Aller au contenu
szut

Vos débuts en temps qu'éleveurs?

Messages recommandés

Bonjour à tous!

 

Je ne suis pas du tout active sur ce forum pour le moment mais j'aime beaucoup lire sur nos amis ratoux quand j'en ai le temps.

Pour le moment, je n'en possède pas et je me sens bien seule :(

 

J'aimerais, l'année prochaine (quand je gagnerai plein de sous-sous) réadopter des rats et, qui sait, peut-être commencer un travail sur une lignée...

 

Je sais que ça fait un peu "C'est qui celle-là elle a même pas de rats et elle pense déjà repro". J'avoue. Pour nuancer, je dirais que ce n'est vraiment pas pour tout de suite. Déjà parce que j'ai envie de commencer par prendre uniquement des maloux, ensuite parce que quand j'ai une idée en tête je veux être sûre d'être bien préparée et d'en cerner tous les aspects (d'où la question qui arrive).

 

Donc je me demandais, vous grands experts que vous êtes (non, je suis pas lèche botte.. bon, juste un peu) :

 

Comment vous est venue l'idée de commencer l'élevage?

Quels aspects travaillez-vous et pourquoi?

A quoi faut-il faire vraiment attention? (Je me doute que tout le monde va répondre "santé et caractère avant le phénotype, jeune padawan!" ou encore "attention au budget" mais on sait jamais)

 

Bref, un peu votre évolution, ce que vous aimez, ce que vous n'aimez pas...

 

 

J'ai déjà lu des articles sur la reproduction et la génétique, donc ce qui m'intéresse c'est l'approche personnelle, surtout. J'espère que je suis assez claire, je m'embrouille moi-même... J'espère aussi que je n'ai pas raté un poste identique (j'ai cherché j'vous jure, mais c'est tellement grand ici)

 

 

Un grand merci à vous!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne vais pas pouvoir t'aider, j'ai décidé de ne pas faire d'élevage.

Même si j'adore mes rats et que je n'adopte quasi que chez des particuliers, je ne me sent pas de faire naitre des petits êtres qui ont 4 chances sur 5 de mourir de manière horrible.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je vais faire ça en deux temps, d'abord mon histoire à moi, ensuite ce que j'en pense.

 

Moi j'ai eu des rats début 2004, j'ai toujours adopté QUE chez des particuliers donc j'ai vite été mise en contact avec ça. J'ai pas eu envie de me lancer dans la repro avant 2007 je crois? un truc du genre car je n'avais (a mon sens) pas les connaissances pour.

 

J'ai côtoyé des personnes qui faisaient pas mal de portées (Rattou des abracadab'rats, Ariane de L'ile aux rats, Pascual et Nerolie de Ratlala) et j'ai appris tout ce que je pouvais, ne serait ce que par curiosité.

 

Un jour j'ai décidé que j'aimerais tenter un truc, donc j'ai adopté des rats qui pouvaient entrer dans mon projet et qui respectaient mes exigences. AU final ca ne s'est pas fait pour diverses raisons, mais j'ai continué a mourir cette idée.

 

Je me suis vraiment lancée dans la repro en 2009, et depuis j'ai une portée de temps en temps (tres peu).

 

 

Ce qui a changé pour moi c'est clairement ma vision de la repro et les choix que je fais. Par exemple en 2006 sur une portée de 14 rats y'en avait un qui faisait une tumeur à 24 mois pour moi c'était aaahhh malheur malheur fait pas un repro un seul tumeur aahhhh. Soyons clairs c'est completement débile de penser comme ca! Mais c'est le temps, mes expériences et mes connaissances qui m'ont fait revoir le sujet. Idem pour d'autres points comme la consanguinité, le poids, bref pas mal de choses.

 

Le fait que mes connaissances et donc mon jugements soient plus "murs" m'a vraiment fait avancer, et je pense que mes choix actuels sont bien plus intéressants que ce que je pensais il y a quelques années. Clairement plus dangereux aussi, mais en même temps mieux maitrisés car je sais, je comprends ce que je fais.

 

Ce qui me semble important dans tout ca c'est deja au minimum d'avoir vécu de A à Z une vie de rat.ON ne sait pas comment on réagit devant la souffrance, on ne sait pas comment on réagit dans l'urgence sans l'avoir vécue. Connaitre son sujet, l'animal, me semble être la base la plus importante à avoir. En cas de souci comment réagir vite et bien quand on y connait rien?

 

Ensuite se donner un objectif, le tenir et ne PAS SE MENTIR. Si tu as envie de faire que du physique et bien c'est TON choix et il faut l'assumer! Mentir, cacher, changer d'avis tous les 4 matins, pas etre clair c'est le meilleur moyen de se planter son affaire, et au final de n'arriver à rien. A mon sens etre clairs, transparents avec les gens qui adoptent chez toi c'est le moins que tu puisses faire, en gros ne pas prendre les gens pour des cons (sport national ca).

 

La repro n'est pas un passage obligé, c'est beaucoup de temps, de deceptions, de catastrophes, de moments difficiles, de galere, d'argent .... c'est aussi beaucoup de bonheur, mais il ne faut pas que le reste prenne l'avantage. Y'a des gens qui s'en foutent donc ils ne sont pas impactés par ca, mais si tu as un peu de considération pour les vies que tu fais naitre tu ne pourras jamais t'en foutre et tu devras tous les jours assumer les choix que tu as fait.

 

Ca fait limite peur comme ca, mais je pense qu'en tant qu'eleveur impliqué tu es touché quand un de tes bébés est malade, tu es touché quand on de tes bébés part, tu es touché quand il y a un souci, tu es ennuyé quand ca se passe mal... Même si c'est à moindre mesure, un peu + un peu X le nombre de petits d'une portée X le nombre de portées bah des fois oui t'en as gros sur la patate.

 

Si t'es débile comme moi tu vas te sentir responsable de trucs ou c'est pas ta faute, mais bon TU as fait naitre ce rat don tu te dis que t'aurais pu faire mieux... tu vas prendre mal des trucs ou il faudrait pas, mais bon t'es maman rat alors forcement ton bébé tu le surprotege, tu vas te prendre la tete a croiser 7676564 trucs pour au final retomber sur ton premier résultat....

 

Ils vont accompagner ta vie tous les jours, et pas seulement en tant que tes rats dans ta cage, mais en tant que tes petits protegés un peu partout, qui sont la grace/ a cause de toi.

 

Pense aussi que pour travailler il faut un excellent suivi, donc de bon adoptants et c'est pas monnaie courante (et ca demande du boulot). Tout ne tombe pas tout cuit dans les bec et des fois c'est la mega gaaaaalere pour avoir ce qu'on veut.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Comment vous est venue l'idée de commencer l'élevage?

 

J'ai des rats depuis 2003.

J'ai eu ma 1ere portée interne en 2007, donc il y a quand même quelques années qui se sont écoulées entre temps qui m'ont permis de bien me familiariser avec le rat. Je pense que c'est important, avant de commencer la reproduction, de bien connaître l'animal de long en large, donc au moins d'avoir pu observer une petite tribu de 4/5 rats évoluer jusqu'à leur mort, au minmum.

D'une part, parce qu'avoir une raterie fait souvent augmenter ton nombre de rats : être sûr de pouvoir gérer une petite tribu (au niveau des finances, du temps à consacrer, mais aussi affectivement, car les décès sont pas forcément faciles à supporter pour les plus sensibles d'entre nous), c'est indispensable avant de songer à l'agrandir.

Aussi, parce que tu vas te retrouver face à des adoptants potentiellement plus novices que toi qu'il faudra conseiller. Alors si tu n'as aucune idée de comment se déroule une intégration, de ce que tu dois conseiller à ton adoptant dont le rat mâle se met soudainement à mordre à tord et à travers, ou à ton adoptant dont la femelle qu'il vient d'adopter se retrouve avec une boule sous la patte avant... bah c'est un peu la merde.

 

Pour en revenir à moi, j'ai donc fait fait les choses progressivement :

-1ers rats en 2003

-1ere portée externe en 2006 : c'était déjà un 1er pas vers la reproduction, je n'ai prêté que mon mâle pour la saillie mais ça m'a permis de voir comment se déroulait une portée.

-1ere portée interne en 2007

-ryhtme de portées très lent pendant quelques années, parce que je n'avais pas les moyens d'en assurer plus.. bref, en gros 2 portées par an jusqu'en 2010, sachant que plusieurs étaient des portées plus ou moins de "sauvetage"

-et c'est à partir de 2011 (donc l'année dernière) que j'ai commencé à en avoir plus régulièrement, parce que plus de moyens, et surtout la certitude que c'était une activité qui me plaisait dans laquelle j'avais vraiment envi de m'investir.

 

Pour répondre vraiment à la question, comment m'est venu l'idée de commencer l'élevage...

Il y a eu 2 raisons :

-d'abord, une réelle passion pour l'élevage depuis que je suis toute petite. Ca s'explique pas, c'est comme me demander pour quoi je préfère les pains au chocolat aux croissants ou le violet au jaune. Dès la primaire j'ai commencé à m'intéresser à la génétique (genre quand je croisais un chat d'une certaine couleur avec un certain motif... je citais toute fière son "code génétique"...bref la gosse flippante x_x)

et à la diversité des races/variétés chez plusieurs espèces animales. Je rêvais d'avoir un élevage, quel qu'en soit l'animal, sauf que c'était moyennement à la portée de la gosse que j'étais vu que je visais quand même plutôt l'élevage de chiens/chats/chevaux (du coup je passais ma frustration sur des jeux d'élevage en ligne, genre moutonking, mdr).

 

-et puis, j'ai eu des rats, et j'ai tout de suite eu un bon feeling avec cet animal. Bref, j'ai tout de suite su que j'aurais des rats pendant longtemps, que j'en aurais plusieurs, et j'ai rapidement eu envi de donner une descendance à mes "chouchous".

Bref, quand passion de l'élevage + passion du rat se rencontrent => ça donne une éleveuse de rats !

Ca tombait d'autant plus bien que l'élevage de rats étaient quand même un hobby plus accessible (budget, place..) que celui de chiens ou de chevaux quand on est ado.

 

 

 

Quels aspects travaillez-vous et pourquoi?

Personnellement, je ne prétend pas vouloir (et surtout parvenir) à améliorer la santé/la longévité de l'espèce entière, parce que je sais très bien qu'à mon échelle c'est tout bonnement impossible.

 

Mon objectif est plus modeste, c'est tout simplement de faire du rat "mieux" qu'en animalerie, à tous les niveaux :

-mieux sociabilisé

-élevé dans de meilleurs conditions donc en meilleur santé quand on l'adopte (alors qu'en animalerie, on a souvent le droit au rat qui tchoum à l'arrivée, à la femelle gravide à 6 semaines, etc)

-accompagné de meilleurs conseils quand on l'adopte (parce que les conseils des vendeurs d'animalerie, bof bof)

-plus "joli" même si bien sûr ça reste subjectif (donc j'essaie de développer certains phénotypes que j'aime bien, et surtout un type de morphologie que j'aime bien).

 

Bien sûr, j'essaie de sélectionner des parents en bonne santé (pas de soucis respi, etc) et avec une longévité correcte dans la famille, comme à peu près tout le monde, dans le but à terme d'avoir des rats avec un meilleur "potentiel santé".

Mais ce n'esr pas mon unique but, et je pense d'ailleurs que c'est mieux de se fixer d'autres objectifs que "l'amélioration de la santé et de la longévité du rat domestique", car sinon, on s'expose quand même à de fortes deceptions (car c'est compliqué, à obtenir, quand même, l'amélioration de la santé et de la longévité d'une espèce entière !).

D'ailleurs, il me semble plus modeste de prétendre à "l'amélioration de la santé et de la longévité de sa propre lignée" que de celle de l'espèce entière. Car, dans la mesure où la plupart des reproductions sont faites en animalerie, je pense qu'il est totalement illusoire de penser que son travail d'élevage puisse avoir un quelconque impact sur la fréquence des tumeurs, l'âge moyen au décès, etc... à l'échelle nationale (à l'échelle de la lignée que l'on travaille, oui, mais pas à l'échelle nationale).

 

A quoi faut-il faire vraiment attention?

Je dirais, d'abord : te fixer des objectifs clairs et modestes, pas forcément recopier le sempiternel "amélioration de la santé et de la longévité du rat domestique" si tu ne te sens pas de te donner les moyens pour y parvenir.

Ensuite, avoir les connaissances necessaires : il y a pas 5000 choses à savoir pour élever des rats, c'est relativement simple, mais quand on voit que certains "éleveurs" n'y connaissent strictement rien à la génétique, ça fait un peu peur. Et pour avoir ces connaissances, il ne faut pas lire que les articles de srfa ou d'un site unique quel qui soit, ce n'est pas suffisant, d'abord parce qu'il y a plein de sujets qui font débat (âge des reproducteurs, légitimité des interdits de reproduction, allaitement en troupe ou non...), et qu'il est necessaire que tu te fasses ta propre opinion.

 

Bien sûr, il faut veiller à avoir le budget, le temps, et l'espace, pour gérer une tribu de rats potentiellement plus conséquente (on n'est pas tous obligé d'avoir 20 rats pour faire de l'élevage, mais on se retrouve quand même plus vite qu'on ne le pense à ce chiffre là, donc faut savoir pas se laisser déborder).

 

D'ailleurs, je pense que c'est un truc auquel il faut faire attention très rapidement : ne pas se laisser déborder par le nombre de rats. A force d'adopter des "peut être futurs reproducteurs" par ci par là, de garder des bébés sur des portées, d'adopter des rats chez des amis (parce qu'au bout d'un moment tu finis par te faire plein d'amis ratouphiles et que tu veux leur faire plaisir)... bah tu risques de te retrouver avec plus de rats que tu ne peux en gérer. Donc il faut faire gaffe à planifier tes adoptions : éviter de multiplier les adoptions "coups de coeur" qui n'entrent pas dans tes projets de repro (car c'est autant de rats que tu ne pourras pas garder sur tes propres portées), savoir se limiter quant au nombre de ratons que tu gardes par portée... Et tout ça, c'est frustrant parfois.

 

Ensuite, mon denrier conseil, ce serait d'éviter à tout prix d'entrer dans les gueguerres entre éleveurs (et là, le mieux, c'est quand même d'éviter de se sur-investir sur les forums et autres communautés), parce qu'il y en a plein, et que ça n'apporte rien à personne :) Beaucoup de gens ont arrêté l'évelage et même les rats à cause de ça, c'est quand même dommage !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Premier et deuxième rat acheté en animalerie quand j'y connaissais rien, je pensais pas qu'il y avait des gens assez fou pour faire des forums sur les rats xD. Tfaçon à l'époque j'avais presque pas accès au net mdr (ça commence à dater !).

 

Rapidement j'ai découvert ce petit monde, j'ai eu la chance d'adopter chez Rattounette la cheftaine de ce fofo.

Sauf qu'après ça j'ai rencontré une éleveuse beaucoup moins recommandable, je savais pas encore grand chose et j'ai aps écouté la bonne personne... Bref première portée je m'en suis mordue les doigts, ça s'est très mal passé pour l'avenir des petits. Je m'en suis beaucoup voulu :(.

 

Par la suite j'ai re tenté avec des connaissances plus solides. J'ai fais quelques rares portées uniquement quand je trouvais qu'un de mes rats était exceptionnel. Pas juste sympa et beau, comme la majorité des rats. Du coup seuls 5 de mes maloux m'ont vraiment semblé dignes de reproduire, sur 30 rats en tout... Mais toutes ces expériences ont été magnifiques, de vrais moments de bonheur malgré le boulot que ça représente, les soucis habituels, et qq adoptants qui ne donnent pas de nouvelles ou autre chose désagréable pour un éleveur soucieux du devenir de ses bébés.

 

Maintenant un avis pessimiste au possible :) : pourquoi j'arrête !

Les rats, j'en peux plus... Je les ai aimés fort, ils ont été une très grosse part de ma vie durant de nombreuses années. Mais là je craque, j'en peux plus de passer ma vie chez le véto pour des soucis dégueux qu'un humain ne supporterait pas, les voir partir les uns après les autres si rapidement... Laisse passer un peu de temps, affronte les soucis de santé et après il sera temps de re songer à te lancer.

 

Et si j'arrête la repro plus précisément : Il ne faut pas reproduire à tout prix, qu'il y à bien assez de rats à sauver un peu partout. J'avais plein de grande idées, je pensais que tout irait bien si je m'appliquais, et bah non... On ne vit pas dans un monde bisounours. Ceux qu'on fera naitre vont mourir, comme les autres... De plus à l'heure actuelle il faut se battre contre une des pires saloperies que je connaisse, le mégacolon. Et clairement, j'aurais beaucoup de mal à m'en remettre si je faisais un mauvais choix et que je permettais à cette maladie de se développer.

 

Il me reste 3 ratoux, ou plus précisément ce sont ceux de mon homme, et ce seront les derniers. Je continue le suivi de mes ratons, je regarde aussi comment vont continuer les lignées auxquelles j'ai participé. Après je pense vraiment prendre de la distance.

 

Désolé c'est brouillon et en vrac... C'est écrit comme ça vient... :s Jpourrais détailler si des points sont trop flou !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne vais pas pouvoir t'aider, j'ai décidé de ne pas faire d'élevage.

Même si j'adore mes rats et que je n'adopte quasi que chez des particuliers, je ne me sent pas de faire naitre des petits êtres qui ont 4 chances sur 5 de mourir de manière horrible.

 

Pareil pour moi.

De plus, devoir trouver des adoptants pour les rats de sauvetages que j'ai eu parfois en accueil m'a vacciné contre l'envie de m'y mettre (perso, je n'ai jamais pu réussir à trouver des adoptants corrects pour tous les rats en accueil, et j'ai eu des demandes farfelues). Je n'ai pas envie d'ajouter en plus au nombre déjà conséquent de ratons et rats à placer.

 

Après, si tu veux réellement tenter, il te faudra garder à l'esprit que tous les ratons ne seront peut-être pas placés, donc prévoir la place pour garder ceux qui resteront. Il faut aussi envisager les frais vétérinaires pouvant être liés à une portée, la gestation pouvant dans quelques cas entrainer des soucis de santé ou/et la mort de la femelle.

Et que si tu veux bien faire, il faut regarder aussi (et je dirais pour ma part : en priorité) la santé et la longévité des lignées reproduites : si c'est pour faire naitre des ratons prédisposés à plein de maladies et à la longévité ne dépassant pas 25-26 mois à cause de maladie (hors condition de maintenance chez la famille adoptante), j'estime qu'il vaut mieux s'abstenir. Mais ce n'est que mon humble avis.

Bonne recherche et réflexion si tu veux toujours tenter. On a plusieurs éleveurs sur le forum, tu seras conseillé si tu tentes l'aventure, ne t'en fais pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je pense que tu as eu déjà de bonnes réponses, je m'y associe pleinement.

 

J'ajouterai ma petite pierre avec mon histoire juste après, mais aussi avec un élément qui n'a pas été abordé par ces très bonnes réponses : "se lancer dans la repro en ayant que des mâles", car ça modifie pas mal la donne. Il faut être conscient qu'évidemment, sans femelles, ton projet sera fortement conditionné par ta capacité à nouer des collaborations fortes et durables avec des propriétaires de femelles ; sinon, tu es "condamnée" à ne faire que des portées one-shot, sans pouvoir mettre en place un vrai plan de moyen-terme, sur plusieurs générations.

 

Cette petite parenthèse fermée, je peux témoigner un peu de mon propre parcours.

 

J'ai adopté mes premiers rats début 2007, pas du tout du tout dans l'optique de les faire reproduire. Ca va peut-être étonner des gens qui me connaissent assez bien, compte-tenu de mon implication aujourd'hui, mais je suis venue à la repro "presque" par hasard et poussée par la naisseuse de mes rats. Je n'y avais jamais pensé avant, ce n'était pas une passion préconçue, c'est vraiment les circonstances qui m'y ont menée. La naisseuse de mes premiers rats, donc, Ariane de son petit nom (raterie IAR) arrêtait son activité ratounesque ; la fratrie des miens avait été peu reproduite et elle souhaitait que sa famille puisse continuer (logique après les efforts qu'elle y avait mis, c'était une troisième ou quatrième génération née chez elle), elle m'a envoyé un message un jour avec "diiiiis, ça te dirait pas de les faire repro ?".

J'étais plutôt dans l'optique d'attendre d'avoir eu mes premiers décès pour me "tester" moi-même quand à ma capacité à surmonter ce chagrin et à vouloir continuer avec les rats. Mais il y avait Kubrick... tu sais, ce rat, LE rat, notre première rencontre avec celui qui fait qu'on adorera les rats à tout jamais ! Alors je me suis lancée, et il y a eu cette première portée (qui n'était vraiment pas vilaine, avec le recul, et pourtant j'étais moins informée et impliquée que maintenant, même si j'avais déjà avalé trois fois Ratlàlà en intégralité).

Mais c'est vraiment dans le temps que ça a fini par se concrétiser, à s'enrichir de davantage de réflexions et de méthode. D'ailleurs, je n'ai un site web que depuis quelques petites semaines, après pourtant plusieurs années dans le "milieu" repro rat amateur et quelques portées (oh, pas beaucoup... surtout beaucoup de ratages en fait !!).

 

(C'est aussi pour ça que ça me fait sourire parfois quand on voit des tout nouveaux tout jeunes, qui ont adopté à tour de bras les 3 premiers mois et lancent leur "raterie" avec tambours et trompettes, sans s'être renseigné, sans avoir appris les bases, sans avoir connu de décès, bref avec souvent beaucoup de naïveté et un enthousiasme "envie de pisser" qui souvent retombe bien vite. Ce n'est visiblement pas ton cas puisque tu prends conseil et réfléchis d'avance, c'est déjà un bon point !)

 

En ce qui concerne "qu'est-ce que je travaille et pourquoi", je m'associe à nouveau aux réponses précédentes. Je ne vais pas recopier la page projet/méthode de mon site (mais si ça t'intéresse n'hésite pas à aller la lire, je crois que'elle répond pas mal à ta question ;)) mais grosso modo, je n'ai pas d'ambition démesurée du genre "améliorer la santé du rat domestique" mais tout au plus de ne pas dégrader celle des familles que je suis ; je ne me cache pas d'avoir des préférences de couleur, je ne crois pas que ce soit honteux, pourvu qu'on ne fasse pas n'importe quoi pour poursuivre cet objectif, donc je me suis posée des limites (principalement sur la quantité d'informations disponibles, la santé et la provenance des reproducteurs) mais je n'ai pas non plus honte de dire que oui, je fais aussi de la repro pour faire naître des petits d'une certaine couleur, et pour faire naître des descendants de rats que j'ai adorés de tout mon coeur. La santé, l'affect et le visuel sont parties intégrantes de tout ça. Je fais d'abord de la repro pour me faire plaisir et faire plaisir à quelques personnes que j'ai le grand honneur de compter au nombre de mes adoptants, avant d'avoir des objectifs aussi élevés (et globalement inaccessibles) "d'améliorer une espèce" ! Ce qui ne veut pas dire qu'il faut s'en foutre pour autant, parce que si c'est dur d'améliorer, je pense que c'est beaucoup plus facile de pourrir les choses...

 

Et le principe absolu et essentiel, le premier, numéro 1 tout ce que tu veux, pour moi et que je recherche chez ceux d'en face, c'est de dire ce qu'on fait et de faire ce qu'on dit. Les mensonges et les cadavres cachés sous le tapis, ça finit par se voir et ça fait fuir les gens sérieux. Avoir une belle page "éthique" en lettres d'or, pompeuse et repompée qu'on met là parce que ça fait bien, et une page "portées" qui contredit point par point tous les beaux principes de la précédente, ça me hérisse profondément. Je préfère 100 fois quelqu'un qui assume clairement ses choix, même si ce ne sont pas les miens, pourvu que ça procède d'un choix délibéré et assumé, d'une réflexion, je le respecte. Je ne prétends pas avoir la vérité absolue sur la bonne manière de faire, et il se peut bien que l'avenir nous prouve que des choix ont été meilleurs que d'autres. Mais les mensonges, les gens qui se trouvent des excuses, ça, vraiment, ça m'agace ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
D'ailleurs, il me semble plus modeste de prétendre à "l'amélioration de la santé et de la longévité de sa propre lignée" que de celle de l'espèce entière

 

Je pense que la dessus c'est encore une mauvaise formulation, car il est clair qu'on ne peut PAS améliorer le rat domestique Francais tout seul. Clairement à l'échelle d'un eleveur particulier qui fait quelques petites repros c'est complètement impossible.

 

Perso mon objectif c'est d'améliorer ma famille à moi et aider d'autres personnes à avancer dans leurs projets autant que je le peux. Si j'arrive à débloquer des situationsbah c'est toujours un pas de plus vers quelque chose ^^

 

La couleur toussa m'enfou, les deux trucs qui me tiennent a coeur en marquage et couleur c'est à prioro mort bah tant pis ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je pense qu'au final on est tous d'accord là dessus (au moins ceux qui y ont réfléchi). Ça n'empêche pas le tout venant de t'affirmer la bouche en cœur et droit dans les yeux que oui oui bien sûr sa seule et première priorité est d'améliorer la longévité du rat français (sans avoir un début de commencement d'idée d'en quoi ses portées iraient dans ce sens, en dehors de "hmm sang neuf" "oui hmm repartir de zéro").

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour vos réponses :)

 

J'ai du mal à savoir ce que je vais répondre à tout ça ^^'

A part bien sûr que j'ai avidement bu toutes vos paroles et que je dois de toutes façons encore potasser tout ça...

 

J'ai aimé aussi avoir les côtés "pessimistes au possible". C'est vrai que sur un forum pour les rats, on voit souvent du très bon mais aussi du très mauvais. Et comme pour tout ce qui est mauvais, on a envie de penser que "ça n'arrive qu'aux autres". Je suis bien placée pour savoir que ce n'est pas le cas...

 

Artefact, j'ai squatté ton site toute la journée, ou presque ^^ (petit hs : je suis en train de faire mon travail de fin d'études dans le domaine du traitement de signal. Bon c'est tellement vaste que ça doit être la même chose mais ça m'a fait sourire ^^)

Je me doutais qu'avec des mâles uniquement ça devait pas être le même système qu'avec des femelles, mais c'est chouette de savoir que ça se fait quand même :)

 

Si je devais faire reproduire mes rats, je pense que ce serait surtout pour garder une trace d'eux, et pouvoir suivre l'évolution de leur famille. C'est ce qui m'a manqué quand j'avais mes femelles, et ce qui me manque encore, quelque part. Après, je ne sais pas trop... Enfin si, je sais que je veux faire attention aux éventuels problèmes de santé et au caractère. Mais d'un point de vue physique, niet. A part peut-être "J'aime bien les rats de base agoutie <3 <3 <3 " :p

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je pense que la dessus c'est encore une mauvaise formulation, car il est clair qu'on ne peut PAS améliorer le rat domestique Francais tout seul. Clairement à l'échelle d'un eleveur particulier qui fait quelques petites repros c'est complètement impossible.

Je ne pense pas que ce ne soit qu'une erreur de formulation.

 

J'ai quand même l'impression que beaucoup de personnes ont l'impression que l'élevage amateur a un réel impact sur l'ensemble de la poupulation de rats français, que ce soit positivement et négativement.

Bon, passons sur toutes les rateries qui écrivrent sur leur site qu'elles oeuvrent pour l'amélioration de la santé et de la longévité du rat domestique français sans avoir ni songé au sens de cette phrase ni aux moyens à mettre en oeuvre pour y parvenir.

 

 

Mais c'est valable aussi dans l'autre sens : s'il est difficile pour une raterie d'influer positivement sur l'ensemble de l'espèce, il lui est diffile aussi d'influer négativement sur l'espèce (sauf quelques cas particuliers sur lesquels je reviendrais plus bas, qui font quand même qu'il est au final plus facile d'influer négativement que positivement). Ca permet aussi de relativiser certains comportements.

 

Par ex, quand quelqu'un veut débuter sa raterie par un croisement animalerie*animalerie :

-il est juste de lui rappeler que partir avec des rats d'origines inconnues est un handicap pour SON projet, peu importe ce qu'il souhaite travailler (couleur, santé, caractère...) car il a moins d'informations en main pour prévoir ce qui pourrait ressortir de cette union à tous les niveaux (couleur, santé, caractère...).

-par contre, il me semble mal placé d'avoir un discours moralisateur qui voudrait faire croire à cette personnne qu'avec son croisement animalerie*animalerie elle "pourrit" le rat domestique (et même si c'est rarement dit comme ça, c'est quand même une attitude vue et re-vue) : la vérité, c'est qu'elle ne pourrit rien du coup, et que son croisement n'aura aucun impact à l'échelle du rat domestique, d'autant plus qu'à condition qu'elle fasse les choses biens (parents en bonne santé, avec un bon tempérament, choix de bons adoptants...) sa portée sera quand même "au dessus de la moyenne" niveau qualité (quand on considère que la majorité des rats domestiques sont à mon avis encore issus du circuit proffessionnel, autant dire, c'est même pas dit qu'il y ait une sélection sur le caractère, pour ce que j'en ai vu du moins).

 

Les seuls cas où on peut à soi seul pourrir l'espèce, c'est quand on a un rythme de portées très élevé et/ou qu'on croise des rats qui risquent de propager des tares encore peu répendues dans l'espèce (typiquement : le mégacolon).

 

L'autre truc qui me fait dire que certaines personnes confondent "projets pour sa propre lignée" et "projets pour le rat domestique français" (berf : se trompent d'échelle), c'est cette histoire de sang neuf.

Plein de gens pensent (enfin, à mon avis c'est souvent plutôt un faux prétexte, je ne sais pas si les gens qui écrivent ça y ont vraiment sincérement réfléchi) qu'ils "apportent du sang neuf" au rat domestique français en commençant une nouvelle famille avec 2 rats d'animalerie. Ouais, sauf que ces rats ils sont pas sortis de terre à partir de rien, ils ont probablement des centaines de couins parmi les autres rats d'animaleries et même les rats de lignée connue, donc c'est absolument pas du sang neuf pour le rat domestique français. Du sang neuf pour le rat domestique français, c'est des rats étrangers, des rats sauvages, des rats de labo, des rats de terrario qui tournent en cercle fermé... pas du rat d'anim. Bref, il y a une grossère confusion entre "apporter du sang neuf à SA lignée" (par exemple quand on intègre un rat d'animelerie à une lignée connue depuis plusieurs générations) et "apporter du sang neuf au rat domestique français" (là, bah faut aller avec son épuisette pécher du rat sauvage dans les égouts).

 

Ce problème d'échelle, on le trouve souvent, pour plein de thèmes différents !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ca je suis bine d'accord avec toi et ça rejoint une chose qu'on voit de plus en plus souvent: les gens ont lu un truc et le recrachent sans même y reflechir. Ils voient que "pour améliorer le rat francais" ca fait bien donc op voila vendu.

 

C'est un probleme à tous les niveaux, car du coup chaque chose dite peut prendre des proportions énormes si c'est pris "au pied de la lettre", c'est d'ailleurs pour ça que certaines "lignes" sont plus données que d'autres, car moins dangereuses sans reflexion (mais souvent aussi moins interessantes!)

 

Si on regarde de manière isolée effectivement personne ne va donner du bon ou du mauvais au rat Francais (hors 70 portées par an). Mais le souci vient du global, si demain on a plus que des repros anim X anim globalement on va perdre des choses. Ce ne sera pas la faute d'une personne, mais un problème "du groupe".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience de navigation et mémoriser vos paramètres utilisateur pendant votre visite. Aucune information contenue dans ces cookies ne permet de vous identifier sans votre permission. SRFA ne transmet aucune information non anonyme à des applications tierces.