Jump to content
Sign in to follow this  
manzelle

Ethique de reprodcution et cie

Recommended Posts

clindoeil.gif si tu me répond oui, j'demande a voir !

1059856[/snapback]

 

Ben moi je te réponds NON. C'est absolument impossible à surveiller. Perceval et Elric ont fait 27 bébés à eux deux, imagine un peu si tout le monde est autorisé à kikiter (et encore, je ne parle même pas de la fournée qui va arriver chez toi dans quelques jours) wink.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites

je pense que même si je faisais de l'élevage a plein temps ça serait impossible à surveiller... à moins d'être le Pere Noel innocent.gif

Surtout si on tombe sur des adoptants peut scrupuleux... qui font des repro officieuses sous d'autres non, etc...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Waouw, le débat touffu scared10.gif

 

Bon alors il y en a tellement que je ne sais pas si je vais réussir à avoir tout en tête pour répondre d'une manière assez construite, mais c'est un vrai débat intéressant et j'ai deux trois avis sur la question.

 

Je vais mettre de côté le problème de ceux qui n'en ont rien à foutre et qui repro n'importe quel rat n'importe comment pour me concentrer sur les "éleveurs", peu importe leur nombre de portées, qui ont à cœur de bien faire. Vu le petit nombre de familles utilisables dans ce sens, déjà, il me paraît indispensable d'y travailler à plusieurs, c'est pas possible de faire du bon travail tout seul dans son coin. A ce sujet, il me paraît donc plutôt bien que certains ne fassent qu'une ou deux portées "comme ça", sans forcément un grand plan de repro sur whatmille générations mais qui en apportant leur petite pierre, vont soutenir le travail de plus long terme de "rateries" qui s'investissent vraiment.

 

Sur ce point comme sur beaucoup d'autres, je crois que la ligne générale de ma vision des choses, ce serait : ne soyons pas plus royaliste que le roi, ou trop extrémiste s'il on veut.

 

* La repro ne peut pas rester uniquement dans les mains de quelques rateries avec objectif long terme, sous peine d'un appauvrissement considérable. Une portée "one-shot", si elle est bien pensée, peut être un travail tout aussi utile.

 

* L'arrêt de lignées au premier petit problème qui apparaît est presque aussi catastrophique que la continuation anarchique d'une lignée toute pourrie. Il faut raison garder. Une tendance, ça se corrige en choisissant les reproducteurs en face. Une lignée "zéro tumeur", pour l'instant ça n'existe pas. En revanche perpétuer une lignée "juste" parce qu'elle présente très peu de tumeurs, sans regarder s'il n'y a pas d'autre problèmes à redresser (cf. la question posée il y quelques mois par Limë sur la recrudescence des abcès faciaux), c'est pas terrible non plus. Je crois qu'il faut garder une vision globale et souple de la famille. Regarder les tendances, dans leur ensemble, et essayer de voir si on ne peut pas faire un plan de deux-trois générations pour redresser les problèmes, plutôt que dire tout de suite "stop".

 

Sur ce point je trouve par exemple que le travail de goot est exemplaire (j'y pense parce que j'ai relu ce matin le topic de suivi Lady Day x Testicule et je trouve que la démarche sélective qui y est exposée est très sensée - alors j'en profite pour envoyer des fleurs clindoeil.gif). Consigner les problèmes apparus, sans dramatiser ni minimiser, avec réalisme, essayer de les redresser avec de bons croisements, sans avoir pour premier réflexe de hurler au loup stop on arrête tout, je trouve que c'est du bon travail.

 

Bon, on est quand même d'accord sur le fait qu'il faut savoir dire stop dans certains cas ! La décision va aussi se prendre sur la base de toutes les informations qu'on a, et donc plus on en a, plus il sera facile de décider. Mais là, c'est clairement du cas par cas. On ne peut pas fixer des limites a priori : 3 soeurs avec tumeurs, on continue, 4 on arrête, ça n'aurait pas de sens spamafote.gif

 

* La consanguinité, c'est pas Le Grand Mal incarné. Je sais qu'il est délicat d'ouvrir ce sujet sur un forum parce que, d'une certaine manière, maintenir en façade le discours "zéro consanguinité" est sans doute la bonne position à avoir, pour tous les lecteurs silencieux qui prendraient directement le discours inverse pour argent comptant. La consanguinité, à des degrés très contrôlés évidemment, est utile.

 

D'ailleurs ça me fait souvent beaucoup rire de voir avec quelle légèreté le mot "lignée" est utilisé sur SRFA. Nous faisons des familles, nous continuons des descendances. Une lignée, c'est pas ça, c'est une population génétiquement stable, avec des caractères partagés par 100% des individus, une population quasiment en cercle fermé au bout d'un moment, et nécessairement consanguine ! Sauf que ça ne se crée pas du jour au lendemain avec un seul couple reproducteur au départ et basta. Bref. Je m'éloigne là !

 

* Encore un point sur l'extrémisme, mais qui n'est pas sans rapport avec les précédents : animalerie ou pas animalerie. Tu poses la question du choix entre un mâle d'animalerie en bonne santé de 2 ans, et le même en bonne santé de deux ans avec une généalogie connue et qui contient des problèmes. Déjà, si la généalogie est effectivement bien connue, des problèmes, il y en a forcément. Ce qui a du prix dans la généalogie, ce n'est pas la bonne ou mauvaise santé des rats de la famille en soi, mais l'information. C'est l'information qui va permettre justement de savoir quels problèmes essayer de corriger. Le mâle d'animalerie a peut-être une famille plus robuste, avec un meilleur patrimoine, mais on ne le sait pas. Comment savoir dans quelle direction travailler dans ce cas ? On va à l'aveuglette ! La seule information étant l'évolution du rat lui-même, et c'est bien pour ça qu'on va attendre le plus possible avant de le reproduire : pour avoir de l'information.

Donc je choisis sans hésiter le mâle avec généalogie (si elle n'est pas trop pourrie hein clindoeil.gif). Sans dire non plus qu'il ne faut pas reproduire des mâles d'animalerie, car ils ont aussi leur intérêt pour le rebrassage.

 

* Sur le contrôle du nombre de reproducteurs, on est là encore sur un problème d'information, oui, si beaucoup de frères et sœurs sont reproduits, on va perdre des informations. Je pense que contrôler le nombre de rats reproduits d'une même fratrie est important, mais qu'il y a une grosse marge qui va là encore dépendre de l'information dont on dispose. Est-ce que les parents ont eux-mêmes eus beaucoup de frères et soeurs reproduits, par exemple. Je pense qu'il faut aussi parler plan de repro avec les adoptants : s'ils veulent tous travailler sur le même point de phénotype, il serait de bon sens d'en reproduire moins que si les adoptants veulent travailler dans des directions différentes (l'un sur la couleur, l'autre sur le marquage par exemple) ce qui limite les risques de retomber forcément sur la même famille quelques générations après. Mais faire reproduire plusieurs petits de la même portée a aussi des avantages, par exemple pour faire un peu de consanguinité suffisamment longtemps après, et stabiliser les bons points de la lignée qu'on aura pu repérer au fil du temps !

 

En revanche il y a quelque chose que je ne trouve pas logique, c'est que dès la naissance, tel petit soit autorisé de repro et tel autre non, alors que c'est peut-être celui qui n'a pas eu l'autorisation qui va se révéler être le reproducteur le plus intéressant pour la famille. Evidemment tout dépend des relations entre l'éleveur et ses adoptants (et des adoptants entre eux), en particulier pour les mâles il faut être sûr de ne pas avoir la moitié des adoptants dans la nature au bout de 18 mois, ce qui n'a rien de facile...

 

C'est aussi pour ça que si je veux un jour me mettre plus sérieusement à faire de la reproduction, je referai comme pour les K, j'adopterai des frères : tu demandes à l'éleveur l'autorisation pour une portée, et le moment venu, tu choisis le meilleur candidat. Evidemment ça nécessite d'avoir pas mal de rats ; ou de faire peu de portées, ou de travailler souvent avec d'autres personnes, et... c'est pas une mauvaise chose !

 

J'ai sans doute pas fait le tour mais ça fait un début donc je fais une pause pour me relire laugh.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca va paraitre blasé ce que je vais dire, mais de toute façon ceux qui ont envie de faire comme bon leur chante continueront, et ce seront toujours les mêmes qui se "prendront" la tête a vouloir faire les choses bien.

 

Au final c'est presque triste, mais on gagnerait vachement a ne plus faire que de la sensibilisation pour les "nouveaux" et a causer entre gens qui ont une éthique proche.

 

Et les autres bah de toute facon ils veulent rien savoir, donc les laisser creuver dans leur coin spamafote.gif

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

ça m'arrive souvent de penser la même chose que toi icon_cpasmafaute.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est vrai qu'après tout, si quelqu'un veut faire du n'importe quoi, il n'aura qu'à se déconnecter du forum, ou ne pas signaler les repro et passer des petites annonces ailleurs...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben Becaria, c'est ce que pas mal de monde fait innocent.gif (et je ne parle pas ici des personnes reconnues pour leur travail de sélection).

 

Pour répondre à Bécaria (post juste aprés le mien) les parents de Nalah descendent de rats dont je connais (approximativement) les couleurs et marquages, mais le gars était tellement vague sur les âges et dates de mort que je préfére faire comme si je ne les connaissait pas. Je sais juste qu'ils n'étaient pas malades (vague, n'est ce pas !). Enfin, ça c'est du coté des parents de la maman de Nalah. En gros je connais ses grands parents maternels (âge et santé) mais je n'ai que de vagues infos sur les arrières grands parents. En ce sens je ne veux pas les mettre en avant en disant : "bennnnn géné connue jusqu'aux arrières grands parents" alors que niveau santé ça n'apporte strictement rien !

 

Pour en revenir au débat sur les limitations de reproduction, personellement, sur la portée de Nalah, tiens (tant qu'on y est). Je vis avec elle, je la voit évoluer, je connais son caractère. Pour le moment, je sais que je n'ai aucune objection à ce qu'elle ait des petits. Sur le nombre de ses frères et soeurs, seul @ chez SeyLinN est autorisé à reproduire pour le moment.

C'est juste une question de...pistonnage laugh.gif Je connais SeyLinN et j'ai confiance en elle. Je sais que si repro il y a tout se passera bien. J'ai confiance aux autres adoptants, bien sûr (sinon ils n'auraient pas adopté chez moi) mais hummm (la je sais plus trop comment expliquer) disons que pour le moment je vois comment ça évolue chez eux.

En temps voulu, s'ils me demandent la permission (obligatoire namého !), je verrais selon leurs connaissances en matière de repro, leurs motivations toussa.

C'est aussi pour ça que dans mon questionnaire d'adoption je demande si la personne fera reproduire le raton et dans quelles conditions. Si les gens me répondent non, ça me "rassure" déja vis à vis du fait qu'il ne prend pas le petit "juste" pour ses caractèristiques physiques. Et si mettons quand le ptit aura 2 ans la personne me demande, j'aurais moins de réticences à dire oui car je saurais que cette personne est tombée sous le charme.

Sous réserve bien sûr d'une repro dans de bonnes conditions ! Et aussi que seulement 2 ou 3 autres petits de la portée aient une descendance (dans un but de contrôle toujours) smile.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi qui compte me lancer dans ma première repro (apres 4 ans à posséder des rats) ça répond à tout un tas de question que je me posais. smile.gif

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

moi je suis contente de connaitre plus de détails, mais je trouve vraiment dommage qu'on ne laisse pas plus de chance aux vieux rats géniaux d'animalerie...justement pour brasser un peu le sang...

 

en dehors de cela, je suis encore plus heureuse de ne pas avoir fait reproduire mes malous actuels (de toutes façons trop jeunes pour le moment) parce que c'est franchement affolant de se dire que les méchants SRFAiens ils seraient capables de me laisser mourir dans un coin scared10.giftongue.gif

 

 

non sérieusement il faudrait faire un topic question/réponse à ce propos; qu'on explique pourquoi les rateries font les fines bouches (c'est parfois vraiment énervant) entre autre... qu'on comprenne mieux plutot que de se plier aux règles imposées sans trop savoir pourquoi...

et aussi les questions type age provenance etc pour les repro... avec réponse argumentée...par exemple, pour un rat d'animalerie, si vraiment on tient à le proposer à la repro, il faut qu'il ait environ tel age, tenir compte de tels détails etc etc...

un topic bien clair, bien réservé à tous ces petits détails...

Share this post


Link to post
Share on other sites

sur ce point je pense pareil.

Si on exclu les rats d'animalerie on va vite tourner en rond.

 

 

 

moi je suis contente de connaitre plus de détails, mais je trouve vraiment dommage qu'on ne laisse pas plus de chance aux vieux rats géniaux d'animalerie...justement pour brasser un peu le sang...

 

en dehors de cela, je suis encore plus heureuse de ne pas avoir fait reproduire mes malous actuels (de toutes façons trop jeunes pour le moment) parce que c'est franchement affolant de se dire que les méchants SRFAiens ils seraient capables de me laisser mourir dans un coin  scared10.gif  tongue.gif

non sérieusement il faudrait faire un topic question/réponse à ce propos; qu'on explique pourquoi les rateries font les fines bouches (c'est parfois vraiment énervant) entre autre... qu'on comprenne mieux plutot que de se plier aux règles imposées sans trop savoir pourquoi...

et aussi les questions type age provenance etc pour les repro... avec réponse argumentée...par exemple, pour un rat d'animalerie, si vraiment on tient à le proposer à la repro, il faut qu'il ait environ tel age, tenir compte de tels détails etc etc...

un topic bien clair, bien réservé à tous ces petits détails...

1060983[/snapback]

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Tartouille

a ce moment la on pourrait dire aux eleveurs de clébards qu'ils peuvent tres bien faire une repro avec un chien de bon pédigré et un chien d'animalerie qui pourrait etre consanguin et porteur d'on ne sait quoi et casser le travail de l'elevage en question ? closedeyes.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben je ne pense pas que les eleveurs de chien interdise l'adoptant d'une chienne par exemple, de la reproduire avec ce que le nouveau propriétaire veux.

Le chien serait pas LOF et puis voila, mais les gens restent librent icon_cpasmafaute.gif

 

Je suis aussi dans le "monde" du cheval, et ça se passe pareil jamais un eleveur te dira ma jument de super pedigré que je te vend tu n'as pas le droit de la reproduire avec l'etalon de l'agriculteur du coin sans origine (l'etalon, pas l'agriculteur drole.gif )

Share this post


Link to post
Share on other sites

on exclu pas les males d'animalerie, il est préférable d'attendre les 18 mois puisqu'on a moins de recul, moi je pense qu'au contraire parfois ça peut avoir du bon

enfin chacun son point de vue

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

personne a dit de les exclure non plus hein. Apres chacun voit midi a sa porte et fait en fonction du besoin.

 

Genre une lignée avec des problemes style euh.... Tumeur de la machoire ou arthrose tiens, bah perso je prendrais pas un rat d'anim sans "connaissances" mais un rat a géné connu ne présentant pas ce type de problemes pour justement "l'éliminer".

 

Une lignée ou ca tourne bien, sans problemes récurents, la ca me generait pas.

 

Au cas par cas quoi happy.gif

 

Apres honnetement " la repro raisonnée pourquoi c'est bien, pourquoi c'est chiant, comment qu'on fait??" y'a pleins de topics/articles/trucs dessus :/

 

Et on le repete sans cesse... Je pense a ca (entre bcp d'autres) qui date quand meme de 2006 http://forum.srfa.info/index.php?showtopic=41968&hl= et que ca a pas bien changé en fait

 

http://forum.srfa.info/index.php?showtopic=56222&hl=

Share this post


Link to post
Share on other sites

de toute façon à force de sélection, on finit par fragiliser autrement

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

je pense aussi, après c'est sur que c'est un peu un coup de Poker, mais que je pense est necessaire de temps en temps

 

on exclu pas les males d'animalerie, il est préférable d'attendre les 18 mois puisqu'on a moins de recul, moi je pense qu'au contraire parfois ça peut avoir du bon

enfin chacun son point de vue

1060999[/snapback]

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Juste en réaction aux liens de Limë, parce que j'ai vite fait relu ces sujets, il serait judicieux de lancer un débat sur le forum CFIR innocent.gif qui justement est censé traiter de ce genre de choses...

 

Perso je n'ai rien contre les rats d'anim', encore faut il savoir ce qu'on fait (pas "hoooo ce joli mink fléché, il mord bas tant pis j'achéte quand même pour rentrer du mink dans mes portées" mais "ce loulou acheté il y a deux ans est une perle, pourquoi ne pas tenter des baybays" laugh.gif ) et bieeeeen surveiller aprés...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bah le probleme c'est que le CFIR c'est pas ce qui se fait de plus actif pour le moment spamafote.gif

 

ceci étant y'a eu un débat sur une charte a mettre en place, piloté par Diabolote qui a fait un beau boulot et qui attend plus que de voir aussi le jour smile.gif

 

tiens j'en ai retrouvé d' autres biens happy.gif

 

http://forum.srfa.info/index.php?showtopic...e++reproduction

 

http://forum.srfa.info/index.php?showtopic...e++reproduction

 

http://forum.srfa.info/index.php?showtopic=47026&hl=

 

un autre moins ciblé mais bien quand meme

 

http://forum.srfa.info/index.php?showtopic=59481&hl=

 

Un autre cas que le rat d'anim, le rat sauvage

 

http://forum.srfa.info/index.php?showtopic=51103&hl=

 

 

 

En vrai j'ai pleins des idées, mais alors pleins pleins que ma tet ec'est toujours un chantier permanent spamafote.gif mais pour le moment pas toutes les clefs en main pour lancer ça

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bah le probleme c'est que le CFIR c'est pas ce qui se fait de plus actif pour le moment  spamafote.gif

 

ceci étant y'a eu un débat sur une charte a mettre en place, piloté par Diabolote qui a fait un beau boulot et qui attend plus que de voir aussi le jour smile.gif

 

En vrai j'ai pleins des idées, mais alors pleins pleins que ma tet ec'est toujours un chantier permanent  spamafote.gif  mais pour le moment pas toutes les clefs en main pour lancer ça

1061034[/snapback]

 

Pour le CFIR, justement, le but c'est qu'il faut que ça se relance (militante acharnée icon_mrgreen.gif) Ca ne demande qu'a aller de l'avant, et l'idée de départ étant top, ça mérite de repartir du bon pied clindoeil.gif

 

Pareil moi j'ai pas mal d'idées, en ce moment mon cerveau travaille pas mal, c'est juste que bon ben je suis pas ordonnée innocent.gif alors j'ai su mal à heuuu exposer glare.gif

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai remonté le sujet sur le CFIR, je vous attends pour pouvoir en discuter.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oh pitain merde j'ai lancé un sujet et j'ai même pas l'temps de lire toutes les réponses sage.gif

j'reviens.. tout à l'heure drole.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'suis en train de penser que sur le CFIR cela se passe dans la section Discutions inter ratterie, et je ne sais pas si tout le monde a l'accès. . .

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'suis en train de penser que sur le CFIR cela se passe dans la section Discutions inter ratterie, et je ne sais pas si tout le monde a l'accès. . .

 

non, tout le monde a pas accès blush.gif

moi peut pas y aller sad.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites

pareil toobad.gif

 

non, tout le monde a pas accès  blush.gif

moi peut pas y aller  sad.gif

1061395[/snapback]

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

* L'arrêt de lignées au premier petit problème qui apparaît est presque aussi catastrophique que la continuation anarchique d'une lignée toute pourrie. Il faut raison garder. Une tendance, ça se corrige en choisissant les reproducteurs en face.

 

Consigner les problèmes apparus, sans dramatiser ni minimiser, avec réalisme, essayer de les redresser avec de bons croisements, sans avoir pour premier réflexe de hurler au loup stop on arrête tout, je trouve que c'est du bon travail.

 

Bon, on est quand même d'accord sur le fait qu'il faut savoir dire stop dans certains cas ! La décision va aussi se prendre sur la base de toutes les informations qu'on a, et donc plus on en a, plus il sera facile de décider. Mais là, c'est clairement du cas par cas. On ne peut pas fixer des limites a priori : 3 soeurs avec tumeurs, on continue, 4 on arrête, ça n'aurait pas de sens  icon_cpasmafaute.gif

 

 

* Encore un point sur l'extrémisme, mais qui n'est pas sans rapport avec les précédents : animalerie ou pas animalerie. Tu poses la question du choix entre un mâle d'animalerie en bonne santé de 2 ans, et le même en bonne santé de deux ans avec une généalogie connue et qui contient des problèmes. Déjà, si la généalogie est effectivement bien connue, des problèmes, il y en a forcément. Ce qui a du prix dans la généalogie, ce n'est pas la bonne ou mauvaise santé des rats de la famille en soi, mais l'information. C'est l'information qui va permettre justement de savoir quels problèmes essayer de corriger. Le mâle d'animalerie a peut-être une famille plus robuste, avec un meilleur patrimoine, mais on ne le sait pas. Comment savoir dans quelle direction travailler dans ce cas ? On va à l'aveuglette ! La seule information étant l'évolution du rat lui-même, et c'est bien pour ça qu'on va attendre le plus possible avant de le reproduire : pour avoir de l'information.

Donc je choisis sans hésiter le mâle avec généalogie (si elle n'est pas trop pourrie hein clindoeil.gif). Sans dire non plus qu'il ne faut pas reproduire des mâles d'animalerie, car ils ont aussi leur intérêt pour le rebrassage.

 

1060061[/snapback]

 

J'ai pas fini de tout lire, mais je quote juste ce passage pce... c'est exactement ce que j'essayais de dire, avec l'ex, volontairement extrémiste, du rat d'animalerie/du rat à généalogie pourrie. Sauf que moi je suis incapable de l'expliquer de façon claire et succinte, mais c'pas grave, artefact le fait très bien pour moi tongue.gif

 

Bref, je trouve que stopper une lignée au moindre pet de travers, c'est choisir la facilité. C'est beaucoup plus facile de tout arrêter que d'essayer de redresser le tir. D'ailleurs de ce que j'ai pu remarquer, ceux qui foutent le plus d'interdits de reproduction, se sont souvent les 'pseudo-ratteries', pasque voilà ça donne l'apparence du sérieux. Je vais pas jeter la pierre, pce moi aussi je l'ai fait. Mais il est toujours temps de se remettre en question smile.gif..

 

Comme ca a déjà été plusieurs fois judicieusement dit, plus une lignée est développée, plus les risques d'apparition de problèmes s'accroissent. Faut arrêter de croire que d'un côté il y a des rats miraculeux qui ne sont porteurs d'aucune tare et de l'autre des rats pourris. On a beau faire le meilleur travail de sélection du monde, à un moment ou à un autre, il y aura toujours un cochonnerie qui ressortira ! A force d'arrêter les lignées au moindre soucis, de toujours recommencer à zéro (et le fait de reprendre toujours des rats d'animalerie, c'est une façon de reprendre à zéro), bin on ne fait que tourner en rond. C'est bien beau de parler de sélection, mais à force d'être trop perfectionniste, je crains que rien ne puisse évoluer icon_cpasmafaute.gif.

 

Pour moi l'intérêt d'une généalogie, c'est bien, comme l'a souligné artefact, l'information qu'elle apporte.

Quand on va dans la section reproducteurs, que tout le monde demande un partenaire avec une généalogie connue... Mais elle sert à quoi la généalogie ? à faire joli ? Si elle n'apporte aucune information sur la santé/le caractère des ancêtres, elle ne sert strictement à rien. Si on ne sait même pas de quoi ils sont morts, à quoi ça sert de remonter jusqu'aux arrières x 3 grand parents ? a part éviter la consanguinité (mais à ce stade de parenté, je sais même pas si la consanguinité présente réellement des dangers..) je vois pas.

Cacher les soucis de santé n'est pas la solution non plus. Pce à l'opposé du comportement qui consiste à interdire de rpero tout ce qui bouge, la grande mode c'est de continuer les lignées quoi qu'il arrive, mais d'éliminer au fur et à mesure les informations gênantes. Si bien qu'au final, la lignée a beau être connue sur 18 générations, on ne trouvera jamais d'infos plus loin que les grand parents... utile hein rolleyes.gif .

Bref.. le bon comportement, pour moi, ce n'est pas d'ignorer les soucis de santé dans une lignée ni d'en faire un argument valable pour tout arrêter, le bon comportement, c'est de prendre en compte ces soucis pour faire des croisements judicieux.

 

Et là par contre je serais beaucoup plus extrémiste que artefact dans le sens où je pense qu'aucune - ou presque - lignée de devrait être interdite de reproduction. Pour moi le tir est toujours rectifiable. Il faut être patient c'est tout, et bien vouloir mener son travail de sélection sur plusieurs générations. Le tout lorsqu'un soucis apparait, ça serait déjà de mettre la lignée sous surveillance, à la limite de poser un interdit de repro sur les femelles selon la nature du pb. Mais ensuite, si des mâles atteignent l'âge de 2 an, c'est bien que la lignée est pas si pourrie. Et même s'ils risquent d'être porteurs d'une tare, en faisant des croisements intelligents avec des familles saines, la tare en question a peu de chance de ressortir à la génération suivante - et même si elle ré-apparaissait, il suffit, encore une fois, de ne pas être trop pressé et à la limite passer encore une fois par les mâles sur cette 2eme génération pour être sur de ne pas sélectionner la tare en question. C'est plus long, plus chiant, mais c'est comme ça que je vois le travail de sélection d'un éleveur sérieux.

(après il y a toujours des cas extrêmes bien sûr, où tous les membres d'une lignée sont décimés du même problème, mais ça reste très très rare hein.. souvent le simple fait qu'un rat ai fait un avc précoce justifie l'interdiction de repro de toute une fratrie..)

Qu'on soit bien d'accord : entre un rat en bonne santé avec une lignée à 0 problème et un rat en bonne santé avec des soucis dans sa lignée, je choisis le premier rat. Sauf que je reste convaincu que le premier rat n'existe pas smile.gif !

 

 

Pour ce qui est des rats d'animalerie... je ne suis pas compte leur repro, s'ils ont plus de 2 ans et qu'ils sont en forme, je vois pas où est le problème (donc par contre, pour moi, la repro de femelles d'animalerie, c'est niet..). Mais l'argument du "sang neuf", je trouve ça un tantinet hypocrite closedeyes.gif .. des rats, des familles différentes (pce oui le mot lignée est un peu fort) on en aurait bien assez pour ne pas tourner en rond si on arrêtait de tout stopper au moindre soucis. Prendre un rat d'animalerie, c'est choisir la facilité. On a aucune info, donc on reproduit et on a qu'à croiser les doigts en espérant que tout aille bien. Les générations passent.. les problèmes finissent par apparaitre.. bah on stop la lignée, et on reprend un nouveau rat d'animalerie tout neuf tout beau tout propre. Et on recommence..

 

 

Dernier truc : pour ce qui est de limiter le nombre de reproducteurs dans une portée, je suis pour aussi. Mais c'est surtout à la place de l'éleveur, qui - en toute logique - n'a pas envi de voir son travail pourri par des repro déraisonnées d'adoptants- que je me met. Pce comme ça a été expliqué plusieurs fois sur le topic, il est plus facile de suivre 2 reprodcuteurs sur une portée (soit une 20 aine de petits) confiés aux adoptants en qui on a le plus confiance, que 6 reproducteurs et donc une 60aine de petits..

Maintenant le risque n'est pour moi pas le risque couramment invoqué de la consanguinité. Pce, soyons francs, la consanguinité, c'est quand même pas le plus gros danger. La consanguinité, ça fait peur à tout le monde, donc en règle générale, il y a pas trop de soucis avec ça, tout le monde l'évite (on a beau voir n'importe quoi en matière de repro.. c'est rare de voir des repro volontaires frères/soeurs et cie..). D'ailleurs vous avez qu'à voir chez les éleveurs le plus verreux, l'argument "Reproductions non consanguines" est souvent mis en avant, pce bouuuuh la consanguinité c'est mal, ça fait des "débiles" (dans la tête de ceux qui n'y connaissent rien..)

Les risques de consanguinité s'accroissent au fil des générations, pce généralement quand on dépasse les arrières grand parents pour bcp de familles, ça commence à devenir du n'importe quoi dans les arbres généalogiques et il devient plus facile de se tromper et de croiser deux rats parents.. mais parents.. à faible degré. Et plus on s'éloigne dans le degré de parenté, moins les risques de soucis dûs à la consanguinité sont importants.. Donc voilà ,'jpense pas que la consanguinité soit le pb le plus important actuellement dans le monde de la repro smile.gif

 

Sélectionner le nbre de reproducteurs, je vois juste ça comme une facilité de suivi pour l'éleveur.. Et surtout pour l'éleveur en fait.. pce si on adopte une vision tout à fait égoïste, l'adoptant qui souhaite reproduire son raton il en a au final rien à foutre que les autres adoptants reproduisent aussi le leur ou non. Lui ce qui l'importe, c'est l'état de santé des parents de son raton et des frères et soeurs pour le suivi de la lignée qu'il compte créer. Maintenant le nombre/la santé de la 50aine de neveux et nièces, il peut très bien se permettre de ne rien en avoir à faire vu qu'on ne peut pas savoir si les éventuels pb de santé viennent de la famille de son rat ou des partenaires qui ont été choisis par les différents adoptants ( j'suis absolument pas claire sur ce coup là sage.gif). Mais c'est pas forcément une vision que je partage pce je pense qu'un travail de collaboration entre adoptants et entre l'éleveur et les adoptants serait bcp plus efficace que le "chacun pour sa poire".

Le coup de choisir les futurs reproducteurs non pas à la naissance mais une fois adultes, je suis pour aussi. Mais quand on voit les difficultés de communications éleveurs/adoptants, adoptants/adoptants.. j'vois plutôt ça comme une doux rêve. Je dis pas que c'est pas possible de le faire sur 1 ou 2 portées où on a des adoptants particulièrement investis, mais à grande échelle, j'imagine mal unsure.gif .

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience de navigation et mémoriser vos paramètres utilisateur pendant votre visite. Aucune information contenue dans ces cookies ne permet de vous identifier sans votre permission. SRFA ne transmet aucune information non anonyme à des applications tierces.