Aller au contenu
cheezburger

Rat domestique accouplé avec un rat des caves : dangereux?

Messages recommandés

Bonjour,

 

Ma ratte de deux mois, très craintive, s'est enfuie il y a un mois de sa cage.

Mon appartement étant très ancien, elle a trouvé un accès vers ma cave et a ramené plusieurs fois de la terre dans la maison.

 

Nous nous interrogions sur ce phénomène quand soudain nous avons réussi à la récupérer et la remettre dans sa cage.

J'ai tout de suite senti un changement dans son comportement (plus agressive, craintive, sur la défensive...). Son voyage de deux semaines dans la cave ne lui a pas réussi.

 

A peine une semaine après l'avoir ramené dans sa cage, surprise au petit matin: elle a accouché de TREIZE bébés!!!!

 

Stupéfactions et tremblements, j'ai pris la décision de les garder jusqu'à sevrage.

 

Malheureusement, une question me trotte dans la tête : elle s'est accouplée avec un rat de cave, inconnu au bataillon, on ne connait pas ses antécédents, s'il a des maladies etc...

 

Ma question: les bébés et ma ratte a-t-elle pu attraper une maladie qui pourrait affecter ma santé (et celle de mes proches)

 

J'ai lu de nombreux articles comme quoi les rats ne sont pas bourrés de maladies comme le dit le cliché, mais une arrière-pensée continue à me hanter.

 

Pourriez-vous m'éclairer sur ce point.

 

Merci.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour toi et ta famille, je ne pense pas, pour elle et ses bébés, ça se pourrait fortement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Donc l'idée comme quoi les rats des caves sont "sales" est avérée?

Je les vois parfois sortir du trou et il ne me semble pas "malade". M'enfin c'est vrai que ça ne se voit pas toujours à vu de nez.

 

Les bébés grandissent bien, ils piaillent gaiement et leur pelage se noircit.

 

Que faut-il faire? Il n'existe pas de vaccins pour les rats, est-il sur de penser que les rats des caves sont porteurs de maladies?

 

L'idée de les tuer me fait vraiment peur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il existe des maladies contagieuses transmises par les rats sauvages. Il faut bien surveiller l'état de santé de ta ratte. 

J'ai eu le même cas que toi il y a quelques temps: une ratte abandonnée dehors dans la rue qui a été saillie par un rat sauvage. Le véto que j'étais allé voir quand on l'a attrapé (pas mon praticien habituel) n'a pas détecté les bébés qu'elle portait. Ils étaient 2 et minuscules, je suppose que c'est ce qui a induit l'erreur du véto. 2 mâles.

Je les ai fait castrer à l'âge de 2 mois pour éviter l'agressivité hormonale des rats sauvages mais ils restent très peureux envers l'homme et la manipulation les terrifie au point que je crains à chaque fois la crise cardiaque. Ils ont 8 mois actuellement. Ils sont aussi naturellement très destructeurs.  

Tout ça pour te dire qu'il n'y aura vraiment aucune comparaison possible entre ta ratte domestique et ses petits semi-sauvages. Ce n'est pas une sinécure. J'assume les deux miens parce que c'est ma bêtise (j'aurais dû faire subir de suite une ovario-hystérectomie à cette ratte au lieu de faire confiance à un véto que je ne connaissais pas) mais il n'existe aucun lien entre mes deux semi-sauvages et moi. 

Il faudra t'y préparer :)

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu veux dire que les rats sauvages sont difficilement domesticables? Arf je sens que je vais passer de long moment de solitude xD

D'ailleurs la rate-mère vient de me mordre méchamment quand j'ai essayé de ramené un bébé abandonné au bout de la cage...

 

LGlF8Qc.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La mère protège ses petits, c'est pas étonnant. Généralement, si tôt après la mise-bas, mieux vaut attirer la mère dehors avant de toucher ses petits, ou utiliser un outil (pince à cornichon, baguettes chinoises...).

Niveau maladies transmises par les rats sauvages, les risques principaux sont les parasites et la leptospirose. Il existe un test pour vérifier si elle a été infectée. Si oui, il existe des vaccins pour humains (ce serait plus sage pour toi et ta famille). Contacte ton vétérinaire pour en savoir plus.

Au niveau des petits, Senalina a expliqué le souci, les demi-sauvages sont assez souvent agressifs, caractériels ou très peureux. S'ils sont bien manipulés petits, stérilisés dès que possibles et placés séparément, ils peuvent devenir d'agréables animaux de compagnie - ils restent souvent vifs et un peu craintifs, mais ils peuvent perdre l'agressivité, apprendre à vivre en groupe et à ne pas mordre. En revanche il faut vraiment les placer séparément, toutes les expériences antérieures où plusieurs frères sont restés ensemble ont mal tourné.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je confirme ce que Senalina et Artefact ont dit à propos des rats à moitié domestiques/sauvages.

J'ai adopté un rat dont la mère domestique avait été trouvée abandonnée dehors et saillie par un mâle sauvage.

Ça a été une catastrophe, ma pire expérience ratounesque, j'en ai gardé de très mauvais souvenirs...

Je n'ai jamais pu l'apprivoiser malgré toute ma patiente quotidienne. Il n'était pas du tout manipulable...

Il est devenu agressif et il a fini par ne même plus s'entendre avec son copain domestique. Il trouvait toujours un moyen de s'échapper de sa cage et partait vivre dans les faux plafonds, c'était l'horreur.

À un moment donné, les éleveurs ont pensé faire reproduire des domestiques avec des sauvages pour améliorer la santé mais vu ce que les portées accidentelles donnaient niveau comportement et santé (le mien a eu une tumeur interne), l'idée a vite été abandonnée... Et heureusement...

Je suis désolée d'évoquer cette solution mais peut-être qu'il serait préférable de faire euthanasier les petits chez un véto, sans douleur, car tu risques d'avoir du mal à trouver des adoptants et si tu laisses plusieurs frères/sœurs ensemble, tu ne pourras plus les manipuler...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

13 mais 13 quoi...

 

Les 2 femelles demi sauvages qui sont chez moi ont commencé à se calmer vers 18 mois. Sinon c'était ce que presque tous relatent : très vives, montées sur pile électrique, réagissant au moindre truc... et à la maison c'est plutôt animé : 2 chiens, 3 chats et 2 jeunes adultes.

 

C'était aussi la stratégie pour le netoyage ou changer l'eau des bibs : paske kici cé chémoi !!

 

Ah oui, aussi, a bout de 3 bacs grignotés = cage en fer (bon, en même temps c'est la cage de Nowel, celle de mes rêve mais pas celle de mon porte feuille...)

 

Elles auront 2 ans en septembre et je peux les caresser depuis 2/3 mois...

 

J'ai voulu en prendre 2 (et encore j'hésitais à en prendre 3 mais j'ai beaucoup potasser la chose et revu le chiffre à la baisse) et j'ai toujours veillé à ce qu'elles soient dans une troupe conséquente (5 ou 6). Par contre, avec les copines aucuns problèmes... Depuis qu'elles sont à la maison la troupe à bien sur évoluée et une intégration s'est passée comme une lettre à la poste et une autre plutôt " masculine " (beaucoup de rencontres et de temps).

 

En résume, je plussoie la majorité : placement individuel, implant ou castration pour tous le monde.

 

Et bon courage !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

13 petits, je t'avoue que ça va être difficile de tous les placer séparément. Tu pourras sans doute pour quelques-uns en les stérilisant et avec des adoptants ayant déjà un groupe (perso, je me moque d'avoir un rat distant avec moi dans mon groupe, tant qu'il va bien).

Certains ont eu des rats semi-sauvages (voir sauvages) comme compagnons agréables, mais élevés et habitués très tôt à la main de l'homme et maintenus ensuite avec des vrais domestiques très confiants.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour avoir sevré un bébé campagnol (on avait débarrassé le jardin et sommes tombés sur un nid avec 4 bébés), je confirme que c'est difficile avec les animaux sauvages. Je l'ai nourris à la seringue pendant 2 semaines, il se réfugiait dans mon pull pendant des heures et puis du jour au lendemain, je n'ai plus jamais pu le toucher. Si je m'approchais de la cage, il fuyait, il ne prenait plus de nourriture directement au doigt et pour changer la cage, effectivement c'était toute une histoire ! Heureusement il avait un morceau de bois dans lequel il se réfugiait. On transférait ce morceau de bois dans la cage de transport le temps de nettoyer puis on le remettait dans la cage.

 

Je rejoins dans les autres, ça risque franchement d'être difficile avec 13 rats, d'autant plus que la maman, même en étant domestique, a un tempérament craintif :s

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Idem, j'ai pu voir de près une expérience avec des souris demi sauvages, elles ont commencé à se "calmer" à la 4e génération croisée avec des domestiques seulement, et encore c'était pas encore le Pérou.

 

Ce sont des animaux assez difficiles et à ne pas mettre entre toutes les mains qui plus est...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On n'aura surement pas le fin mot de l'histoire... Dommage.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En effet, ça fait 12 jours sans nouvelles.

Ils ont dû bien grandir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience de navigation et mémoriser vos paramètres utilisateur pendant votre visite. Aucune information contenue dans ces cookies ne permet de vous identifier sans votre permission. SRFA ne transmet aucune information non anonyme à des applications tierces.