Aller au contenu

Messages recommandés

bonjour,

j'ai fait castrer mon rat mâle ce matin mais il semble souffrir encore (s'étire bcp en creusant les côtés, a du mal à rester en place...). j'ai de l'advilmed enfant et nourrisson et je voulais savoir si je pouvais lui entonner ou si il fallait autre chose? 

merci de vos conseils!

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu as essayé d'appeler le véto tout simplement ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Surtout pas de médicaments pour humain! Le paracétamol et l'aspirine sont mortels pour les rats, l'ibuprofene j'en sais rien, mais ça doit être dangereux. Normalement on donne du meloxicam (seule la citation des molécules actives est autorisée) pour les femelles car c'est invasif, pour les mâles, aucune idée, le mieux c'est d'appeler le véto demain à la première heure :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Désolée je ne vois ton message que maintenant. Oui, on peut utiliser l'ibuprofene chez le rat à un dosage adapté (15mg/kg/j en 3 prises - ce qui n'est techniquement faisable qu'avec la forme nourrissons), mais plutôt pour des douleurs inflammatoires comme une petite foulure, des douleurs arthrosiques chez un rat âgé... En post-op ce n'est pas la molécule de choix, mieux vaut rappeler ton vétérinaire.

 

Le paracetamol et l'aspirine ne sont pas mortels chez le rat à dose adaptée (je pense que Delfinii confond avec le chat ?). Cependant un surdosage est vite arrivé donc c'est moins courant de les utiliser, et l'aspirine est de manière générale déconseillée en raison des impacts sur l'hemostase (effet anti aggregant plaquettaire -> risques de saignements.) 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

y'a qd même un bon nombre de molécules qui sont utilisables chez le rats. Et je parle bien de molécules car il faut faire attention à la dose et certaines formes ne sont pas adaptables.

 

C'est chez le chat oui que le paracétamol est toxique. Un peu de lecture : https://www.pharmacorama.com/2002/12/medicament-veterinaire/

 

Pour le post-op douloureux le mieux reste de contacter son véto pour avoir quelque chose d'un peu plus costaud ou au moins son avis sur la question ^^ 

Modifié par isilna

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bonsoir,

j'ai fini par retéléphoner au véto qui m' a dit que  l'ibuprofen nourrisson était possible mais qu'il fallait en donner toutes les 4 h ce qui était compliqué... donc il m'a donné autre chose qui ne nécessite qu'une seule prise par jour.

merci pour vos réponses!

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 12 heures, Artefact a dit :

 

 

Le paracetamol et l'aspirine ne sont pas mortels chez le rat à dose adaptée (je pense que Delfinii confond avec le chat ?). Cependant un surdosage est vite arrivé donc c'est moins courant de les utiliser, et l'aspirine est de manière générale déconseillée en raison des impacts sur l'hemostase (effet anti aggregant plaquettaire -> risques de saignements.) 

chez le chien aussi le paracetamol est mortel, c'est pour cela que je pensais qu'il en était de même chez le rat. Concernant l'aspirine, c'est un anti-coagulant, donc comment dire rat et anti-coagulant ne font pas bon ménage. Enfin l'ibuprofène est un médicament bourré d'effets secondaires, son utilisation sur l'humain devrait être bien plus restrictive qu'elle ne l'est (en particulier pour son effet sur l'appareil digestif et sur l'immunité), c'est pour cela que personnellement je ne l'utiliserais pas sur un animal, surtout quand le meloxicam dont l'utilisation est bien plus commune sur un animal a prouvé son efficacité :cpasmafaute:

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 7 minutes, Delfiini a dit :

 Enfin l'ibuprofène est un médicament bourré d'effets secondaires, son utilisation sur l'humain devrait être bien plus restrictive qu'elle ne l'est (en particulier pour son effet sur l'appareil digestif et sur l'immunité), c'est pour cela que personnellement je ne l'utiliserais pas sur un animal, surtout quand le meloxicam dont l'utilisation est bien plus commune sur un animal a prouvé son efficacité :cpasmafaute:

 

 Tu as des études chez le rat ainsi que des protocoles de gestion de la douleur post-op avec de l'ibuprofène.

Ce qui fait que le méloxicam est très utilisé en France c'est surtout que l'ibuprofène n'est pas enregistré en médecine véto en France donc normalement les vétos ne peuvent pas le prescrire car il y a des équivalents thérapeutiques.

La posologie de l'aspirine est également bien définie chez le rat et on peut l'utiliser en fonction des circonstances.

Il y a relativement peu d'études sur le méloxicam en revanche, en particulier chez l'homme.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je ne nie pas l'efficacité de l'ibuprofène en tant qu'anti-douleur, je parle juste en terme d'effets secondaires, tout ceci est une question de bénéfices/risques (ce qui est rarement pris en compte dans les études, d'une manière volontaire bien souvent quand c'est financé par un laboratoire pharmaceutique) et pour moi baisser l’immunité d'un humain/animal malade ou ayant subit une opération, c'est contre-productif...

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je veux bien tes datas sur la baisse d'immunité avec l'ibuprofène si tu peux les retrouver.

En termes d'effets secondaires, même si l'inhibition cox est un peu différente entre meloxicam et ibuprofène, en pratique les labels sont comparables.

A ma connaissance le naproxène est celui qui a le meilleur B/R au niveau cardio et les cox au niveau digestif.

L'autre chose dont il faut tenir compte est la durée d'exposition ; on ne peut pas comparer un traitement de quelques jours et un traitement donné pour des pathologies chroniques. Dans ce dernier cas, on a un risque accru.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le meloxicam est lui aussi un anti-inflammatoire non stéroïdien, de structure différente de l'ibuprofène mais de même classe thérapeutique et peu ou prou le même mécanisme d'action.

 

Donc même effets indésirables et contres indications (notamment au niveau digestif - mais soit dit en passant les effets digestifs de l'ibuprofène à dose minimale thérapeutique ne sont globalement pas tant problématique. Si tu t'enfiles un 400 mg à jeun oui par contre tu risque de le sentir passer). Au niveau de son profil pharmacocinétique bien sur on aura pas la même chose et les métabolites produits peuvent varier d'une espèces à l'autre et ne seront pas les mêmes que l'ibuprofène, ce qui peut, c'est vrai, engendrer des modulations.

 

Mais le soucis niveau immunitaire (qui n'a rien à voir avec le soucis rencontré avec les corticoïdes qui eux vont effectivement avoir un effet beaucoup plus marqué) est un effet de classe, meloxicam, ibuprofène, aspirine même combat. Et j'ajouterais que ce n'est pas vraiment une baisse de l'immunité mais plus un mécanisme limitant une action des médiateurs de l'immunité quand l'infection est en place. Il ne me semble pas que ça ait à voir avec un surrisque infectieux (dans le sens prendre des AINS entrainerait une sensibilité aux agressions extérieures) ou une réelle baisse de l'immunité.

Il ne faut cependant pas tomber dans le scepticisme et la défiance chronique.

 

Pour l'effet anti-agrégant plaquettaire de l'aspirine, ici encore c'est dépendant de la dose. Tu n'es pas de façon strictus sento dans de l'anti-coagulant pur et dur. Alors certes je ne partirais pas sur de l'aspirine pour un rat mais préfèrerait une molécule avec un profil plus anti-inflammatoire mais de là à penser que tu vas créer une hémorragie, moh.

Modifié par isilna

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience de navigation et mémoriser vos paramètres utilisateur pendant votre visite. Aucune information contenue dans ces cookies ne permet de vous identifier sans votre permission. SRFA ne transmet aucune information non anonyme à des applications tierces.