Aller au contenu
Senalina

Rat qui blanchit ?

Messages recommandés

Je vous vois venir: non ce n'est pas un Husky  xD

 

Je vous plante un peu le décors. Le 13/10/2014, Kerma, une ratouphile et moi capturons une ratte domestique abandonnée ou perdue en centre-ville. C'est moi qui ait gardé la puce, une jolie petite Hooded noire que j'ai appelé Tippi. 

J'ai amené Tippi chez le véto mais ce n'était pas mon praticien habituel qui était fermé à ce moment là (en vacances si mes souvenirs sont exacts). Le véto que j'ai vu m'a assuré que Tippi n'était pas gestante, il ne sentait rien et non non, pas besoin d’échographie il était sûr de lui. Passons sur ma bêtise de l'avoir écouté et de ne pas directement avoir fait stériliser Tippi comme j'avais prévu de le faire. 

Les jours s'écoulent, elle ne grossit pas spécialement. Et le 02/11/2014, ô joie ! Elle met au monde 2 ratons semi-sauvages ! 

 

J'ai gardé et assumé les deux cadeaux surprise que j'ai fait castrer à deux mois. Malgré cela, les deux semi-sauvages sont plus sauvages que semi ! Complètement non manipulables, ils refusent de sortir de leur cage et si je les force ils tremblent de tout leur corps, complètement terrifiés. Refusent de sortir en balade. Ils en sont à leur 3e cage, m'ont détruit les deux précédentes et ne sont pas sortis pour autant. Cerise sur le gâteau, le rat à problème et celui des deux qui serait capable de mordre bien comme il faut si on le poussait à bout de ses limites (qui sont très... limitées). 

 

Décor planté. Ersatz est donc né chez moi, avec son frère Doom Day et y ont toujours vécu. Ils sont tous les deux Irish agouti standards lisse. 

 

Voici Ersatz à 2 mois, normal. 

 

216718DSCN0214.jpg

 

Ersatz à 6 mois, toujours normal. 

 

822927LesVoleursdeMiettesLVMErsatz.jpg

 

Ersatz à 8 mois, là ça se gâte. Stupeur: mon rat blanchit. 

 

956141DSCN5097.jpg

 

Mon rat aujourd'hui. Il fêtera ses 1 an demain. 

 

611898001.jpg

653113002.jpg

 

Ce sont bien des poils blancs, son poil est nickel par ailleurs. Pas de croûtes, perte de poils ou autre. Mange et se comporte tout à fait normalement. Son frère et sa mère sont normaux. 

Le vétérinaire appelé au téléphone ne voit pas ce que ça peut être. Il a été question d'une sorte de vieillissement accéléré ? 
Le soucis, c'est que pour tout examen, vu son comportement très délicat il faudrait l'anesthésier. Et ce n'est pas dit qu'il ne me fasse pas une crise cardiaque avant. C'est très risqué et nous en avons conclu qu'en l'absence de symptôme autre, pour l'instant on restait sur le statut quo. Ce qui ne m'empêche pas de m'inquiéter... 

Je n'ai jamais vu ni entendu parler d'un tel cas. La blancheur a commencé par le nez, bien droit en triangle et prend maintenant les lèvres  jusqu'aux joues. Il a peut-être des taches blanches sous le menton aussi, difficile à dire vu la difficulté de manipulation. 

 

Quelqu'un a t-il un avis sur la question ? à part y mettre un coup de marqueur marron  xD

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A part le husky contagieux, je vois pas... Tu peux peut être essayer de faire de la lèche en flattant l'égo de vétos spé NAC pour avoir un avis au téléphone non?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et le rat sauvage ne peux pas vieillir comme les autres animaux avec un blanchissement partant du museau? Comme les chiens?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je peux essayer d’appeler un tas de vétos, sans soucis ! 

Le truc c'est qu'il n'a qu'un an, ça fait tôt pour la vieillesse quand même :/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ou alors un truc immuno comme le vitiligo chez l'homme ?

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'y ai pensé aussi mais je ne sais pas si ça existe chez le rat "naturellement" (il me semble avoir lu que ça existait chez les souris mutantes). 

Je vais tenter de téléphoner aux écoles véto pour avoir une piste d'idées. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ersatz avait une tumeur au cerveau placée derrière l’œil gauche. 

On peut donc supposer que c'était ça l'origine de cet espèce de vitiligo. 

Fin du suspense. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ersatz avait une tumeur au cerveau placée derrière l’œil gauche. 

On peut donc supposer que c'était ça l'origine de cet espèce de vitiligo. 

Fin du suspense. 

A postériori cela semblait évident sur la photo 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Effectivement ! Je ne l'avais pas remarqué. En "vrai", ce n'était pas aussi visible mais il faut avouer qu'il était très difficile de les observer méticuleusement. Ils ne s'approchaient même pas des barreaux si on était trop près de la cage à leur goût :/ 

Il n'a jamais eu de symptômes particuliers suggérant une tumeur au cerveau, même à la fin. A part ses soucis à l’œil sur la toute fin, il n'avait même pas de symptômes du tout de quelque sorte que ce soit. On peut donc vraiment supposer qu'il l'avait depuis plusieurs mois et que le blanchiment coïncide avec l'apparition de la tumeur :/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est là qu'on voit que tout le travail effectué par les rateries sérieuses est plus qu'important !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Peut-être ai-je mal compris ta remarque :) Mais en l’occurrence, il n'est pas question d'animaux adoptés au "mauvais endroit" dans cette situation :) Il s'agit de demi-sauvages, papa sauvage et maman domestique adorable abandonnée dans la nature et qui a été saillie dehors. Les deux frères ont été manipulés dès la naissance, tous les jours. Ils ont vécu les premiers mois de leur vie dans un groupe de domestiques normaux, puis avec leur mère une fois castrés car leur mère ne s'intégrait pas aux autres femelles et eux-même ne se mélangeaient jamais au reste du groupe. J'ai fait "une pierre deux coups" en les réunissant en famille pour qu'ils forment un groupe ensemble et que personne ne soit seul.

Malgré tout, à partir de leurs 3/4 mois environ, le côté sauvage a complètement pris le dessus. Ce n'était déjà pas la panacée niveau manipulations avant (vous avez déjà entendu un raton d'une semaine vous hurler dessus et fuir vos doigts rien qu'à l'odeur?), mais après c'est devenu complètement impossible. Plus tard, ils ont même cherché à torturer leur mère quand elle a fait un AVC, probablement pour essayer de l'achever je pense. Bien sûr, je l'ai séparée de ses fils.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je me suis retrouvée une fois dans la même situation que toi et ton témoignage a ravivé un très mauvais souvenir.

J'ai adopté un mâle à moitié sauvage issu d'une mère domestique abandonnée dehors et d'un mâle sauvage.

La cata, mon pire souvenir ratounesque...

Il avait exactement le même comportement que les tiens et malgré tous mes efforts, je n'ai jamais pu l'apprivoiser. Il avait une peur panique de moi et m'a mordu plusieurs fois.

Il s'échappait en permanence de sa cage et s'était installé dans la cloison en passant par un petit trou...

Il est vite devenu très agressif avec son copain domestique quand il rentrait dans sa cage pour manger.

Une horreur, un cauchemar.

Il n'a pas vécu très vieux (18 mois max) et est mort d'une tumeur interne.

Nos 2 expériences montrent bien que les rats sauvages ne sont pas si résistants que ça niveau santé et que le croisement entre domestiques et sauvages n'est pas une réussite tant au niveau de la santé que du comportement...

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est étonnant cette histoire de canitie et de tumeur cérébrale. Il y a une explication de mécanisme physiologique qui lierait les deux ? ça ne peut pas être une simple coïncidence ?

Désolée pour ton bonhomme en tous cas :/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Peut-être ai-je mal compris ta remarque

Peut-être est-ce moi qui ai mal compris le rôle des rateries ?

Je vois que la plupart des personnes qui font cette activité essaie d'améliorer l'espèce. En terme de santé, mais aussi en terme de comportement. Donc j'en ai déduit que c'est justement le but... rendre le rat moins sauvage. Ai-je fait un contresens ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tani: oui tout à fait d'accord. Il y a aussi des études qui confirment que le rat sauvage n'est pas "fait" pour vivre vieux. Il compense sa courte longévité par une forte prolificité. Croiser domestique et sauvage dans un but d' "amélioration" est à mon avis un non-sens. 

 

Artefact: j'ai été gourde, je n'ai pas songé à le faire autopsier. J'ai perdu les deux frères le même jour, l'un le matin et l'autre l'après-midi et j'étais tellement affectée que je n'ai plus songé à cette curieuse maladie. Il n'est pas impossible que ce soit une coïncidence. Un véto m'avait bien suggéré la tumeur au cerveau comme théorie, ce qui m'a conforté dans l'idée que c'était lié. Peut-être à tord. 

 

Ektor: Bien sûr que le rôle des rateries est d'améliorer l'espèce, ou tout du moins de maintenir un minimum de santé et de caractère corrects. Mais cette portée n'est pas du tout volontaire :) C'est un sauvetage, je n'ai aucun rôle dans cette saillie. Quand les bébés sont nés, je les ai juste assumés et comme ils sont nés chez moi ils ont naturellement pris mon affixe. Mais cette portée n'a bien sûr rien à voir avec un vrai travail de raterie :) Ils n'étaient pas des rats domestiques non plus. 

Je pense que j'avais effectivement mal compris ta remarque :) J'avais compris que tu pensais que ces deux rats avaient été adoptés dans une mauvaise raterie. Mais en fait tu comparais les effets bénéfiques d'une bonne sélection par rapport au rat sauvage originel. C'est bien ça ? :)

Désolée, c'est la fatigue !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui tout à fait ma remarque était purement théorique : Avec les rats sauvages, courte longévité, problèmes de santé font penser que l'espèce est "mal en point". À l'inverse, grâce au travail des rateries, on peut espérer améliorer le génome des rats domestiques.

Par contre j'avais bien compris la situation que tu vivais, car ton premier post détaillait bien le tableau :)

Et en fait il doit y avoir un sacré atavisme de crainte vis à vis de l'humain chez le rat sauvage !! Mais quand on voit sur le net tout ce qu'il est possible de faire pour "s'en débarrasser", ils on bien raison : il en va de leur survie.

Alors, ils sont partis... Paix à leur âme.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience de navigation et mémoriser vos paramètres utilisateur pendant votre visite. Aucune information contenue dans ces cookies ne permet de vous identifier sans votre permission. SRFA ne transmet aucune information non anonyme à des applications tierces.