terrorisée par l'humain".

Son histoire ici : http://www.rescue-forum.com/galerie-photo-147/magical-destiny-aka-cluny-une-puce-haute-couleurs-fa-maison-97428/, grâce aux photos on voir bien l'évolution.

 

Au départ, j'allais tous les 10 jours environ chez ma pote pour qu'on puisse nettoyer la cage et prendre les petits en photo. Pour cela on attirait la rate vers le haut de la cage qu'on avait déclipsé (c'était une type jenny si je me souviens bien) et on déplaçait la partie grille avec la rate dedans pour avoir accès au bac et aux ratons. C'était une improvisation totale vu que la rate était à un niveau d'agressivité où elle nous sautait au visage en soufflant à travers la grille. ça nous a permis de sociabiliser et de prendre les petits en photo pour les placer.

 

On a du faire 2/3 sessions comme ça jusqu'au sevrage des petits et, vu qu'elle avait une adoptante qui l'attendait si on arrivait à la sociabiliser, il était prévu que je la prenne en FA de resociabilisation. Même séparée de ses petits mais dans la même maison (certains mâles y restaient) elle continuait à agir de la même manière.

 

Déjà pour la chercher ça a été sport, elle ne voulait pas rentrer dans la boîte de transport, donc j'ai du l'attraper à mains nues (que je me suis fait labourer), elle a hurlé de terreur et m'a copieusement uriné dessus (et j'ai eu tellement peur de la lâcher vu que l'urine sur les plaies, ça pique...).

 

Une fois à la maison, je l'ai déposée dans la cage avec la boîte de transport. Ensuite je lui ai fichu la paix et j'ai joué sur le fait qu'elle s'ennuie et vienne chercher le contact. Avec une rate en groupe, j'aurais sûrement joué sur le côté avenant des copines pour l'aider à progresser mais là ça n'était pas possible. Je me collais contre la cage et lui parlais, jusqu'à ce qu'elle se calme et comprenne que je ne lui faisais rien.

Ensuite je l'ai laissée venir toute seule vers moi, sortir de sa cage,etc. Je ne me suis pas placée comme 'intruse' dans son espace, j'ai attendu qu'elle m'y invite. J'avais compris que c'étaient les mains qui la terrorisaient donc j'ai travaillé le contact avec des contons-tiges, et j'ai commencé à travailler la manipulation mais avec les avants bras sans la soulever, j'agissais vraiment comme si je n'avais pas de mains. Puis plus elle a accepté le contact, plus j'ai commencé à lui présenter les poings (qui incitent moins à la morsure), puis peu à peu les doigts et les mains. Il y a un truc que j'ai remarqué avec les rats qui mordent par défense, c'est que les mouvements hésitants les incitent à attaquer plus que les mouvements francs et confiants.

J'ai constaté des progrès en moins d'une semaine. Je pense que le changement d'environnement et le fait de ne plus être avec ses petits 'à défendre' ont aidé. Mais j'ai utilisé le même genre de méthode avec des rats AH bien violents longtemps après la castration car leurs anciens maîtres avaient laissé traîner.

 

Là, j'aurais tendance à te conseiller de jouer à 'oh regarde, un canard' par exemple en attirant son attention avec un plumeau ou autre quand tu mets à manger, etc. dans la cage pour éviter de te faire défoncer les mains. Si tu as une tierce personne pour t'aider, c'est plus simple (sinon, le plumeau dans la bouche, ça marche ^^')

Ensuite de multiplier les contacts 'non intrusifs' en restant près de la cage et lui parlant par exemple, qu'elle se rende compte que tu n'es pas une menace. Et une fois apaisée tu pourras tenter un contact physique à l'extérieur, puis à l'intérieur de la cage l'aide d'un objet type coton-tige, brosse à dents, etc. Parallèlement à ça, comme l'ont dit les filles, il y a de fortes chances qu'à mesure que les petits grandissent, elle se calme également. Donc ça devrait aller vers le mieux !

 

 

J

  • Like 1
  • Love 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Bonsoir,

Un très très grand merci à vous toutes pour ces précieuses infos que je vais m'empresser d'appliquer à la lettre dès demain. Depuis le début, je lui parle beaucoup, en étant proche de la cache mais sans chercher pour autant le contact physique, et d'elle même , elle saute sur la grille au niveau du visage. Mais je ne désespère pas! Je veux y arriver! 😉

J'avais aussi dans l'idée de tenter une approche en dehors de sa cage, comme par exemple la prendre avec moi et lui faire une session récréation sur le canapé, comme sa copine adore le faire, ainsi elle pourrait prendre exemple sur sa copine qui ne cesse de venir au contact et s'amuse comme une folle. Cependant, j'avais d'une part, peur de l'attraper sans me faire détruire les mains, et d'autres part, me dire que si elle décide de s'échapper par peur, la récupérer sera d'autant plus compliqué... Pourtant, le fait de l'amener dans un environnement neutre, pourrait être judicieux pour la "détendre" et ainsi ne plus qu'elle m'assimile a une source de strees? Vous en pensez quoi?

Link to comment
Share on other sites

L'approche en dehors de la cage en jouant sur le côté neutre et la copine de bonne volonté, ça se tente ! A voir comment elle réagit à la séparation d'avec ses petits par contre (et aussi ne pas faire trop traîner la sortie pour éviter qu'ils se refroidissent). Il y aurait moyen de mettre un parc autour de la volière, avec un accès direct depuis la porte, dans lequel tu t'installerais ? Ça lui permettrai de venir à son rythme et à sa guise sans que tu lui impose la sortie. 

 

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Je ne crois pas avoir vu la mention quelque part, mais est-ce que la rate qui tu avais déjà est dans la même cage ? Isoler la maman peut la calmer aussi un peu (enfin là, on est plus à ça près vu la motivation !).

 

Concernant ta dernière question, je pense que j'attendrais qu'elle n'allaite plus les bébés pour entamer une vraie relation de confiance avec elle (tu peux toujours lui parler :) ), histoire que les hormones redescendent bien et qu'elle ne soit plus dans cette position de "je défend mes bébés à tout prix" qui peut ajouter à son stress du nouvel environnement, même si le fait que la copine lui montre l'exemple peut jouer !

Edited by sachaspace
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 21 heures, Bellefeegore a dit :

L'approche en dehors de la cage en jouant sur le côté neutre et la copine de bonne volonté, ça se tente ! A voir comment elle réagit à la séparation d'avec ses petits par contre (et aussi ne pas faire trop traîner la sortie pour éviter qu'ils se refroidissent). Il y aurait moyen de mettre un parc autour de la volière, avec un accès direct depuis la porte, dans lequel tu t'installerais ? Ça lui permettrai de venir à son rythme et à sa guise sans que tu lui impose la sortie. 

 

Malheureusement non, la volière est posée à l'horizontale, et sur un meuble assez haut, ce qui ne me permet pas d'y mettre un parc autour... Mais il y a un peu de mieux! Plusieurs fois par jours, je positionne mes avants bras devant la porte ouverte de leur cage, tout en lui parlant, elle fait sa curieuse et ose venir renifler et même y mettre ses pattes avant, en voyant sa copine faire de même, et ne cherche pas à morde! Mini victoire ! 🥳 Pour l'instant, je ne tente pas avec les doigts, et je vais retester avec le poing d'ici qlq jour... La dernière fois, elle mordait aussi le poing après lavoir reniflé...

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 21 heures, sachaspace a dit :

Je ne crois pas avoir vu la mention quelque part, mais est-ce que la rate qui tu avais déjà est dans la même cage ? Isoler la maman peut la calmer aussi un peu (enfin là, on est plus à ça près vu la motivation !).

 

Concernant ta dernière question, je pense que j'attendrais qu'elle n'allaite plus les bébés pour entamer une vraie relation de confiance avec elle (tu peux toujours lui parler :) ), histoire que les hormones redescendent bien et qu'elle ne soit plus dans cette position de "je défend mes bébés à tout prix" qui peut ajouter à son stress du nouvel environnement, même si le fait que la copine lui montre l'exemple peut jouer !

Je suis d'accord. J'essaie de ne pas être intrusive, et je la laisse venir à mon contact si elle le souhaite seulement, tout en restant en dehors de sa cage. Je me dis aussi que si la sociabilisation des bébés se fait correctement (et j'y mets un point d'honneur ! 😉), Elle verra aussi, via eux, qu'elle peut avoir confiance en nous, humain... Mais en effet, ce sera après la lactation...

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience de navigation et mémoriser vos paramètres utilisateur pendant votre visite. Aucune information contenue dans ces cookies ne permet de vous identifier sans votre permission. SRFA ne transmet aucune information non anonyme à des applications tierces.