Jump to content
Ratouphiles Associés

[Génétique/Variétés] Les variétés de rats

Recommended Posts

Contrairement au chat et au chien, il n'existe pas de races chez le rat : tous les rats présentent une morphologie très similaire. Pour autant, tous les rats ne sont pas identiques : il existe une très grande diversité de variétés, parmi lesquelles chacun peut trouver son bonheur ! La variété d'un rat se caractérise par différents éléments : la couleur des poils et des yeux, le marquage, c'est-à-dire la quantité et la répartition de poils blancs, la forme des oreilles et la texture du poil.

 

 

Les couleurs

 

La couleur naturelle du rat est l'agouti, qui est la couleur du rat sauvage. C'est un marron chiné, la base du poil étant noire et son extrémité dorée. Toutes les autres couleurs existantes sont des mutations récessives, apparues spontanément et sélectionnées au fil du temps par les éleveurs. Parmi celles-ci, le noir est la plus répandue, le poil est alors noir de manière uniforme. Toutes les autres couleurs viennent se superposer à ce qu'on appelle "la base", qui est donc soit noire soit agoutie, c'est-à-dire, uniforme ou chinée.

 

Parmi les grandes familles de couleurs, on peut distinguer grossièrement des couleurs "froides" comme les bleus, qui sont des gris bleutés plus ou moins sombres, et des couleurs "chaudes" tirant plus ou moins vers le crème, le marron, le roux ou l'orangé, comme les rats topazes, mink ou cannelle. Ces couleurs peuvent se combiner pour former des couleurs dites "composées" : par exemple, un rat platine est un rat à la fois bleu et beige. En revanche, elles ne peuvent pas exister côte à côte : un rat n'a qu'une seule couleur (en plus des poils blancs), le rat "tricolore" n'existe pas.

 

A ces couleurs s'ajoutent un modificateur supplémentaire qu'on appelle la "dilution". La plus connue d'entre elle est l'albinos, le fameux rat blanc aux yeux rouges qui incarne l'image du "rat de laboratoire". Un rat albinos possède bien une couleur... mais elle ne se voit pas, car le gène de l'albinisme empêche son expression ! Parmi les autres dilutions, il existe par exemple le siamois, qui est l'homologue du chat siamois bien connu, avec un corps crème et le bout du museau plus foncé (comme un masque), qui peut être noir, bleu ou de n'importe quelle autre couleur. La dilution husky est également très répandue en France (mais très rare dans d'autres pays) : la couleur d'origine va progressivement s'éclaircir, se délaver, et le rat husky finira souvent "tout blanc".

 

La couleur des yeux est souvent liée à la couleur du poil. Elle varie du noir au rose, en passant par des rouges plus ou moins foncés dit "rubis". Plus les yeux sont clairs, plus la vue est mauvaise, mais cela ne les handicape pas pour autant car la vue n'est pas le sens dominant de cette espèce. Ils ont souvent l'habitude de "scanner", c'est-à-dire de bouger lentement la tête de droite à gauche pour mieux appréhender visuellement leur environnement.

 

 

Les marquages

 

Les rats ont rarement le corps entièrement couvert de poils colorés : des zones de poils blancs coexistent à côté des zones de poils de couleur. En général, il y a des limites bien définies entre les parties blanches et les parties colorées, mais dans certains cas, on peut voir apparaître notamment sur les flancs des zones tachetées où les deux zones de couleurs sont mélangées.

Les marquages les plus courants sont des taches blanches plus ou moins étendues sous le ventre souvent accompagnées des chaussettes blanches, ou le marquage dit japonais (plus fréquemment désigné par son nom anglais, le "hooded") dans lequel le rat a la tête colorée ainsi qu'une ligne de couleur le long du dos.

Les marquages de la tête (étoile, flèche blanche sur le nez ou le front) existent également et se combinent avec le marquage du corps.

 

 

Les oreilles

 

La position et la forme des oreilles possède deux principales variantes : les oreilles "standard", placées sur le haut de la tête, étroites et bien droites, et les oreilles dites "dumbo" dont le nom bien évocateur désigne des oreilles implantées plus bas, et de forme plus large et ronde. Mais il existe en réalité une grande diversité d'oreilles classées dans ces deux catégories : certains dumbos peuvent par exemple avoir une oreille pointue ou au contraire très ronde, ou encore plissée horizontalement.

 

 

Les poils

 

Ils peuvent être lisses, plus ou moins frisés (on parle de rat velours pour un rat au poil ondulé, de rat rex pour un poil ras et plus franchement frisé), ou parfois… absents ! Le rat "nu" n'a pas du tout ou presque pas de poils, le rat double-rex a quant à lui des touffes de poils qui tombent et repoussent périodiquement à différents endroits du corps. Ces rats ne sont ni malades, ni particulièrement fragiles, ni discriminés par les rats poilus : ce sont des rats comme les autres !

 

 

Quelques bizarreries

 

De petites particularités peuvent s'ajouter à ces principes généraux. Un rat peut, par exemple, avoir les yeux de deux couleurs différentes (on appelle cela des yeux vairons), ou un marquage dit "loupé", car il ne correspond pas exactement à la norme (un rat "hooded" dont la bande du dos est entrecoupée au lieu d'être continue).

 

Un rat peut également avoir une queue plus courte que la normale, voire ne pas en avoir du tout (rat manx). C'est une malformation plus qu'une variété, qui peut être génétique ou accidentelle, et avoir des conséquences importantes sur la santé du rat atteint. En cas d'absence totale de queue, il convient en particulier de prendre l'avis du vétérinaire avant d'envisager de faire porter une femelle, car la malformation de sa queue peut également toucher son bassin.

 

 

Bon à savoir

 

L'apparence d'un rat, qu'on appelle "phénotype", n'a aucune influence sur son caractère ou sa santé : malgré de vieilles légendes, les rats dumbo ne sont pas moins intelligents que les rats standard, aucun type de rat n'est plus ou moins agressif que les autres. Les rats ne sont pas "racistes", tous les types de rats peuvent très bien s'entendre entre eux. C'est uniquement une question de choix personnel et de préférence esthétique !

 

Toutefois, certains types "rares" ou "à la mode" peuvent être plus fragiles pour des raisons non liées à leur apparence, mais au fait qu'ils ont été reproduits rapidement, avec parfois trop de consanguinité, pour répondre à la demande. Il est donc recommandé, pour toute adoption mais tout particulièrement pour l'adoption d'un rat ayant une couleur ou un marquage exotique, de s'assurer de sa bonne santé et du sérieux de l'endroit où on l'adopte.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Up, les RA sont OK pour nous céder cet article, je le verrais bien dans la partie "le rat pour les nuls". Il y a peut-être une relecture à faire + harmoniser la mise en forme, et l'ajouter au récap des actions en cours.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai essayé de fouiner un peu mais je n'ai pas trouvé, il n'y a pas d'article qui parle des phénotypes sur SRFA déjà ? Je pense que cette article serait encore mieux avec des photos (ou dessins)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non il n'y en a pas. On aimerait en avoir un, mais on s'était dit que ce serait pas con d'attendre le rendu du club show, pour mutualiser et avoir un truc clair

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bah clairement, il me semble qu'à un moment donné il y a eu une "récolte" de photos pour les couleurs etc.. ça pourrait servir à nouveau ici ?  Parce que finalement mettre une photo avec un phénotype associé, c'est à portée de tout le monde de comprendre  avec une photo. Un fondu du coin show et l'article, ça peut carrément donner quelque chose de sympa. Je sais pas du tout ce qui se fait du côté show  et ce que les filles pourraient apporter du coup ? (et si elles souhaitent le faire tout court)

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est pas le problème en fait. L'idée c'est d'être cohérent entre le standard mis en place par le club show et l'article  pour ne pas avoir 2 sons de cloche au sein d'une même entité, sinon ça fait pas super sérieux. De plus ça nous fournirait une base de travail quasi prête à être publiée. Après si on doit attendre 4 ans pour avoir le résultat du taff du club, là, il faudra bien se décider à potentiellement faire sans.

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'idée de celui là c'est vraiment d'introduire les "paramètres" du phénotype de manière très globale dans rentrer directement dans le détail du triple wheaten burmese fléché stippel dwarf, donc il n'y a pas forcément besoin de 15000 photos. Bien sûr à terme il serait souhaitable que ce ne soit que le premier d'une série d'articles plus détaillés.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ok, pas forcément 15 000 mais pour les bases ça peut être bien quoi. Donc en gros faut attendre un retour des filles sur le standard. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour moi y'a deux articles à faire. Celui là qui est une base et sur lequel on pourra mettre quelques photos sur les oreilles, les poils, le trucs simples. Un article plus détaillé sur les types qui serait basé sur le standard du club show et qui lui reprendrait potentiellement schémas et photos.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Couleurs basiques = noir, agouti, russe, mink, us, dove et lavande (en mettant la base noir et agouti à chaque fois ou on part que sur de la base noire ?) 

Puis ambre/champagne/beige/topaze

 

Dilu = siamois/hyma/albi/ivory, un burmese (sans entrer sur toutes les combinaisons possibles) puis dévill ?

 

Oreille = dumbo et standard 

 

Les marquages = uni/irish/hooded/étoilé à compléter via un article plus complet qui serait piqué du côté préparation du standard ?

 

Poils = Lisse/rex/nu 

 

A moins que ce soit trop développer déjà ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour les illustration j'aurais fait comme ça

 

Citation

La couleur naturelle du rat est l'agouti, qui est la couleur du rat sauvage. C'est un marron chiné, la base du poil étant noire et son extrémité dorée. Toutes les autres couleurs existantes sont des mutations récessives, apparues spontanément et sélectionnées au fil du temps par les éleveurs. Parmi celles-ci, le noir est la plus répandue, le poil est alors noir de manière uniforme. Toutes les autres couleurs viennent se superposer à ce qu'on appelle "la base", qui est donc soit noire soit agoutie, c'est-à-dire, uniforme ou chinée.

 

Photo d'un agouti standard lisse uni + d'un noir lisse standard uni

 

Citation

Parmi les grandes familles de couleurs, on peut distinguer grossièrement des couleurs "froides" comme les bleus, qui sont des gris bleutés plus ou moins sombres, et des couleurs "chaudes" tirant plus ou moins vers le crème, le marron, le roux ou l'orangé, comme les rats topazes, mink ou cannelle. Ces couleurs peuvent se combiner pour former des couleurs dites "composées" : par exemple, un rat platine est un rat à la fois bleu et beige. En revanche, elles ne peuvent pas exister côte à côte : un rat n'a qu'une seule couleur (en plus des poils blancs), le rat "tricolore" n'existe pas.

J'aime
  •  

 J'aurais mis en "bandeau" des petites photos des types cités.

 

Citation

 

A ces couleurs s'ajoutent un modificateur supplémentaire qu'on appelle la "dilution". La plus connue d'entre elle est l'albinos, le fameux rat blanc aux yeux rouges qui incarne l'image du "rat de laboratoire". Un rat albinos possède bien une couleur... mais elle ne se voit pas, car le gène de l'albinisme empêche son expression ! Parmi les autres dilutions, il existe par exemple le siamois, qui est l'homologue du chat siamois bien connu, avec un corps crème et le bout du museau plus foncé (comme un masque), qui peut être noir, bleu ou de n'importe quelle autre couleur. La dilution husky est également très répandue en France (mais très rare dans d'autres pays) : la couleur d'origine va progressivement s'éclaircir, se délaver, et le rat husky finira souvent "tout blanc".

Idem bandeau avec les types cités

 

 

Citation

 

La couleur des yeux est souvent liée à la couleur du poil. Elle varie du noir au rose, en passant par des rouges plus ou moins foncés dit "rubis". Plus les yeux sont clairs, plus la vue est mauvaise, mais cela ne les handicape pas pour autant car la vue n'est pas le sens dominant de cette espèce. Ils ont souvent l'habitude de "scanner", c'est-à-dire de bouger lentement la tête de droite à gauche pour mieux appréhender visuellement leur environnement.

Idem bandeau avec des gros plan sur des yeux de couleurs différentes

 

Citation

 

Les marquages

 

Les rats ont rarement le corps entièrement couvert de poils colorés : des zones de poils blancs coexistent à côté des zones de poils de couleur. En général, il y a des limites bien définies entre les parties blanches et les parties colorées, mais dans certains cas, on peut voir apparaître notamment sur les flancs des zones tachetées où les deux zones de couleurs sont mélangées.

Les marquages les plus courants sont des taches blanches plus ou moins étendues sous le ventre souvent accompagnées des chaussettes blanches, ou le marquage dit japonais (plus fréquemment désigné par son nom anglais, le "hooded") dans lequel le rat a la tête colorée ainsi qu'une ligne de couleur le long du dos.

Les marquages de la tête (étoile, flèche blanche sur le nez ou le front) existent également et se combinent avec le marquage du corps.

 

Pour moi faut mettre hooded et potentiellement japonais entre () mais pas l'inverse.

Photo de délimitation de marquage + hooded + irish + MF gros plan sur la tete.

 

 

Citation

 

Les oreilles

 

La position et la forme des oreilles possède deux principales variantes : les oreilles "standard", placées sur le haut de la tête, étroites et bien droites, et les oreilles dites "dumbo" dont le nom bien évocateur désigne des oreilles implantées plus bas, et de forme plus large et ronde. Mais il existe en réalité une grande diversité d'oreilles classées dans ces deux catégories : certains dumbos peuvent par exemple avoir une oreille pointue ou au contraire très ronde, ou encore plissée horizontalement.

 

Photo dumbo/standard de face et profil

 

 

Citation

 

Les poils

 

Ils peuvent être lisses, plus ou moins frisés (on parle de rat velours pour un rat au poil ondulé, de rat rex pour un poil ras et plus franchement frisé), ou parfois… absents ! Le rat "nu" n'a pas du tout ou presque pas de poils, le rat double-rex a quant à lui des touffes de poils qui tombent et repoussent périodiquement à différents endroits du corps. Ces rats ne sont ni malades, ni particulièrement fragiles, ni discriminés par les rats poilus : ce sont des rats comme les autres !

Photos lisse/rex/dble rex/nu

 

Citation

 

Quelques bizarreries

 

De petites particularités peuvent s'ajouter à ces principes généraux. Un rat peut, par exemple, avoir les yeux de deux couleurs différentes (on appelle cela des yeux vairons), ou un marquage dit "loupé", car il ne correspond pas exactement à la norme (un rat "hooded" dont la bande du dos est entrecoupée au lieu d'être continue).

 

Un rat peut également avoir une queue plus courte que la normale, voire ne pas en avoir du tout (rat manx). C'est une malformation plus qu'une variété, qui peut être génétique ou accidentelle, et avoir des conséquences importantes sur la santé du rat atteint. En cas d'absence totale de queue, il convient en particulier de prendre l'avis du vétérinaire avant d'envisager de faire porter une femelle, car la malformation de sa queue peut également toucher son bassin.

 

 

Photo yeux vairons et rat manx

 

Citation

Bon à savoir

 

L'apparence d'un rat, qu'on appelle "phénotype", n'a aucune influence sur son caractère ou sa santé : malgré de vieilles légendes, les rats dumbo ne sont pas moins intelligents que les rats standard, aucun type de rat n'est plus ou moins agressif que les autres. Les rats ne sont pas "racistes", tous les types de rats peuvent très bien s'entendre entre eux. C'est uniquement une question de choix personnel et de préférence esthétique !

 

Toutefois, certains types "rares" ou "à la mode" peuvent être plus fragiles pour des raisons non liées à leur apparence, mais au fait qu'ils ont été reproduits rapidement, avec parfois trop de consanguinité, pour répondre à la demande. Il est donc recommandé, pour toute adoption mais tout particulièrement pour l'adoption d'un rat ayant une couleur ou un marquage exotique, de s'assurer de sa bonne santé et du sérieux de l'endroit où on l'adopte.

Photo d'un rat exotique XD

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience de navigation et mémoriser vos paramètres utilisateur pendant votre visite. Aucune information contenue dans ces cookies ne permet de vous identifier sans votre permission. SRFA ne transmet aucune information non anonyme à des applications tierces.