Jump to content
Sign in to follow this  
Te Kā

Vos retours sur l'implantation de vos femelles

Vos retours sur l'implantation de vos femelles  

3 members have voted

  1. 1. Quels résultats vous ave eu sur vos femelles implantées dans le but de changer leur comportement (de dominance) :

    • Positifs
      2
    • Négatifs
      0
    • Variable
      1
  2. 2. Est-ce que vos femelles implantées continue de présenter des comportements de dominance plutôts francs (crabe, hérisse, obstination, ...) :

    • Oui
      1
    • Non
      2
    • Variable
      0
  3. 3. En moyenne, à partir de combien de temps l'implant a fait effet :

    • Moins de 1 mois
      1
    • A partir de 1 mois
      1
    • A partir de 2 mois
      0
    • Autre
      1


Recommended Posts

Je ne sais pas trop qui penser de mon expérience d'implantation sur Mary.

Implantée à 6-7 mois en raison d'un tempérament bien débordant, bien à 200% (mais elle était ado alors..), d'une mésentente assez forte avec une de ses aînées (qu'elle a fini par persécuter) et de morsures à sang sur une petiote.

Aujourd'hui elle a 10 mois.

 

1 mois et demi après son implantation j'ai du séparer mon groupe et elle s'est retrouvée à vivre uniquement avec sa sœur.

J'observe actuellement et de façon continue (donc on peut dire que l'implant a eu le temps de faire effet) qu'elle a tendance à dominer sa sœur : elle lui impose régulièrement des toilettes (par contre elle ne la monte plus) ; je ne vois jamais sa sœur la dominer par contre, de près ou de loin. La dominance entre elles est toutefois très cool, c'est un duo très tranquille qui fonctionne très bien (en fait maintenant que j'écris je me rend compte qu'il n'y a JAMAIS de bagarres entre elles !).

 

Alors que je tentais de ré-intergrer tout le monde je constate que la mésentente entre elle et son aînée semble toujours aussi vive, mais j'ai décidé de ne pas approfondir.

 

Avec moi il n'y a jamais eu de problèmes ; même quand elle était bien haut en pression elle a toujours fait la différence entre ma main et une congénère.

Depuis son implantation je la trouve un peu moins excitée de tempérament mais c'est peut-être la vie en duo qui veut ça.. ?

 

 

Je crois qu'il y a une question d'hormones d'un côté et de comportements acquis de l'autre (@Bellefeegore).

 

Bref, je suis assez mitigée sur mon expérience, je ne sais pas ce que vous en pensez..

 

Je me pose la question pour sa sœur de 10 mois maintenant pour une intervention (car elle a mordu méchamment), si je l'implante, l'opère (je préfère pas), ou les garde séparées ensemble du reste du groupe..

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai répondu rapidement au sondage, je prends le temps de te faire une réponse plus détaillée dans la semaine qui vient!

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cool merci ^^

 

(J'aurais du poser les mêmes question sur l'ovariohystérectomie tiens..)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello :)

Sur l'implant pour cause d'agressivité, j'ai actuellement 1 femelle implantée depuis 8 mois. Elle a complètement changé de caractère avec nous (dent facile) comme avec ses copines (bagarres régulières). C'est devenu une super-patate qui dort souvent, aime son confort et adore les câlins, bisouille même à l'occasion.

J'ai plus d'expériences avec les mâlous. Nous en avons fait implanter plusieurs :
- Manowar : pour cause d'agressivité avec ses copains (morsure grave à un autre rat), implanté en mai 2019. RAS à ce jour, l'implant fait toujours effet, c'est devenu un ratou adorable, complètement neutre en hiérarchie.
- Fenouil : pour cause d'agressivité avec nous (morsures gratuites et profondes dans la cage + sorties) et déclenchement de bagarres incessantes avec les copains. Il a été implanté en avril 2019. RAS jusqu'à son décès en juin 2020, l'implant a très bien fonctionné, il est devenu..... une guimauve. Je pouvais le retourner et lui grattouiller le ventre en pleine intégration sans aucun stress. Il est devenu le rat le plus gentil et patate qu'on ait eu.
- Chiwen : pour cause d'agressivité avec ses copains suite à un traumatisme émotionnel (décès brutal de son frère + retour à la raterie, son adoptante ne voulant pas continuer les rats). Il a été implanté en novembre 2019 mais sans succès sur son caractère. Nous en avons déduit que son souci avec les autres était d'origine traumatique et non hormonale. L'implant a cessé de fonctionner à partir d'août 2020 sans raison apparente.

 

Du coup, de mon expérience, je suis plutôt satisfaite des implants, cependant, il est très important de vérifier régulièrement que l'implant est encore actif. Sur les femelles, le retour des chaleurs est le meilleur indicateur. Pour les mâles, lorsque l'implant est actif, les testicules sont bien plus petits. ça se voit quand même bien.
Sur l'agressivité on a vraiment eu de très bons résultats quand la cause était bien hormonale. L'implant a fait effet entre 1 et 2 mois après la pose selon le taux d'hormones du ratou.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Coucou SûryâKG :) Merci pour ta réponse détaillée !

 

Maintenant que j'y repense et après avoir vu comment tout mon petit monde se comportait après deux intégrations, il est possible que les "morsures poinçon" que je trouvait sur la sœur de Mary pendant la période de leur inté était du à Mary plutôt qu'à mes grandes. Parce qu'avec le recul je peux dire que mes grandes ne mordent pas, même par accident et je pense que la petite Daudau était un bon moyen de tester tout ça vu son caractère :transpire: Je retrouvais aussi parfois des poinçons sur Uma quand elle se faisait persécuter par Mary.

 

Mary a toujours été à 200% sans toutefois que je la trouve agressive, sauf bien sûr suite à l'évolution de sa relation avec Uma et aux morsures sur Daudau !

Je n'ai jamais pensé à l'agressivité hormonale, même si tout ça s'est déclaré à l'adolescence, parce que j'ai toujours pu la prendre sans problèmes et qu'elle n'était pas en mode vénère tout le temps ; elle pouvait se poser, avoir des interactions avec les autres et se faire soumettre par deux de mes grandes (même si on ne sait pas comment ça aurait évolué sans l'implant parce qu'elle les travaillait bien au corps !).

Étant donné que sa sœur s'est montrée particulièrement zélée et dominante dernièrement je pense quand même qu'elles sont plutôt hormonées si je les compare à mes trois autres frangines, ou même aux premières rates que j'ai eu. Ou alors c'est à cause de ce partage d'odeurs sur le terrain commun de sortie...

 

Il doit y avoir du tempérament et un chouia d'hormones dans son cas parce qu'elle se patatise exactement comme tu le décris pour tes loulous, toujours à s'aplatir sous les caresses ^^ Sa sœur ne la monte plus et elle ne monte plus sa sœur.

En revanche pendant la dernière tentative de ré-intégration elle n'était ni neutre ni soumise ; elle n'était plus aussi pro-active qu'avant mais elle prenait l'initiative de renifler et à mis parfois sur le dos mes grandes. Et lorsque j'ai introduit Uma (celle qu'elle victimisait avant que je les sépare)  la réaction a été plus ou moins directe : elle l'a retourné, a le poil hérissé, etc.. Elle lui tourne autours ou la regarde de loin en avançant comme une louve avec ma pauvre Uma dans le viseur ^^

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai fait implanter deux femelles, à chaque fois âgées d'environ un an et demi pour des raisons comportementales :

 

LAB Aisling, adoptée raton chez Limë, qui a commencé à monter en pression après l’intégration d'Azathoth (mâle castré) à elle et Ketricken (harcèlement, soufflements, gonflement, tortillements de queue et parfois morsures - elle leur chopait le gras du cul à pleines dents, ils étaient nus donc ça se voyait bien...). J'avais essayé quelques sorties en commun après implant, c'était vraiment pas fou puis ça s'est progressivement amélioré (à 2 semaines elle avait recroqué le cul d'Azathoth,  après 3 semaines  ça allait sans être parfait -ça se frittait encore un peu, il y a avait des résidus de comportements , etc.-  après un mois, ça c'était fait nickel.) RAS par la suite jusqu'à son décès à 37 mois.

 

INC Serendipity, trouvée sur un parking avec une autre rate (et d'autres animaux et des ratons dedans les rates, mais c'est une autre histoire...) alors qu'elle avaient environ 9 mois. Elle a toujours été assez protectrice avec sa copine Mycrohonde, mais ça allait. J'avais pu intégrer Dryptéis sans encombres (mais la pauvre était 'pas très vive' du fait de son passé sans aucune stimulation, donc tellement peu menaçante que ça passait avec tous les autres rats). Lorsque j'ai voulu intégrer d'autres rats par la suite, j'ai eu droit à des arrachages de poils puis à tout l'attirail comportemental 'à la con' (sauf avec Mycrohonde) et j'ai  justement pris la décisison d'implanter quand je me suis rendu compte qu'elle était moins à l'aise qu'avant avec Serendipity. Expérience aidant, j'ai pris mon temps et après un mois, j'ai pu intégrer tout le monde ensemble. Par contre, il y a eu quelques épisodes de courte durée ou le comportement réapparaissait. Vu que j'ai eu le cas d'un implant qui a duré moins de 6 mois sur Iorek, je me demande si parfois, ce n’était pas qu'il faisait peut-être moins effet mais vu que ça ne durait jamais longtemps, ni allait en s'intensifiant, on l'a laissée tranquille avec les copines  jusqu'à la fin.

 

Pour la durée, j'ai coché 'avant un mois', mais c'est à nuancer : comme pour la castration pour AH, généralement avant un mois (3 semaines) je commence à voir des effets mais ce n'est qu'au bout d'un mois que la différence est 'claire et nette' et que je peux réintégrer le rat sans problème particulier de sa part.

 

Pour les mâles j'avais posté un retour d'expérience il y a peu, mais je ne me rappelle plus sur quel sujet du forum. :transpire:

 

Pour en revenir à ta puce, si ça se passe bien avec sa soeur et qu'elle a été implantée il y a tout ça de temps, il y a clairement 'autre chose' que les hormones. Après, de là à savoir si c'est une question de caractère, de mésentente avec un individu précis, de passif, de contexte, etc. c'est difficile à cerner. (J'ai réussi à intégrer à mon groupe une rate qui essayait de tuer une des rates du groupe auquel elle était présentée chez la personne qui me l'a confiée sans que sa méthode de tentative d'intégration soit 'mauvaise', et sans recours à une stérilisation chimique ou chirurgicale, comme quoi il y a vraiment plein de choses qui entrent en compte ...)

De ce que j'ai pu lire globalement au fil de tes posts, je trouve qu'il serait plus risqué, actuellement en tout cas, de continuer de tenter l'intégration : si elles vivent bien à deux, je dirai qu'autant ne pas forcer les choses tant qu’aucun de tes rats n'est lésé par la configuration actuelle.

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 18 minutes, Bellefeegore a dit :

Pour les mâles j'avais posté un retour d'expérience il y a peu, mais je ne me rappelle plus sur quel sujet du forum.

Ici

 

  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci @Bellefeegore :)

 

Du coup avec tes rates de un an et demi on voit que l'implant agit quand même et que le caractère acquis ne l'emporte pas toujours (c'était une de mes interrogations) ; donc c'est assez encourageant je trouve.

Je ferais peut-être implanter Juju si les événements m'amenaient a devoir l'intégrer à un groupe..

 

Je suis hyper carrée en effet avec mon terrain neutre, je change les tissus a chaque fois mais je crois que le terrain commun ça fait merder l'ensemble..

Avec les ratones c'est plus facile, elles n'arrivent pas à descendre de mon lit donc elle ne vont pas se balader sur le terrain des autres avant l'intégration.

 

Oui j'ai ma dose de morsures ^^ J'ai envie d'être cool là donc je préfère abandonner l'idée. D'autant que Daudau va entrer dans son adolescence, il vaut mieux qu'elle reste dans un environnement stable.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour.
Je me suis permise de répondre au sondage.
L'implant n'a rien changé dans son comportement, mais a fonctionné car elle n'a plus de tumeur.
Nous l'avons mise avec des mâles car elle a un caractère bien trempée. A un moment elle s'est mise à grossir d'un coup, comme ci elle était enceinte et de là j'ai paniqué.
J'ai donc appelé le vétérinaire pour savoir si c'était normal et si elle pouvait tomber enceinte avec un implant. Il m'a répondu (chose qu'il aurait pu me dire avant), qu'il est possible que la rate ai fait un rejet...
Hum ok, mais ça aurait été sympa de le dire avant...
J'ai eu de la chance, ça fait 2-3 mois qu'elle est grosse comme si elle était enceinte et n'a jamais accouchée. Donc elle a toujours son implant.

Mais maintenant, je sais que l'implant ne seras plus mon choix, parce qu'(e) :
- O
n a une chance sur deux qu'il marche sur les tumeurs.
- Cela n'a rien changé à son comportement, envers ses congénères (mâles ou femelles)
- Une chance sur deux qu'ils fassent un rejet et si c'est une femme placé avec des mâles, je vous raconte pas le désastre. Normalement si il y a un rejet, ça fait un trou, mais on ne le voit pas forcément.

Voilà pour ma petite expérience, je préfère donc la stérilisation/castration.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oh ba oui, le sondage est ouvert à tout le monde :)

 

OVH n'a pas eu les effets escomptés sur la caractère de ma Uma non plus, comme quoi.. Je pense qu'il y a une part d'hormones et une part de caractère acquis qui joue grandement.

 

Oui et l'implant peut aussi être défectueux.. ! (sans aller jusqu'au rejet).

 

Je m'étais questionnée sur les groupes mixtes et on m'avait dit que les femelles stérilisées pouvaient quand même subir les assauts des mâles, et que du coup pour un groupe mixte il valait mieux que ce soit les mâles qui soient castrés et pas les femelles. Si jamais ^^

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai eu que des groupes mixtes avec femelles stérilisées et pas les mâles, jamais de souci de harcèlement. Pourtant j'ai eu des cas où j'avais plusieurs mâles et une femelle. 

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'accord, du coup la monte de mâles dépend vraiment de la présence des chaleurs chez la femelle alors ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mets une femelle pas en chaleurs avec un mâle, il va se faire déboiter la tronche xD Mes mâles n'ont jamais essayé de monter mes femelles stérilisées SAUF quand ces dernières avaient fait un temps avec mes femelles non stérilisées (je passe souvent les "range pyjamas" d'une troupe à l'autre selon mes besoins en place). Là c'est "fifiiiiiiiiiiiiille" et ils sont chiants, se font démonter la tronche, laissent tomber :p Puis après elles sentent plus la fille et ça leur passe.

  • Laugh 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui ça me parle aussi finalement xD C'est ce qu'on voit dans d'autres espèces !

Share this post


Link to post
Share on other sites

La femelle dont je parle, elle a un très fort caractère, un peu trop chiante avec les autres et le fait de l'avoir mise avec 2 mâles d'un tempérament plutôt calme, l'a apaisé elle aussi depuis mon précédent commentaire. Elle est beaucoup moins chiante et elle n'est pas la dominante non plus.
La cage est très calme du coup à présent. Ceci dit, elle a déjà un certain âge (disons qu'elle n'est pas toute jeune), cela joue peut-être...
Mais les mâles ne la font pas chier en tout cas, juste un qui la met sur le dos pour la dominer, mais rien de plus.

Edited by Tayanis
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience de navigation et mémoriser vos paramètres utilisateur pendant votre visite. Aucune information contenue dans ces cookies ne permet de vous identifier sans votre permission. SRFA ne transmet aucune information non anonyme à des applications tierces.