Aller au contenu
Artefact

Et toi, tu vas faire comment pour trouver ton prochain rat ?

Messages recommandés

Ami ratouphile, tu permets que je te tutoie ? C'est pour une question personnelle.

 

Alors voilà, tu as de la place dans ta cage, ça fait longtemps que tu as pas eu un mini-raton foufou, ton chouchou vient de trépasser et tu as un vide à combler, bref, tu voudrais bien adopter un nouveau raton.

 

Tu as bien quelques critères mais rien de super exigeant ou exotique, tu demandes pas tout à la fois, juste "je voudrais bien un dumbo", ou "je voudrais juste qu'il ait un peu de généalogie, disons 2 générations", ou "je voudrais pas faire plus de 100 km pour aller le chercher", n'importe. T'es pas pressé-pressé, tu es pas contre une pré-réservation, mais quand même, tu aimerais bien qu'il soit là dans, disons, deux ou trois mois.

 

Tu fais comment pour le trouver ?

 

- Tu vas voir les petites annonces de ton forum ratouphile préféré ?

- Tu vas voir les petites annonces de tous les forums ratouphiles que tu connais ou qui te passent sous la main, parce que bon, comme il s'en crée deux par semaine, la bonne occase est peut-être bien cachée dans la rubrique "peTiT zanonse" de forum-convivial-des-ratouphiles-ouyadlatolerance.gratosforumquiclignote.com ?

- Tu vas sur le bon coin, tu trouveras bien un truc correct entre un abandon cause allergie au déménagement et une "cessation d'élevage" (si tu changes beaucoup de lettres à "élevage", ça fait "surpopulation consanguine sur foin mouillé dans une cave") ?

- Tu vas sur facebook ? (Comment peut-on chercher quelque chose sur facebook ?!)

- Tu sors ton carnet d'adresses et tu appelles toutes tes copines rateries toutes neuves pour savoir si elles ont pas un raton pour toi dans un tiroir ?

- Tu vas au cimetière et tu vas sacrifier une poule noire à la croisée des chemins un soir de pleine lune pour que Satan t'en fasse apparaître un ?

- Tu le fabriques à la maison en mettant Gros Bébert avec Princesse Titine, après tout ils sont pas pires que d'autres, et on est jamais si bien servi que par soi-même ?

- Tu vas à l'animalerie, pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ?

- Tu vas à la SPA prendre Dédé-le-Borgne dont personne ne veut depuis 1 an, tant pis s'il meurt dans 3 mois au moins il aura eu une belle retraite ?

- Tu t'la mets derrière l'oreille et tu la fumeras plus tard ?

 

Evidemment, si je te pose la question, tu te doutes que ce n'est pas innocent : moi, je ne sais plus où trouver mes ratons. Et c'est pas que j'en cherche spécialement un en ce moment, mais surtout, je me demande comment tu fais, parce que je ne comprends plus trop comment ça marche. On peut pas spécialement dire que je suis une débutante, mais je me sens comme une débutante dans un "monde du rat", comme on dit, qui a changé, beaucoup, et beaucoup plus vite que moi. Les forums, ça a l'air un peu has been comme moi.

 

Quand j'étais débutante, honnêtement, des ratons corrects, il n'y avait qu'à se baisser pour en cueillir. J'étais débutante et inconnue et j'ai pu adopter 3 ratons fort chouettes dans une raterie les plus réputées de France, alors que j'ai écrit à l'éleveuse quand ils avaient déjà les yeux ouverts (bon, j'ai dit "bonjour" au début de mon MP, je sais que ça fait marquer des points, mais quand même). A chaque fois que j'ai eu envie d'un raton, je l'ai trouvé dans un délai raisonnable, et sans tellement rogner sur mes critères. Il s'est même produit pas mal de fois que je bave sur une portée ou la photo d'un raton de 2-3 semaines et que mon nom se retrouve à côté du sien le lendemain sur le post.

 

Aujourd'hui, je ne saurais pas où les trouver, et je ne me permets plus vraiment de loucher sur des ratons déjà nés parce que je sais que je n'ai sûrement aucune chance qu'il rejoigne ma maison. La plupart des éleveuses chez qui j'ai déjà adopté (toujours avec satisfaction) ont raccroché les gants et les quelques autres qui restent n'ont vraiment pas assez de portées pour que je puisse compter dessus en permanence. Au risque de briser un mythe, je ne suis pas au courant des portées trois mois avant tout le monde, et l'appartenance au vilain Cercle Elitiste Occulte des Méchantes Copines Admins de Gros Forum ne me donne aucune "entrée", aucun passe-droit ou autre avant-première. Je n'ajoute pas tout ce qui a "rat" dans son titre avec mon compte facebook, mon véto ne m'appelle pas pour que je récupère des rats qu'on lui a abandonnés et personne ne dépose de carton plein de ratons sur mon paillasson. Je ne connais pas "Origine : IND (Blandine de Blois, Brigitte de Brives-la-Gaillarde, Bertrand de Berck-sur-Mer). Les affixes que je vois passer, je n'en ai jamais entendu parler. Ça va trop vite pour moi ? ça se passe ailleurs où je ne suis pas ? c'est quoi le truc ?

 

Visiblement les choses ne fonctionnent plus comme avant, et je me sens un peu comme une mamie née sous l'ORTF devant un smartphone branché sur internet. Et j'ai l'impression que c'est devenu très très dur (pour moi au moins) de trouver un raton. Au point que je ne sais même plus si j'aurais envie de chercher la prochaine fois que j'aurais envie d'adopter, et je ne suis plus du tout sûre que j'y arriverais. Alors j'ai envie de savoir : comment toi tu vas faire pour trouver ton prochain raton ? Je veux dire, j'ai VRAIMENT envie de savoir comment toi tu vas faire pour trouver ton prochain raton.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Toute les réponses sont plausible, mais je penche du côté de Satan quand même!

 

 

Plus sérieusement, je suis dans la même galère que toi, et je pense sincèrement à reprendre la repro à partir de "rien" et quitte à repartir sur de la loterie pure et simple, et ben le rat d'Animalerie ne me semble plus si "diabolisant" (tiens, on y revient à Satan, je te l'avais dis!) comparé à l'adoption chez certaines """Raterie""" (oui 3 paires de guillemets, rien que ça!) peu recommandable...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est marrant, je me disais exactement la même chose que toi dernièrement.

Quand je faisais encore des portées, mes ratons venaient principalement de chez moi, donc pas de problème. Le combat au quotidien était plutôt de trouver des reproducteurs externes correctes pour mes futurs portées, mais pas de les adopter puisque mes reproducteurs internes étaient principalement nés chez moi.

 

Maintenant que je ne pense plus faire de repro... je m'inquiète un peu.

D'une part j'ai l'impression que le monde du rat s'est totalement éclaté en de multiples communautés et que c'est impossible d'être au courant de tout ce qui se passe, partout, donc de toutes les portées prévues/en cours.. C'était beaucoup plus simple quand il n'y avait qu'un seul gros forum (srfa) et que toutes les annonces étaient dessus.

Les plateformes d'échange ont changé aussi. J'ai l'impression que la plupart des gens utilisent facebook maintenant... en tout cas énormément de particuliers/éleveurs ne sont que sur facebook.

Mais moi j'ai pas envie d'ajouter des gens du monde du rat par 100 aine sur facebook pour être au courant de ce qui s'y trame. Ca me gave d'avoir tous les matins 50 photos de rats et des 10aines débats enflammés (autour de Gertrude qui a reproduit le rat de Milène sans son autorisation, parce que vous comprenez, c'est pô bien) qui polluent mon fil.

 

D'ailleurs à un moment les adoptions de rats se passaient pas mal sur Bon coin (c'est là dont viennent Blandine de Blois et Brigitte :p), mais même maintenant c'est passé de mode. Facebook a tout pris !

 

 

Ensuite, tout est plus compliqué.

Maintenant les portées se prévoient longtemps à l'avance et il faut pré-réserver, difficile de se rajouter en cours de route.

Maintenant chaque éleveur a un tas de groupies autour de lui qui sont prévenues en "avant première" des projets de portées ce qui fait que quand la portée est annoncée sur le site tu ne peux déjà plus qu'être 10e sur la liste de pré-résa (et pour le coup quand j'étais éleveuse c'est ce qui se passait : j'avais déjà une liste longue comme le bras de pré-résa AVANT d'annoncer une portée, voir même d'avoir choisi les reproducteurs, tout simplement parce que pas mal de gens suivaient ma raterie par mail/MP).

Maintenant, les gens sont beaucoup plus suspicieux, et sortis de leur cercle d'amis, ils ont du mal à faire confiance.

Maintenant beaucoup de gens n'osent plus poster sur les forums de peur de se faire lyncher, et font ça "sous le manteau" +/- sur facebook.

 

 

Et puis surtout, maintenant, les éleveurs de rats sont pour la plupart tellement immatures que de toute façon j'ai même pas envie d'adopter chez eux.

 

 

Donc concrètement, où j'adopterai mes prochains rats ?

Alors j'aimerai bien adopter des descendants de mes rats chez mes quelques adoptants qui continuent mes familles..

Il y a 2 avantages à pouvoir adopter chez ses adoptants : d'une part vu que je les ai choisi en tant qu'adoptant, en général c'est que j'aime leur façon de faire/d'être avec les rats, donc qu'ils devraient me convenir en temps qu'éleveur ; d'autre part, comme ils me préviennent avant de lancer leur portée en général j'ai le temps de pré-réserver avant que la liste soit complète

 

En parallèle, j'aimerai bien adopter d'autres ratons sur la famille de Lime parce qu'actuellement c'est le seul projet que je trouve vraiment réfléchi et que j'ai du coup envie de suivre ;

 

Et si avec tout ça j'ai pas "assez" de ratons, j'envisage de plus en plus d'aller en animalerie. J'ai JAMAIS adopté en animalerie.

Mais je me dis qu'au final, c'est beaucoup moins d'emmerdes pour une "qualité" comparable à ce qui se fait dans les 2/3 des "élevages". Et puis je préfère encore acheter mon animal à un "industriel" qu'à une garce hystérique du monde du rat mouillée dans 300 000 complots, qui suit activement tous les conflits sur facebook au lieu de s'occuper de ses rats, et qui va de toute façon replacer tout le monde dans 1 mois et demi parce qu'elle aura plus le temps de s'en occuper. Voilà :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si vous n'avez pas de projets de portées sur ces rats (j'ai pas forcément compris si c'est le cas) pourquoi ne pas se tourner vers des assos sérieuses ou des sauvetages (enfin là aussi y a à boire et à manger bien sûr, tout dépends de la définition qu'on se fait de ce qu'est un sauvetage ;) ) plutôt qu'en animalerie ?
En asso il n'y a pas que des vieux à qui il ne reste que 3 mois à vivre ? Dans l'asso où je suis on a régulièrement des jeunes (entre 3 et 6 mois, rarement en dessous parce qu'on stérilise/avorte systèmatiquement les rates arrivées gestantes ou soupçonnées de l'être), certes origines inconnus mais suivi véto transparent et souvent stérilisés.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

D'une part j'ai l'impression que le monde du rat s'est totalement éclaté en de multiples communautés et que c'est impossible d'être au courant de tout ce qui se passe, partout, donc de toutes les portées prévues/en cours.. C'était beaucoup plus simple quand il n'y avait qu'un seul gros forum (srfa) et que toutes les annonces étaient dessus.

Les plateformes d'échange ont changé aussi. J'ai l'impression que la plupart des gens utilisent facebook maintenant... en tout cas énormément de particuliers/éleveurs ne sont que sur facebook.

Mais moi j'ai pas envie d'ajouter des gens du monde du rat par 100 aine sur facebook pour être au courant de ce qui s'y trame. Ca me gave d'avoir tous les matins 50 photos de rats et des 10aines débats enflammés (autour de Gertrude qui a reproduit le rat de Milène sans son autorisation, parce que vous comprenez, c'est pô bien) qui polluent mon fil.

Que dire à part "+1000".

 

D'ailleurs à un moment les adoptions de rats se passaient pas mal sur Bon coin (c'est là dont viennent Blandine de Blois et Brigitte :p), mais même maintenant c'est passé de mode. Facebook a tout pris !

Je me doute bien, c'était pour les besoins de la cause (oui, je me suis aussi amusée à écrire ce texte, je confesse). Et facebook pour trouver son rat : brrrrr !

 

Maintenant les portées se prévoient longtemps à l'avance et il faut pré-réserver, difficile de se rajouter en cours de route.

Maintenant chaque éleveur a un tas de groupies autour de lui qui sont prévenues en "avant première" des projets de portées ce qui fait que quand la portée est annoncée sur le site tu ne peux déjà plus qu'être 10e sur la liste de pré-résa

Et même comme ça, il faut avouer que c'est difficile. C'est clair qu'il n'y en aura "pas pour tout le monde", même chez les groupies.

 

Maintenant beaucoup de gens n'osent plus poster sur les forums de peur de se faire lyncher, et font ça "sous le manteau" +/- sur facebook.

Oui. Mais ceux-là, à supposer qu'on puisse être intéressé par leur portée (c'est douteux, mais admettons), comment on fait pour les trouver ?

 

Et puis surtout, maintenant, les éleveurs de rats sont pour la plupart tellement immatures que de toute façon j'ai même pas envie d'adopter chez eux.

Cf. mon premier commentaire ^^

 

Alors j'aimerai bien adopter des descendants de mes rats chez mes quelques adoptants qui continuent mes familles..

J'aimerais être dans ton cas, malheureusement mes succès en repro (ha ha ha !) ne me le permettent pas...

 

Et si avec tout ça j'ai pas "assez" de ratons, j'envisage de plus en plus d'aller en animalerie. J'ai JAMAIS adopté en animalerie.

Mais je me dis qu'au final, c'est beaucoup moins d'emmerdes pour une "qualité" comparable à ce qui se fait dans les 2/3 des "élevages". Et puis je préfère encore acheter mon animal à un "industriel" qu'à une garce hystérique du monde du rat mouillée dans 300 000 complots, qui suit activement tous les conflits sur facebook au lieu de s'occuper de ses rats, et qui va de toute façon replacer tout le monde dans 1 mois et demi parce qu'elle aura plus le temps de s'en occuper. Voilà :)

Ca me fait évidemment mal de le dire, mais c'est quelque chose que je peux entendre et comprendre.

Alors bon l'animalerie, clairement, je crois que je ne pourrai jamais. Je ne l'ai jamais fait, je n'en ai pas envie, j'ai un gros tabou là-dessus. Mais aller en vente directe chez les fournisseurs d'anim, en élevage pro direct (chose que faisaient les Grands Anciens), au moins voir de mes yeux les installations, pour quelque chose qui implique infiniment moins d'emmerdes que la raterie-minute née de la dernière pluie, pour une "qualité" sans doute pas pire voire meilleure (au moins, ce sont des pro, et ils ont des contrôles sanitaires), il y a des jours où je me dis que ce n'est peut-être pas si con... et en même temps, évidemment ça me déplaît, évidemment ça va à l'encontre de tout ce que j'ai prôné et tout ce en quoi j'ai cru, évidemment je ne sais pas si j'en serais concrètement capable. Mais rationnellement parlant, je crois que je peux te rejoindre là-dessus... et ça me fait aussi de la peine. (Je ne surcommente pas ta réaction Luxury vu qu'elle va dans le même sens).

 

 

Si vous n'avez pas de projets de portées sur ces rats (j'ai pas forcément compris si c'est le cas) pourquoi ne pas se tourner vers des assos sérieuses ou des sauvetages (enfin là aussi y a à boire et à manger bien sûr, tout dépends de la définition qu'on se fait de ce qu'est un sauvetage ;) ) plutôt qu'en animalerie ?

En asso il n'y a pas que des vieux à qui il ne reste que 3 mois à vivre ? Dans l'asso où je suis on a régulièrement des jeunes (entre 3 et 6 mois, rarement en dessous parce qu'on stérilise/avorte systèmatiquement les rates arrivées gestantes ou soupçonnées de l'être), certes origines inconnus mais suivi véto transparent et souvent stérilisés.

Je sais bien qu'on trouve des ratons de tous âges en refuge, là encore il y avait une dimension humoristique dans mon texte qui impliquait une certaine caricature. J'ai fait le choix il y a longtemps de ne pas accueillir de rats de sauvetage (et de soutenir la protection animale d'une autre manière qui m'appartient strictement personnellement et dont je n'aime pas faire étalage) pour tout un tas de raison : connaître les parents, les frères et soeurs, partager quelque chose avec l'éleveur et les co-adoptants, me donner l'illusion de limiter l'incertitude sur les maladies horribles dont ils pourraient souffrir trop jeunes, avoir un raton juste sevré (oui, ça fait partie de mon plaisir et je l'assume), ne pas cautionner le processus par lequel il est arrivé là (plus on débarrasse les mauvais de leur surplus, plus on les incite à recommencer leurs errances), et puis vivre son attente, la possibilité de le reproduire si je le souhaite, aussi. Bref, j'admire infiniment les personnes qui font le choix du sauvetage, ce n'est pas le mien et je l'assume pleinement aussi. Le fait est que je m'interdis moi-même une option pour trouver un rat. Après, il y a un certain nombre d'options évoquées dans mon premier post que je m'interdis également. Mais ça m'intéresse de savoir comment les autres font !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je vais choper Titinette, 6 semaines, achetée par Léa 11 ans dans le dos de ses parents qui l'ont fourgué au véto/refuge ou Dédé 18 mois à la SPA car il est merveilleux une fois qu'on le connait et il peut vivre 28-36 mois lui-aussi... donc je ne peux pas t'aider. ^^

Mais en tout cas, si je veux un nouveau rat avec mes critères (repro : je suis contre, il y a trop de rats ; échanger avec des humains : m'en fous un peu, ce n'est pas des humains que j'adopte -et puis j'échange de temps en temps avec la personne ayant été fa ; etc), je n'ai qu'à me baisser en fait : il y a moult pépites à grandes oreilles partout.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Artefact ; ma remarque n'était pas du tout une attaque (j'ai l'impression que tu l'as pris comme ça ;) ) mais vraiment une question parce que ça m’intéresse de comprendre la démarche des autres personnes aussi ;)

Pour le fait de cautionner finalement des mauvais comportement en adoptant dans des sauvetages qui débarrasseraient les "mauvais" de leur surplus, c'est bien pour ça que je précisais aussi dans certaines assos/certains sauvetages (qui correspondent à ce qu'on souhaite). Comme en reproduction chaque asso à une "ligne de conduite" et des choix éthiques précis (laisser naître des petits / ne pas les laisser naître, récupérer les animaux des particuliers avant qu'il ne les mette dans la rue / essayer de responsabiliser les particuliers qui abandonnent pour des raisons bidons, quitte à prendre le risque qu'effectivement l'animal ne finisse pas entre de bonnes mains etc etc....). Je ne juge pas les choix des assos, je pense que ces choix se défendent, l'important est de trouver l'asso ou les sauvetages indépendants qui correspondent à ses propres choix ;)

Personnellement j'ai pas du tout l'impression de cautionner quoi que ce soit quand j'ai en FA un animal que l'asso a récupéré en fourrière, trouvé dans la rue etc ;)

Bref juste pour éclaircir ce point là :)

J'avais bien compris que c'était une caricature dans ton texte mais je préfère préciser parce que beaucoup de personnes pensent encore qu'en sauvetage on ne trouve que des vieux tout pourris (oui on en a aussi mais pas que !)

Quant à la santé, comme tu le dis c'est une illusion, je comprends très bien votre démarche d'amélioration de la santé (j'entends pas "votre" les personnes qui font de la reproduction avec des vrais projets d'amélioration, ça m'intéresse de me renseigner d'un point de vue extérieur vu que je ne souhaite pas adopter en élevage mais il suffit de lire les forums pour se rendre compte qu'effectivement les vrais projets c'est très très très rare....) mais malheureusement en dehors de peut-être une dizaine d'élevages (et encore en vrai j'en sais rien) le fait d'adopter dans une "raterie" ne garantit en rien une meilleure santé / longévité.
Je me faisais cette réflexion (désespérante d'ailleurs) que dans les rats que j'ai eu en FA (entre 30 et 40) ceux qui ont vécus le plus longtemps, avec peu de soucis de santé sont ceux qu'on a récupéré dans les pires conditions, hoarding, vie sur un balcon ..... Le rat que j'ai en avatar par exemple, récupéré en novembre 2012 vivait sur un balcon clos (mais bon sans aucun chauffage en hiver, dans des conditions d'hygiène atroce avec de la nourriture quand la folle qui le détenait y pensait...) depuis mai 2011 ou il est arrivé déjà grand (je ne sais pas quel âge il avait mais je pense au moins 3 mois vu que la nana le considérait adulte). Quand je l'ai récupéré (en sauvetage indépendant) il avait une énorme tumeur sur l'oreille (une sorte de mélanome). Il a été opéré et placé chez une personne merveilleuse qui s'occupe super bien de lui malgré qu'il soit quasi sauvage. Il n'a eu aucune récidive et il est encore là, a trois ans ou même plus selon son age d'arrivé. Bon lui c'est un peu une exception ;)

Alors qu'à côté de ça les rats que j'ai eu en FA qui appartenaient à des particuliers (dont certains adoptés en raterie, dont je doute de la qualité vu qu'elles n'ont pas souhaité récupérer les rats en questions - à chaque fois placés pour de vrais raisons type maladie très grave ou décès du proprio) et dont on s'est correctement occupés avant leur arrivé chez moi sont presque ceux qui m'ont fait les pires merdes niveau santé (dégénérescence neurologique atroce, tumeur de la glande de zymbal, méningite et cie...).
Bref j'arrête mon HS :) tout ça pour dire qu'effectivement

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour trouver un raton chez moi c'est la misère !

 

Alors j'ai plusieurs options :

 

- Pré-réservé un raton dans une raterie en France et organiser mon voyage 6 mois à l'avance ( avec +/- 500€ de frais avec la route, véto pour certificat de bonne santé pour voyager, le rat en lui même, etc...)

- Aller à l'animalerie (mais dans ce cas de figure je sais exactement de quel élevage vient le raton, cf. point suivant)

- Aller à la ferme d'élevage qui se trouve à 20 km de chez moi (ferme d'élevage qui au passage fait rêver, mais qui ne fait pas de vente directe)

- Demander à M. Jonas de l'animalerie de me faire venir un raton de la ferme, rien que pour moi, et si je suis pas trop difficile je peux même avoir ce que je veux.

 

Je pourrais aussi tenter les raterie suédoises, mais bizarrement je n'ai pas trop confiance, et c'est un peu comme vous dites, tous les ratons sont réservés 6 mois à l'avance, donc il est très dur de rentrer dans le circuit.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si vous n'avez pas de projets de portées sur ces rats (j'ai pas forcément compris si c'est le cas) pourquoi ne pas se tourner vers des assos sérieuses ou des sauvetages (enfin là aussi y a à boire et à manger bien sûr, tout dépends de la définition qu'on se fait de ce qu'est un sauvetage ;) ) plutôt qu'en animalerie ?

En asso il n'y a pas que des vieux à qui il ne reste que 3 mois à vivre ? Dans l'asso où je suis on a régulièrement des jeunes (entre 3 et 6 mois, rarement en dessous parce qu'on stérilise/avorte systèmatiquement les rates arrivées gestantes ou soupçonnées de l'être), certes origines inconnus mais suivi véto transparent et souvent stérilisés.

 

 

Je commence doucement à m'intéresser aux rats de "sauvetage", mais j'avoue qu’initialement ce n'est vraiment pas quelque chose vers lequel je me serais spontanément tournée (enfin l'animalerie non plus hein).

Je n'aime pas trop le monde de la PA en fait, la mentalité qui y règne m’insupporte globalement. Bien sûr c'est une remarque très générale, il y a des gens géniaux comme partout, mais bien souvent, il y a tout un tas de petits détails qui m'insupportent.

 

A mes débuts (il y a longtemps : 10 ans environ), je m'étais intéressée à quelques "sauvetages". Mais finalement, je n'avais pas été au bout de ma démarche car il y avait trop de clauses que j'estimais abusives :

-soit je ne pouvais pas choisir mon raton, c'est à dire qu'il était mal vu de demander des détails sur le marquage ou une photo... en gros tu passais pour une grosse connasse de vouloir choisir entre irish noir et hooded noir alors que le groupe de filles qui avait organisé le "sauvetage" gardait bizarrement pour elles les quelques rats au phénotype un peu "élaboré" (il y avait un nu dans le lot si je me souviens bien). Un peu hypocrite à mon goût comme démarche. Et je ne vois pas où est le mal de vouloir choisir son raton sur des critères physiques (vu que de toute façon on ne pourra pas le choisir en vrai s'il vient de loin) même s'il s'agit d'un sauvetage.

-soit les "garanties" à donner avant l'adoption étaient vraiment trop poussées... des entretiens à rallonge, où tu as l’impression d'être jugée pour un crime (je comprend bien la nécessité de s'assurer du sérieux d'une personne avant de lui confier un animal, je suis moi même assez chiante là dessus... mais à trop en faire on n'a plus d'adoptants). Je me souviens qu'une personne qui plaçait de jeunes rats de sauvetage demandait carrément à venir au domicile de l'adoptant pour vérifier les installations. Ouais, mais non o_O J'ai rien à cacher, plein de ratouphiles sont venus chez moi, mais j'aime pas cette démarche de suspicion systématique.

-soit il y avait des clauses bizarres, genre faire stériliser l'animal après adoption. Hmm... j'estime que quand j'adopte un animal je suis libre de prendre comme une grande ce genre de décision, et je n'aime pas qu'on me l'impose, d’autant plus que je suis contre toute stérilisation de complaisance. Et puis j'ai jamais compris cette logique "t'adopte un animal de sauvetage, si tu le reproduis t'es le pire connard du monde" (comme si reproduire un animal c'était... de la maltraitance ?!). C'est pas forcément la plus brillante idée, mais c'est pas pire que reproduire un rat d'animalerie. Et si je me suis engagée à ne pas reproduire un animal, j'aimerai qu'on me fasse confiance, et pas qu'on me demande le papier du véto justifiant de la stérilisation... c'est très très irrespectueux je trouve.

etc, etc.

 

Autant de points qui m'ont finalement totalement dégouté du monde de la PA.

 

S'ajoute à cela le fait que les rats de sauvetage, même s'ils n'ont pas tous 3 ans, ont souvent plus de 2-3 mois... et moi, je préfère un raton (pas pour le plaisir égoïste de "materner"... surtout parce que c'est beaucoup plus simple à intégrer dans une troupe - j'ai eu de quelques soucis d'intégration de rats ados/adultes dans ma troupe de mâles qui m'ont pas mal refroidi... et que c'est aussi beaucoup plus simple d'apprivoiser un rat sauvage parce que jamais manipulé s'il à 6 semaines que 6 mois).

Par ailleurs ils ont au final des "antécédents" souvent pires que n'importe quel rat d'animalerie... en terme de conditions de vie, risques sanitaires, manque de manipulation... après ça dépend évidemment de quel type de sauvetage ils sont issus, mais par exemple les rats issus d'animal hoarding qui ont vécu à 20 dans une cage à souris et n'ont jamais été manipulé ça "craint" qu'un rat d'animalerie (ou un minimum sanitaire est respecté, et ou on a souvent un minimum de manipulations/interactions de la part des vendeurs/du public, etc).

 

Pour finir, beaucoup de sauvetages me donnent l'impression de cautionner un processus que je ne veux pas cautionner ("plus on débarrasse les mauvais de leur surplus, plus on les incite à recommencer leurs errances")... au final, d'un point de vue éthique, ça m'embête à peu près autant qu'aller en animalerie (et au final quand on récupère Ratatouille à un ado conne qui l'a adopté en sortant du collège sans prévenir ses parents à l'animalerie du coin, on cautionne ce genre de comportements irresponsables mais aussi d'une certaine façon l'achat en animalerie).

 

Après, c'est quand même (les sauvetages) quelque chose auquel je vais songer pour le futur. Mais je ne suis pas sûre d'y trouver mon bonheur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai déjà répondu sur l'autre fofo mais j'en rajoute une couche ici parce qu'il me vient subitement une idée ?

Tu n'abordes pas Artefact dans ton topic le rat étranger ?

Certes, il y a les difficultés inhérentes au transport/langage/défiance inter-culturelle... Mais il peut y avoir des élevages sympas hors de nos frontières. J'ai trouvé mon total bonheur en Espagne (certes, auprès d'un Suisse exilé là-bas, donc pas de barrière de langue :D). Comme le souligne Ronron, ça m'a coûté un bras mais je ne regrette vraiment rien vu la "qualité" de l'élevage, si je puis dire ainsi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 


Maintenant beaucoup de gens n'osent plus poster sur les forums de peur de se faire lyncher, et font ça "sous le manteau" +/- sur facebook.

Oui. Mais ceux-là, à supposer qu'on puisse être intéressé par leur portée (c'est douteux, mais admettons), comment on fait pour les trouver ?

 

Bouche à oreille. Et facebook favorise grandement le bouche à oreille.

Ou pour les moins honnêtes d'entre eux, le placement se fait sur le bon coin, en essayant plus ou moins de camoufler son identité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sinon, je regardais un truc hier : quand on tape "raterie" sur google, une bonne partie des rateries qui apparaissent dans les 1eres pages (dont la mienne en 4e position :p) ne sont plus en activité... Est ce qu'il y a moins de rateries qu'avant ou beaucoup sont juste sur facebook et n'ont même pas de site ?

Le plus chiant, c'est que beaucoup de site se sont arrêtés brutalement, il n'y a même pas de message pour dire que la raterie est fermée, on le comprend juste en voyant l'âge des rats sur les fiches reproducteurs. Donc j'imagine bien que pas mal de newbies les contactent, attendent en vain quelques semaines une réponse, et finalement vont à l'animalerie du coin. Je les comprend, sincèrement.

 

Tous les sites disent qu'il faut éviter les animaleries et adopter en rateries. Mais ça existe vraiment une raterie ?

C'est quoi alors ?

 

La personne sérieuse, avec un joli site, mais qui a une portée par an ? Ca veut dire que je dois attendre 1 an avant d'avoir mon raton ? Pfff, au final c'est encore plus simple d'adopter un chien nu à plumeau de Patagonie dont il existe 4 spécimens dans le monde.

 

La gamine qui fait une faute toutes les 3 lignes sur son site mais se prend quand même pour la reine du monde parce, m'voyez, elle a mis Robert avec Henriette et a un joli contrat d’adoption (bourré de fautes) sur son site où elle prend les gens de haut en prévenant bien que si quelqu'un reproduit ses super-rats de super-lignées elle va prévenir la police, qui va faire 4 portées bien axées phéno et tout arrêter dans moins d'1 an parce qu'elle se sera trouvé une nouvelle occupation (qui, je l'espère, n'impliquera pas des vies cette fois) ?

 

L'éleveur verreux qui fait des trafics bizarres avec des rats étrangers, ne communiquent pas les généalogies, cachent les MC et cie ?

 

L'éleveur-amateur mais qui fait du rat en boîte en fait, comme les éleveurs industriels ?

 

 

Une fois qu'on a éliminé tout ça, concrètement, il reste plus beaucoup d'endroits où adopter son rat non >< ?

 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Visiblement je ne suis l'oreille d'aucun bouche à oreille xD

Et encore trouzemille fois +1 sur ce que tu dis, tu lis dans mes pensées (et ouais google n'est pas ton ami pour trouver un rat. Et taper raterie dans facebook donne à peu près le même résultat. Et le "turn over"... bref, je me sens de moins en moins capable de conseiller aux débutants "d'adopter en raterie", parce que ça ne veut plus vraiment dire grand chose sauf rare exception, et clairement, y en aura pas pour tout le monde).

 

Senalina : j'ai déjà regardé un peu chez les Anglais, mais c'est vraiment pas évident de savoir où tu tombes, ils ne mettent quasi rien sur leur site web. Je m'étais inscrite sur un forum, j'ai regardé un peu les shows, l'historique de la communauté, .... après le souci aussi c'est que les anglais nous détestent et ne répondent pas beaucoup aux mails. Après je me méfie un peu aussi de l'herbe plus verte ailleurs, mais si tu as des liens vers ce que tu considères comme d'excellents éleveurs hors de France, ça m'intéresse. (Bon, j'ai aussi un de mes loupiots importé du Colorado, mais je ne le referai pas tous les jours ^^)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

. Et puis j'ai jamais compris cette logique "t'adopte un animal de sauvetage, si tu le reproduis t'es le pire connard du monde" (comme si reproduire un animal c'était... de la maltraitance ?!). C'est pas forcément la plus brillante idée, mais c'est pas pire que reproduire un rat d'animalerie. Et si je me suis engagée à ne pas reproduire un animal, j'aimerai qu'on me fasse confiance, et pas qu'on me demande le papier du véto justifiant de la stérilisation... c'est très très irrespectueux je trouve.

etc, etc.

Ce n'est pas une question que reproduire un animal soit de la maltraitance ni même de considérations d'éleveurs (absence de généalogie etc... effectivement pas pire qu'un rat d'animalerie). C'est simplement que le but d'une association de protection animale (je parle d'associations pas d'indépendants ou on trouve des gens aux motivations diverses et variées) est quand même à la base la lutte contre la surpopulation des animaux de compagnie donc l'"interdiction" de reproduction est relative à ce but là (ceci dit je ne suis pas pour exiger la stérilisation aux adoptants, pour les chats et chiens c'est plus simple de stériliser avant placement, pour les NAC la question est plus complexe, nous on stérilise uniquement les animaux sur qui il a été prouvé que la stérilisation avait des effets bénéfiques sur la santé - pour le reste on compte sur l'engagement de l'adoptant).

Si effectivement tu trouves ce principe complètement opposé à tes propres principes effectivement ça me semble délicat de t'engager là dedans.

Je me répète mais pour le fait de cautionner les mauvais comportements d'autres humains, je pense que c'est à chacun de se comporter comme un adoptant responsable en choisissant les sauvetages qui lui convient. Je ne trouve pas que c'est un argument recevable pour s'opposer à la PA dans son ensemble (je dis pas que tout le monde doit adopter sur des sauvetages hein ;) juste que cet argument ne me semble pertinent).

Après les critiques sur la PA .... ben c'est un peu comme le milieu de l'élevage, il y a de tout, des gens très sérieux et des gens qui font n'importe quoi, à chacun de faire ses choix. Ce n'est pas une raison pour considérer la PA comme un bloc univoque et homogène :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Artefact, je pense que tu n'es plus l'oreille d'aucune bouche parce que tu es... vielle :P

 

Mais c'est un peu pareil pour moi. Tu es arrivée dans le monde du rat... il y a une 10 aines d'années, comme moi ?

Tu as cherché à t'intégrer à l'époque, donc tu as sympathisé avec les gens en place à ce moment là. Sauf que ces gens là, pour beaucoup, ils sont passés à autre chose entre temps (sans parler de fast-rateries hein, on a plein de bonnes rateries qui ont arrêté comme RLL, IAR... l'élevage de rats généralement ça ne dure qu'un temps, d’autant plus que les gens qui se lancent là dedans sont souvent jeunes et sont vite rattrapés par d'autres projets de vie : études, enfants, etc). Et toi, pendant ce temps, tu n'as pas trop cherché à sympathiser avec les nouveaux qui entraient sur le marché (puisque tu étais déjà intégrée), à entrer dans les nouveaux cercles qui se formaient. Résultat ? Maintenant tu te rends compte qu'il y a tout un monde qui s'est crée sans toi, que toi dans ton cercle les gens ne font plus de portées voir ne sont plus sur le forum.

 

Moi je suis encore vaguemennt l'oreille de la bouche via les (rares) portées de mes adoptants. Et dans ces moments là je me rend compte que purée, il y a tout un monde souterrain sous mes pieds avec des 10aines de portées qui s'organisent dans tous les coins, des 10aines de rateries dont je ne connais absolument pas le nom (alors que ce ne sont pas forcément des "fast-rateries" faut pas être d'emblée médisant avec les nouveaux), des 10aines de conflits dont je n'en connais même pas les enjeux :D

Ou alors, quand j'ai un débat enflammé qui s'affiche sur mon fil facebook parce qu'il a été liké/commenté par un de mes contacts, et que je vois plein de noms que je connais pas mais que tout le monde à l'air de connaître. Enfin là généralement je ferme mon navigateur parce que ça me donne le vertige de penser à tout ce monde souterrain, juste là sous mes pieds, qui se construit depuis des années sans que j'y ai prêté attention :scared:

 

Peut être faudrait-il créer une maison de retraite SRFA :p ?

 

 

C'est simplement que le but d'une association de protection animale (je parle d'associations pas d'indépendants ou on trouve des gens aux motivations diverses et variées) est quand même à la base la lutte contre la surpopulation des animaux de compagnie donc l'"interdiction" de reproduction est relative à ce but là (ceci dit je ne suis pas pour exiger la stérilisation aux adoptants, pour les chats et chiens c'est plus simple de stériliser avant placement, pour les NAC la question est plus complexe, nous on stérilise uniquement les animaux sur qui il a été prouvé que la stérilisation avait des effets bénéfiques sur la santé - pour le reste on compte sur l'engagement de l'adoptant).

 

Mais justement, c'est ce qui m'agace le plus avec la PA : le fait que pour adopter, il faut nécessairement adhérer à la "philosophie PA" (dont je comprend bien la logique, mais avec laquelle je ne suis pas nécessairement d'accord). [PA=protection animale, je préfère préciser pour les éventuels nouveaux qui me liraient]

On peut très bien craquer sur un rat de sauvetage sans pour autant être spécialement porté sur les sauvetages, contre la repro, végétarien (lol), bref, sans pour autant adhérer à la "philosophie PA" dans son ensemble. Mais le problème, c'est que ça passe mal. Les gens qui font de la PA préfèrent généralement garder un animal en FA que de le confier à quelqu'un qui lui assurerait de bonnes conditions de vie sans pour autant adhérer à leur philosophie dans son ensemble. C'est bête, car c'est une perte de chance nette pour l'animal.

Par exemple une fois (2 fois en fait, mais je me souviens particulièrement d'1) j'avais demandé des renseignements à quelqu'un qui plaçait des rats de labo. En précisant que derrière mon adoption il y avait un objectif de repro, selon la souche à laquelle appartenait le loulou et son évolution ultérieure (certaines souches de labo pouvant être intéressantes pour améliorer nos familles). Évidemment j'avais fait gaffe à ce que mon message fasse pas trop "bonjour je veux une paire de couilles", j'avais essayé de bien expliquer ma démarche. C'est pas passé DU TOUT, j'aurais écrasé des chatons avec mes talons aiguilles juste pour le fun que je n'aurais pas été plus mal jugée. 6 mois après, les rats en question était toujours à l'adoption, et la "sauveteuse" commençait à galérer à s'en occuper. J'aurais pu offrir une belle vie à 1 voir 2 de ces rats,le seul crime que j'aurais commis aurait été de permettre à l'un de ses vider les testiboules, mais non ça passait pas, c'était pas assez ancré dans la "philosophie PA".

 

Bref, ce genre de trucs a contribué a totalement me dégouter de ce milieu, tant pis.

Enfin bref, je m'arrête là pour les sauvetages/la PA parce que ça dévie beaucoup du sujet ^^

Mais tout ça pour dire que c'est quand même très particulier de récupérer des rats de sauvetage, et que ça ne convient pas à tout le monde.

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est tellement ça ! je me vois bien en mamie du début de Ratatouille quand elle donne son coup de carabine dans le plafond ><

J'ai débuté en 2006, donc à peu près dans les mêmes eaux que toi. Nérolie avait déjà arrêté mais Rattou, Ariane, Stella faisaient encore des portées. Mais même après l'arrêt des "locomotives", je me suis pas sentie larguée, parce que le rythme d'apparition des nouveaux me semblait "soutenable" et surtout, même si un affixe que je ne connaissais pas poppait, tu pouvais en général le raccrocher à quelque chose que tu connaissais. Tu ouvrais la généalogie, et tu retrouvais des affixes connus dedans. J'ai suivi comme ça un bon moment et j'ai quand même fait connaissance avec des nouveaux pendant un moment. J'ai l'impression qu'à un moment par contre ça a basculé sans que je m'en rende compte et que des choses poppaient que je ne pouvais raccrocher à rien. Aujourd'hui je connais pas les affixes des rats qui naissent mais je connais pas non plus ceux de leurs parents ni de leurs grands parents (quand il y en a), au passage j'ai l'impression que des généalogies longues ça existe même plus, tu butes sur du INC/IND/ETR très très vite. Et je pense en effet que facebook a pas mal contribué à ça (et ouais, les snapshots qu'on a parfois sur ce monde souterrain font vraiment pas envie d'aller y voir plus...).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah c'est marrant, je pensais que tu étais déjà là quand je suis arrivée.. fin 2003 pour ma part (2004 sur mon profil parce que le forum a disparu pendant un moment suite à un scission de l'équipe et j'ai dû me ré-inscrire). Bref, ça me rajeunit pas tout ça !

 

Autant je suis d'accord avec toi que les choses ont changé et vite, autant je ne suis pas une grande partisante du "c'était mieux avant".

De façon générale, quand j'ai l'impression que les choses étaient mieux avant, je me demande toujours si d'une part ce ne serait pas moi qui ne me serais pas adaptée (et je pense que c'est le cas ici : cf le fait que j'ai refusé de basculer sur facebook), d'autre part si ce ne serait pas moi pas moi qui aurais trop changé (et je pense que c'est aussi le cas ici) xD

 

La communauté s'est agrandie et morcelée, oui. Ca a un inconvénient majeur : il est impossible de savoir tout ce qui s'y passe à moins d'être partout à la fois. Mais ça a aussi un avantage considérable : concrètement il y a beaucoup plus de diversité concernant les manières de faire et de penser... chacun peut enfin exister et assumer (plus ou moins) ses pratiques sans se cacher, quel qu’elles soient (culling et cie)... chacun peut enfin trouver un "groupe" avec qui échangé, avec qui travailler... et ce n'était VRAIMENT pas le cas à l'époque de l'hégémonie de srfa.

 

Je ne pense pas que les gens fassent plus de la merde qu'avant. Quand je regarde les portées des "anciens", désolé, mais ça casse pas 3 pattes à un canard non plus. Des portées kinder il y en avait plein, de la repro de rats d’animalerie aussi. Les rateries duraient pas spécialement longtemps non plus (IAR ça a duré combien de temps ? 3 ans ? et est ce que les familles ont été reprises par d'autres gens ? car c'est d'après moi autant de la responsabilité des anciens éleveurs que des nouveaux d'assurer une continuité entre les anciennes et les nouvelles familles). Les généalogies étaient pas plus longues non plus, et on avait aussi des INC à tous les étages. Des résultats probants niveau santé/longévité/caractère on en avait pas non plus.

 

Par contre, on parlait un peu moins pour ne rien dire et ça c'était plutôt bien...parce que maintenant, on fait la même tambouille qu'avant, mais on l'enroule de papier doré : les rats d'animalerie sont reproduits pour "apporter du sang neuf" (quoique cet argument commence à être passé de mode, maintenant ça vire plus directement au "je reproduis mon rat d'animalerie et je vous emmerde, je suis libre point à la ligne" :D), on fait de la consanguinité parce que tu vois c'est ça qui permet de donner une bonne santé à la lignée (ça peut, mais ça dépend ce qu'on en fait), on fait même du culling parce que tu vois ça aussi ça permet de donner une meilleure santé à la lginée (habon oO ?), on met des interdits de repro partout parce que faudrait surtout pas qu'un newbie pourrisse ce qu'on s'est cassé le dos à établir (une lignée connue sur 2 générations, quand même quoi !), tousa tousa.

 

On avait moins de "fast-rateries-kikoo-lol" oui. Mais on avait tout autant de portées faites à l'arrache (en proportion du moins, en chiffre absolu peut être pas mais le nombre d'amateurs de rats ayant - je pense - augmenté c'est difficile de comparer des chiffres absolus). Sauf qu'avant on appelait ça un "particulier", donc on ne lui en tenait pas rigueur s'il disparaissait du forum au bout de 2 mois, alors que maintenant même si c'est pour faire 2 portées à l'arrache et tout arrêter sans aucun suivi faut quand même se donner un nom de raterie, se créer un site, un contrat d'adoption (dont le principal objectif est de préciser que les rats à adopter sont interdits de repro, parce que c'est bien évidemment le plus important), se trouver un clan, prendre part à des conflits. Donc oui, on se retrouve avec 30 000 affixes dont on ne sait plus à quoi ils correspondent parce qu'ils ont été utilisés 1 an au maximum (RPD, RTZ, RRO, RDP, ROR, tousa tousa).

Au final ça revient à peu près au même, c'est juste la forme qui a changé, mais le fond est identique : des portées faites à l'arrache, aucun suivi derrière.

 

Et puis, j'ai grandi aussi. Maintenant les fast-rateries-kikooo-lol je les sens arriver à 1000km, avant j'avais toujours plein d'espoir et je me faisais avoir. Avant, quand un éleveur me disait que "si si c'est une bonne lignée avec bonne santé bon caractère zéro tumeur", j'y croyais parce que bon c'est un éleveur il doit savoir ce qu'il dit. Maintenant, euh..je lui ris au nez ?

 

 

Bref, les choses n'ont pas fondamentalement changé. Par contre c'est clair qu'il y a de quoi être déçu : on aurait pu espérer que les choses s'améliorent au fil des années, des rats avec des généalogies de mieux en mieux connues, de réels résultats niveau santé/longévité, un meilleur recul sur les différentes pratiques d'élevage et leur validité (âge de repro, etc...), moins de kikoo-lol sur le marché, etc. Ce qui est troublant, c'est justement que ça n'a pas bougé :mrgreen:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et juste pour illustrer le "il y avait déjà du INC à tous les étages", voilà une partie de la généalogie de Malonyl : http://lord-rat.org/rats/modeles/genealogie.php?id=3603

Bref, ça casse pas 3 pattes à un canard comme je disais. On a même un joli cas de consanguinité sur un rat d'animalerie du côté RLL :D

Après oui, on peut se dire qu'eux ils n'avaient pas le choix. Que quand ils ont commencé la repro, il n'y avait pas de lignées déjà établies en France et qu'il fallait bien partir de quelque part. Et que le soucis, c'est qu'à l'heure actuelle, on part toujours de zéro alors qu'on pourrait partir de ce qui existe déjà. Mais ça, c'est autant la faute des anciens que des nouveaux à mon humble avis :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah ça, je suis la première à dire que les anciens n'avaient pas froid aux yeux sur certains trucs ! et je me doute bien que le coté âge d'or est un mythe et que le temps à tendance à nous faire embellir les passés révolus.

Mais ils n'avaient pas le choix, les anciens, et je trouve qu'aujourd'hui on devrait l'avoir, sauf que non. Les généalogies auraient dû s'allonger, pas plafonner à deux, non ? Ariane avait laissé les clefs à quelques personnes en partant (dont moi, et j'ai merdé avec), Rattou est toujours là pour donner des conseils, des ABC on en croise encore dans les généalogies, pour le coup on peut vraiment dire que son boulot ne s'est pas perdu, je trouve. D'autres, c'est vrai, sont un peu partis du jour au lendemain sans se sentir de responsabilité particulière pour transmettre et c'est bien dommage.

Enfin que ce soit de la faute des anciens ou des nouveaux je ne suis pas sûre que ça ait grande importance non plus. Va sur la page petites annonces d'un forum où il y en a (bon ici ça va plus pêcher très loin, mais même sur forum rats qui doit être le mieux fourni), et trouve moi un rat qui a autant de généalogie qu'un descendant en vie de Malonyl...

 

Bon, après, j'ai vraiment revu mes critères à la baisse là-dessus aussi, la généalogie c'est pas le seul ou le plus gros problème. En tous cas si je la regarde c'est plus pour me faire une idée des atomes crochus que je pourrais avoir avec la personne et ses méthodes, que pour le raton en soi, c'est pas deux étages de généalogie de plus qui en soi vont faire un meilleur raton.

Mais même un raton avec disons, parents connus et un ou deux grands parents connus, je ne saurais pas vraiment où chercher pour avoir du choix. Sans aucun autre critère oui bien sûr je sais que je trouverais sûrement, mais avoir un peu de choix, ou la possibilité d'avoir quelques critères de plus, c'est déjà vachement plus difficile.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Va sur la page petites annonces d'un forum où il y en a (bon ici ça va plus pêcher très loin, mais même sur forum rats qui doit être le mieux fourni), et trouve moi un rat qui a autant de généalogie qu'un descendant en vie de Malonyl...

 

Je ne trouverai peut être pas facilement de rat avec une généalogie aussi profonde que les derniers descendants de Malonyl (portée de Chlamy), c'est sûr.

Cela dit, si celle-ci s'en sort pas mal au jeu du "remontons le plus loin possible" elle comprend quand même de nombreux IND.

 

Mais des ratons ayant une généalogie connue sur plus de 2 générations, il y en a toujours.. Suffit de regarder du côté de Becaria, ange_dechu, Sev... Ce ne sont pas peut être pas des gens que tu connais bien et/ou apprécie, ils ne travaillent peut être pas avec des familles que tu affectionnes, il n'y a peut être aucun affixe qui te parle dans leurs géné (quoique si on remonte loin il y a aussi de RLL et SGS sur la famille de Becaria) mais... il n'empêche qu'on va plus loin que 2 générations.

 

Oui, on devrait avoir des généalogies beaucoup plus longues s'il y avait eu une bonne transmission des familles entre les anciens et les nouveaux. Mais va falloir s'y faire : ça ne s'est pas fait, pour plein de raisons. Pour autant on ne peut pas dire que rien ne s'est construit depuis, d'autres familles sont apparues. Pas beaucoup certes, mais suffit de voir le nombre de fois où on retrouve les mêmes couples sur les anciennes familles (genre INC Dumbledore * INC Magrat) pour comprendre qu'on en avait pas des masses non plus des familles intéressantes à l'époque ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Connue sur 2 générations et pas réservé 6 mois à l'avance tu veux dire ? ^^

Je plaisante, oui, bien sûr je sais qu'il y en a encore quelques unes. Mais j'ai quand même cette impression persistante qu'il n'y en a pas assez pour que j'aie une chance de trouver "assez facilement" (en quelques semaines et sans passer 3 heures par jour à écumer les forums et mon carnet d'adresses, par exemple) un raton qui corresponde à ce que je recherche sans avoir un bol monstre .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Manzelle : le premier questionnaire d'assos m'a fait bizarre à moi aussi, un peu vexée de devoir devoir des infos privées, mais je suis passée au-dessus. Et après quelques temps en tant que FA, j'ai mieux compris les raisons de la démarche.

Puis après quelques atrocités en guise de négligence/maltraitance et des placements très décevants (voire mortels) d'animaux qu'on aime, je pense qu'on comprends mieux les réticences de certaines assos à confier au premier venu un animal, personnellement, je préfère vexer une sensibilité humaine (dont je me moque) que de risquer de mal placer un chat que j'ai eu des semaines en accueil (et que j'apprécie).

Ceci dit, même au début, j'ai adopté/adopte dans des assos/FA rongeurs sans que personne ne vienne jamais chez moi (mais je ne suis pas avare de photos -de ma cage et des filles, des malous à l'époque-, je ne suis pas avare de propos sur la vie de mes rats, des résultats de consultations vétos, etc, donc si on cherche des infos pour s'assurer d'un sérieux, on trouve facilement).

Après, c'est comme dans tous les domaines, il y a autant de PA que d'humains s'y intéressant. C'est la même chose en élevage.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je n'aime pas trop le monde de la PA en fait, la mentalité qui y règne m’insupporte globalement. Bien sûr c'est une remarque très générale, il y a des gens géniaux comme partout, mais bien souvent, il y a tout un tas de petits détails qui m'insupportent.

 

A mes débuts (il y a longtemps : 10 ans environ), je m'étais intéressée à quelques "sauvetages". Mais finalement, je n'avais pas été au bout de ma démarche car il y avait trop de clauses que j'estimais abusives :

-soit je ne pouvais pas choisir mon raton, c'est à dire qu'il était mal vu de demander des détails sur le marquage ou une photo... en gros tu passais pour une grosse connasse de vouloir choisir entre irish noir et hooded noir alors que le groupe de filles qui avait organisé le "sauvetage" gardait bizarrement pour elles les quelques rats au phénotype un peu "élaboré" (il y avait un nu dans le lot si je me souviens bien). Un peu hypocrite à mon goût comme démarche. Et je ne vois pas où est le mal de vouloir choisir son raton sur des critères physiques (vu que de toute façon on ne pourra pas le choisir en vrai s'il vient de loin) même s'il s'agit d'un sauvetage.

-soit les "garanties" à donner avant l'adoption étaient vraiment trop poussées... des entretiens à rallonge, où tu as l’impression d'être jugée pour un crime (je comprend bien la nécessité de s'assurer du sérieux d'une personne avant de lui confier un animal, je suis moi même assez chiante là dessus... mais à trop en faire on n'a plus d'adoptants). Je me souviens qu'une personne qui plaçait de jeunes rats de sauvetage demandait carrément à venir au domicile de l'adoptant pour vérifier les installations. Ouais, mais non o_O J'ai rien à cacher, plein de ratouphiles sont venus chez moi, mais j'aime pas cette démarche de suspicion systématique.

-soit il y avait des clauses bizarres, genre faire stériliser l'animal après adoption. Hmm... j'estime que quand j'adopte un animal je suis libre de prendre comme une grande ce genre de décision, et je n'aime pas qu'on me l'impose, d’autant plus que je suis contre toute stérilisation de complaisance. Et puis j'ai jamais compris cette logique "t'adopte un animal de sauvetage, si tu le reproduis t'es le pire connard du monde" (comme si reproduire un animal c'était... de la maltraitance ?!). C'est pas forcément la plus brillante idée, mais c'est pas pire que reproduire un rat d'animalerie. Et si je me suis engagée à ne pas reproduire un animal, j'aimerai qu'on me fasse confiance, et pas qu'on me demande le papier du véto justifiant de la stérilisation... c'est très très irrespectueux je trouve.

etc, etc.

 

Autant de points qui m'ont finalement totalement dégouté du monde de la PA.

 

 

Pour finir, beaucoup de sauvetages me donnent l'impression de cautionner un processus que je ne veux pas cautionner ("plus on débarrasse les mauvais de leur surplus, plus on les incite à recommencer leurs errances")... au final, d'un point de vue éthique, ça m'embête à peu près autant qu'aller en animalerie (et au final quand on récupère Ratatouille à un ado conne qui l'a adopté en sortant du collège sans prévenir ses parents à l'animalerie du coin, on cautionne ce genre de comportements irresponsables mais aussi d'une certaine façon l'achat en animalerie).

 

Après, c'est quand même (les sauvetages) quelque chose auquel je vais songer pour le futur. Mais je ne suis pas sûre d'y trouver mon bonheur.

 

Je ne sais pas ou tu t'es adressé mais apparemment tu n'as pas eu de chance.

Faire castrer le rat après adoption j'en ai jamais entendu parlé. A la limite on le fait avant l'adoption (le bazars des nacs le font je crois) mais pour les rats on le fait rarement.

Pour la reproduction ca ne me parait pas illogique. D'ailleurs que ce soit un rat de sauvetage ou un rat d'elevage (ou que sait je encore), une association de PA ne voudra pas qu'on le reproduise pour des raisons ethique. C'est pas une question de généalogie. Ca va dans leur logique de pensé. Tout comme les bon éleveurs te diront de ne pas reproduire un rat a tare, eux ils pensent qu'on ne doit pas reproduire une espèce touché par la surpopulation.

Choisir son raton ne pose en généralement pas de problème (ca peut arriver de tomber sur des extrêmes) mais pour des raisons pratiques, souvent, on ne peut pas toujours lister les couleurs/marquages de la dizaine de rat a placer (d'ailleurs j'y connais rien en couleurs moi, généralement ca se limite a blanc/noir/marron pour ma part).

Pour les visites, c'est vraiment pas fréquent, mais quand elle se font, ce ne pose généralement pas problème du moment que se sont des visites anticipé et faites respectueusement (d'ailleurs ca permet de faire des rencontre amicales). Un jour quelqu'un m'a demandé d'en faire une pour un rat, la personne voulant l'adopter a refusé que je rentre (alors qu'au téléphone et par mail il y avait aucun problème), On a parler normalement devant son palier, elle a prétexté que chez elle ce n'était pas rangé (visite prevenu je précise, bref un coup classique). J'ai pas du tout insisté mais j'ai prevenu la FA qui a contacté d'autre asso. On a fini par apprendre que chez elle c'etait du vrai Hoarding. C'est pas par intrusion qu'on fait ca, mais parfois il y a de véritable tordu qui se cache dérrière de beaux sourires. On est pas la pour placer des rats dans un environnement similaire a celui dont on l'a tiré.

 

 

Pour ton dernier paragraphe j'avoue j'ai toujours eu du mal a comprendre ce genre de raisonnement.

Quelqu'un qui abandonne, le fera de toute manière. Et il ira pas se dire "c'est facile de le replacer donc j'en reprend et je ré abandonnerai si besoin". Non un con est un con, et il adopte sans anticipation aucune pck il en a envie. Et il replace pck l'animal le saoul point.

Mais la plupart des abandons restent des déménagements, allergies, décès ou maladie du priopriétaire, rats qui se retrouve seule, problème financier, manque de temps, rats de labo, abandon chez le véto, rat jeté a la rue, porté d'animalerie involontaire, etc.... Je crois bien avoir jamais eu a faire à une ado se débarrassant de ses rats pck les parents n'en veulent pas.

Chez les chats d'ailleurs c'est pour la plupart, des chats errants.

C'est quand même pas la même chose que d'adopter sur une portée voulu faite par un propriétaire lambda avec un rat lambda sans but précis.

 

D'ailleurs il n'y a pas que des rats de porté bizarre ou d'animalerie. On n'abandonne aussi des rats de toute origines. Cela peut aussi être des rats de "lignée" connue. Donc si on suit le raisonnement, on adopte uniquement des ratons, ca fait beaucoup de naissance, des adoptions derrière certe mais personne pour les abandons. Ce qui revient a laisse les rats qui ont eu la malchance de tomber au mauvais endroit dans la mouise sous possible hypothèse que ca servira de lecon a "l'abandonneur". Mouais je suis septique ^^

 

Bon au final pour conclure mon post, je ne pense pas qu'il faut être de la PA pour adopter un "sauvetage". Mais il faut respecter les convictions de la PA tout comme tu respecte les idées et méthode de reproduction en adoptant dans un élevage (si on te dit qu'au final la lignée est pourri niveau santé et que tu le reproduit, j'imagine que l’éleveur sera pas ravis non plus).

Je sais pas ca me parait normale mais je me trompe peut être.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour repondre a la question: mon prochain rat vient de dehors vv

Une femelle husky qui a ete trouvée dans la rue, une amie la recuperé sur ajaccio. Elle lui cherche une copine depuis des semaines mais sans succes (sans passer par animalerie). Du coup elle m'a demandé si je pouvais la prendre pour l'integrer a mes 2 filles restantes, parce que ça la desole de la voir seule.

 

Donc adoption non prevue (encore), loin du raton de mes reves :cpasmafaute:

 

Par contre j'ai toujours pas prevenu le zhom, hum... :transpire:

 

Sinon outre cette difficulté a trouver du raton, sans parler d'avoir une genealogie longue comme le bras, mais venant juste de chez un particulier (raterie ou pas, aujourd'hui ça ne veut plus dire grand chose je trouve) qui a la meme ethique que moi, j'y rajoute la distance, les co-voiturage improbables voir impossibles, je me retrouve a penser qu'adopter en animalerie reste une solution pas si mal :( Meme si c'est triste a dire...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je rejoins Manzelle sur le fait que ce n'était pas forcement génial à l'époque, mais c'était différent sur des points qui comptent beaucoup:

 

- Si les portées de certaines rateries n'étaient pas démentes, elles étaient au moins globalement stables avec des soucis/espérance de vie corrects. Bien sur c'était parfois mieux sur une que sur d'autres mais ça se tenait.

- Il y avait une VRAIE connaissance du rat, de la génétique, de la repro et donc les choix n'étaient pas basés sur "on m'a dit de", "machin à fait". On pouvait toujours avoir une explication logique.

- Il y avait du volume. RLL, ABC ou IAR c'était pas mal de portées par an mine de rien, donc on savait qu'avec un peu de patience on pourrait adopter un raton chez des gens avec un minimum d'implication.

- Il n'y avait pas 40 plateformes, donc on était vite au courant.

 

Actuellement je trouve qu'on a perdu une grande partie de tout ça. Et quand on vient par dessus ajouter nos préférences personnelles bah il ne reste pas grand chose :/

 

Si je n'avais pas mes propres portées je ne sais pas non plus trop ce que je ferais. Sans repro derrière je serais moins exigeante sur le raton, mais il y a des choses que je ne pourrais tout de même pas accepter. Au final je pense que j'arriverais à être dans le cas d'Artefact: Un peu trop tard, un peu de pas de bol, un peu pas dans les bons papiers, bref au final ramer.

 

J'aurais tendance à faire du sauvetage plutot que d'adopter dans des conditions qui ne me plaisent pas, mais je ne sais pas si sur du long terme j'aurais les épaules pour tenir et essuyer les merdes potentielles.

 

Perso il m'est arrivé plus d'une fois dernièrement de conseiller des élevages pro ou des particuliers qui ne se prennent pas la tête.... Parce qu'au final c'est tout aussi bien que les """rateries""" qui fleurissent de partout et au moins on nous vend pas du rêve sur de la merde. On sait ce qu'on à, c'est honnête, on accepte ou pas et basta.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience de navigation et mémoriser vos paramètres utilisateur pendant votre visite. Aucune information contenue dans ces cookies ne permet de vous identifier sans votre permission. SRFA ne transmet aucune information non anonyme à des applications tierces.