Aller au contenu
Theoraux

Reproduction de rats sauvages.

Messages recommandés

Bonjour,

 

Cela fait 2 ou 3 ans que je n'ai quasiment plus le temps de venir sur les forums, mais il y a 1 mois environ je suis tombée par hasard sur le forum du CFIR ce qui m'a permis de prendre connaissance du (ou des, je sais pas s'il y en a plusieurs) projet de reproduire des rats sauvages (enfin croiser sauvage et domestique).

 

Je ne suis pas vraiment surprise par ça, ça fait des années que les gens en parlent. L'année dernière encore j'aurais pensé que ce n'était pas forcément une mauvaise idée, que ça valait le coup d'essayer. Mais cette année j'ai la chance de bosser auprès de rats sauvages (Rattus norvegicus et Rattus rattus, la première fois de ma vie que je voyais des Rattus rattus d'ailleurs !) pour un labo en tant que job étudiant (nettoyage de cages/terrariums). Je ne peux pas trop détailler ce que fait ce labo (pas vraiment le droit d'en parler) mais toujours est-il qu'ils ont des rats purement sauvages, dans le sens non manipulés et de souches sauvages capturés dans la nature, vivant notamment dans des grands terrariums de plusieurs m² (je n'ai jamais mesuré mais bon environ 10 m², peut être 15m²). Ils y vivent en total autonomie, on leur fournit juste l'eau et la nourriture (SAFE, nourriture de labo de très bonne qualité). Je ne vais pas rentrer trop dans les détails concernant ces rats là, mais le fait est que j'ai pu en observer pas mal lors de l'entretien des terrariums (juste donner à manger et à boire vu que le reste n'est jamais nettoyé, les rats vivant dans des terriers qu'ils se sont construits dans de la terre).

 

Ca m'a permit d'en apprendre beaucoup plus que je ne l'aurais pensé sur les rats sauvages mais aussi, d'une certaine façon, sur nos rats domestiques.

 

Et, malheureusement, j'ai pu constater que nos rats domestiques n'avaient franchement rien à envier aux rats sauvages ! Sur le plan comportemental, les rats sauvages sont bien plus dominants que les nôtres : lorsque je nettoie quasi tous les rats que je vois ont des balafres par ci par là, pas toujours bien graves, mais surtout beaucoup ont au moins un oeil crevé (ils vivent très bien avec ça d'ailleurs ... même si ça peut paraitre surprenant). Les bagarres sont fréquentes, même au beau milieu de la journée car bon j'en vois peu sortir (une 15 aine par terrarium environ, alors qu'ils sont environ 250 par terrarium) mais je les entends se battre. Et j'ai pu y aller un soir, lorsqu'ils étaient tous dehors et là c'est pire. De même c'est fréquent de retrouver des cadavres de rats qui se sont fait tuer par d'autres. En bref, la plupart sont aussi dominants qu'un rat qu'on imaginerait même pas reproduire en captivité, voire même autant dominant que ceux qu'on appelle "agressifs hormonaux". Conclusion : Sur le plan comportemental, mis à part le fait qu'ils ne sont vraiment pas farouches (ils n'hésitent pas à passer rapidos à coté de moi, alors que les Rattus rattus on ne les voit jamais ceux là !), il n'y a rien à envier.

 

Niveau santé, ce n'est guère mieux. Les problèmes respiratoires sont aussi courant chez eux que chez nos rats domestiques, ça va de la petit rhinite à l'énorme bronchite avec les flancs qui se creusent à chaque inspiration, exactement comme pour nos rats. Les abcès de toute sorte sont également très courant, notamment les abcès dentaires (j'en ai vu plein) ou au niveau de l'oreille (otite ayant dégénéré j'imagine). Les dermatites j'en ai vu pas mal également mais je ne sais pas si elles sont dus à des puces ou des gales à Radfordia. La seule chose que je n'ai pas vu ce sont des tumeurs (enfin la fois où j'y suis allée le soir j'y ai pas fait gaffe, je n'étais pas là pour ça), mais cela peut tout simplement être du au fait qu'ils n'atteignent pas un âge assez avancé pour en développer. Car bon, je n'ai jamais vu de vieux, enfin je veux dire, certes leur âge n'est pas marqué sur leur front mais j'ai eu assez de vieux rats pour reconnaitre un rat qui a atteint un âge avancé (fonte musculaire, maigreur, cataracte, moins de poils etc) et là je n'ai vu que des jeunes ou des rats en pleine force de l'âge. D'ailleurs nos rats domestiques ne sont pas forcément plus gros que les rats sauvages contrairement à ce que je m'imaginais ...

 

D'autant plus que, contrairement à des rats vivant dans la nature, ces rats là sont nourris avec de la très bonne bouffe (bien meilleure question respects des besoins que celle que donnerait un particulier à ses rats), et il est bien connu que la nourriture entre pour part importante dans la sensibilité des animaux aux maladies. Donc avec une bouffe de vrai rats sauvages, je n'ose même pas imaginer ce que ce serait !

 

Bref, je ne suis pas là pour condamner l'idée de tenter un croisement rat sauvage/ rat domestique. Je voulais simplement faire part de mes observations et dire que je ne pense pas qu'il y ait une réelle différence entre la santé des rats sauvages et domestiques. Avec ce que j'ai vu cette année, je suis maintenant convaincue que nos rats sont simplement des êtres fragiles et qu'on ne pourra jamais vraiment changer ça. Il n'y a qu'à voir les espèces qui sont reproduites n'importe comment (genre les degus, pour lesquels il n'y a aucun élevage amateur) et qui n'ont aucun problème particulier de santé alors qu'ils sont également utilisés en labo, comme nos rats et que ceux d'animalerie viennent probablement de labos, comme nos rats ...

 

Comme pour nos rats domestiques, il y en a certainement des plus costaud que d'autre, mais si on faisait une moyenne sur l'âge atteint par ses rats, sur la fréquence d'apparition de telle ou telle maladie je pense qu'ils seraient pareil que nos rats, voire même moins bons.

 

Voilà, bonne soirée à tous !

Theoraux

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir =)

 

Ton témoignage est intéressant mais me laisse dubitative .

 

Ta description me donne envie de dire pauvres rats =(

 

Mon sentiment est que des rats sauvages non manipulés, ne supporte pas la captivité, ce qui explique tous ces troubles du comportement ...

Il est pour moi impossible de tirer des conclusions sur le comportement des rats sauvages dans ces conditions, les résultats sont faussés.

Rien à voir avec l'observation de rats dans leur milieu.

 

J'ai plus d'une fois croisé des rats libres en ville et aucun d'eux n'avaient les yeux crevés !!!

 

Il se trouve que j'ai sous les yeux une jeune rate sauvage (Grillotte que tu as dû voir sur le CFIR ) qui vit très bien sa vie de rate captive , dans son groupe et n'est absolument pas dominante, aucune de mes rates n'a de morsures et la seul fois où il y en a eu une, c'était un cas particulier et c'est elle qui s'est faite mordre ...

 

Par contre, elle sort régulièrement et a été manipulée depuis toute petite comme ses copines domestiques !!!

 

Pour la santé rien à dire pour l'instant, il est bien trop tôt .

 

La nourriture a son importance c'est vrai, mais le moral aussi, un animal stréssé va choper tout ce qui passe, l'environnement aussi compte pour beaucoup et l'air d'un milieu confiné est toujours pire que l'air extérieur ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Moi j'y vois encore autre chose : les animaux qui voudraient fuir/sortir du groupe ne le peuvent pas. C'est, je pense, le point clef des comportements d'agressivité observés.

AU final, ils n'ont que quelques mètres carrés pour 250 individus ?? C'est très peu ! Comparé à la façon dont ils vivent dans un champ.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour ton témoignage.

 

Cependant, les comportements agressifs sont sans doute liés à la faible surface de vie pour le nombre : 250 rats dans 15m2 (mon salon faisant 18 m2, je m'imagine très bien l'espace), c'est une énorme surpopulation.

Pour le reste, plus il y a d'animaux dans un espace confiné et plus il y a de risque de contagion.

 

Ces conditions de détention doivent être prises en compte dans l'observation, bien que je pense qu'effectivement la soit-disant solidité du rat sauvage est surévaluée par certains (dans la nature, les faibles meurent vite certes ; mais les rats sont sexuellement précoces, l'espèce passe plutôt par une reproduction effrénée pour perdurer, et les faibles peuvent très bien se reproduire moult fois avant de crever de tumeurs à 6 mois).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ces conditions de détention doivent être prises en compte dans l'observation, bien que je pense qu'effectivement la soit-disant solidité du rat sauvage est surévaluée par certains (dans la nature, les faibles meurent vite certes ; mais les rats sont sexuellement précoces, l'espèce passe plutôt par une reproduction effrénée pour perdurer, et les faibles peuvent très bien se reproduire moult fois avant de crever de tumeurs à 6 mois).

C'est certain que la solidité supposé du rat sauvage n'est qu'une supposition, l'observation dans la nature ne permet pas de le savoir puisque comme tu le précise, ils ne vivent pas assez longtemps pour pouvoir l'observer.

 

Toujours est-il que l'observation de Théorox est qu'il n'a pas vu de tumeurs sur ces rats ( même si ce n'est pas une observation très fiable), pour Grillotte je verrai bien, elle me fera peut-être me raviser sur ce point.

 

Mais c'est vrai que ma conviction intime est que si il y a un mieux niveau santé, ça se situerai bien à ce niveau là, puisqu'aucune expérience n'a été faite sur eux à ce niveau et que certaines d'entre elles(tumeurs) sont bien héréditaires et se retrouvent encore sur les génération de nos rats actuels , tous issus à la base des labos .

 

Après l'endroit où vit le rat comme tout être vivant d'ailleurs, a aussi sont importance, certaines régions irradiées/polluées influent certainement aussi .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je suis un peu de l'avis de toutes ici parmi les réponses apportées.

 

Il est évident qu'ils vivent dans un milieu confiné avec peu d'espace pour 250 rats et que lors de bagarres, ils ont bien peu la chance de se sauver d'où les blessures relevées par Théoraux. D'autre part, ils ont un apport de nourriture bien plus correct que dans la nature c'est peut être bien pour ça qu'ils résistent mieux aux infections que peuvent engendrer leurs multiples blessures.

 

Je vais peut être être hors sujet :

 

Côté "solidité", je vais juste apporter mon petit grain de sable. Ils sont robustes, passent les hivers enneigés et froids avec des températures négatives.

 

Ca je l'ai vu, j'ai une donzelle qui squatte depuis plusieurs mois l'enclos des oies et que j'observe attentivement. Je pensais qu'elle ne passerait pas l'hiver, elle avait quelques soucis respi sans doute bénins mais sans soins ... et bien non la donzelle est toujours là en pleine forme apparente. Evidemment je me contente de l'observer à une distance de 3 m.

 

Et pourtant elle n'a pas une nourriture de qualité excellente et équilibrée comme les rats de Théoraux. Elle mange les granules des oies, chaparde les épluches, mange de la salade, enfin rien d'extraordinaire à côté de ce que l'on donne à nos rats domestiques.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le problème avec les observations comme celles que tu rapportes, c'est que nous ne pouvons pas savoir le pourcentage de rats qui résistent longtemps sur la masse totale (qui doit être importante car ils ont une grande prolificité). Si c'est 80% des rats qui résistent, ou les 10% visibles.

Les animaux malades se cachent, et ne survivent pas très longtemps dans la nature, on ne les voit pas, c'est donc difficile d'observer toute l'espèce dans la nature pour se faire une idée des difficultés qu'ils ont pour survivre (ah, vivement les documentaires sur les rats sauvages au lieu des docus sur les lions et tigres faits et refaits des milliers de fois :D ).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mon sentiment est que des rats sauvages non manipulés, ne supporte pas la captivité, ce qui explique tous ces troubles du comportement ...

Il est pour moi impossible de tirer des conclusions sur le comportement des rats sauvages dans ces conditions, les résultats sont faussés.

Rien à voir avec l'observation de rats dans leur milieu.

 

 

J'ai du mal m'exprimer plus haut. Ces rats sont nés dans le terrarium (seuls les individus initiaux ont été capturés, et ils doivent en rajouter pour éviter de dépasser un taux de consanguinité égal à celui qu'on trouverait dans la nature), donc non ils ne sont pas stressés par leur condition. Enfin, pas plus qu'un animal de zoo ou qu'un oiseau domestique non apprivoisé en cage. Perso je pense que s'ils étaient stressés ils ne se comporteraient pas comme ça quand je fais le nettoyage (certains sorte dans la zone où ils savent que les humains ne vont pas, d'autres vont tranquillement se loger en hauteur pour m'observer etc ...), moi quand j'y vais je n'y vois pas des rats terrorisés ou anxieux ...

 

D'autre part, l'étude qui est faite sur eux requiert que ces rats soient le plus proches possible de rats qu'on trouverait dans la nature (simplement il est plus facile de les élever sur place que d'en capturer à chaque fois), sinon ça fausserait leurs résultats. Donc on imagine bien que scientifiquement toutes les conditions d'élevages ont été soigneusement étudiés pour que les rats ne soient pas anormalement stressés ou qu'ils ne vivent pas dans des conditions qui les rendraient différents (c'est aussi pour ça que je pense qu'ils s'arrangent pour que le taux de consanguinité soit le même que dans la nature).

 

Sinon, pour avoir comparé les Rattus rattus et Rattus norvegicus en les observant, cela n'a vraiment rien d'étonnant à mes yeux qu'on puisse apprivoiser facilement les norvegicus et que ce soit plus délicats pour les rattus. Les norvegicus sont explorateurs, curieux et pas farouches par nature alors qu'en comparaison, les rattus qui vivent dans les même conditions sont 1000 fois plus craintifs. Les norvegicus n'hésitent pas à me passer sur les pieds (enfin 1 ou 2, pas les 200 non plus xD) quand ils entendent le bruit de la nourriture que je met dans leur mangeoire alors que ça serait impensable pour les rattus de s'approcher de moi !

 

 

Bonjour,

 

Moi j'y vois encore autre chose : les animaux qui voudraient fuir/sortir du groupe ne le peuvent pas. C'est, je pense, le point clef des comportements d'agressivité observés.

AU final, ils n'ont que quelques mètres carrés pour 250 individus ?? C'est très peu ! Comparé à la façon dont ils vivent dans un champ.

 

Vi alors, certes en l'imaginant comme ça je me serais dis la même chose. Mais en général quand on calcul le volume qu'à besoin, par exemple, un rat de labo, on le calcul en m3. J'ai toujours trouvé ça assez stupide comme calcul pour un rat qui vit dans une cage sans étage, mais ça prend tout son sens pour les rats de ce terrarium. Ils ont peut être 10 ou 15 m² en surface, mais il y a 1m voire 1m30 de terre pour qu'ils y fassent leurs galleries. Donc en m3 ils ont largement assez (même en pleine nuit ça c'est pas plus peuplé que ce que j'ai vu dans les élevages SRFAiens, enfin moi j'étais pas choquée). Perso je les trouve plutôt bien, ils ont du grillage pour grimper et y'a des endroits où ils peuvent rester en hauteur, ils ont leurs galleries, pour un rat sauvage c'est quand même une chouette vie d'être nourri et logé comme ça, à l'abri des intempéries je trouve ... En gros, je pense pas qu'ils aient moins que des rats sauvages (et je pense que les scientifiques qui ont conçu ça se sont arrangés pour qu'ils n'aient pas moins que des rats sauvages) mais ils ont en plus le fait d'être à l'abri des prédateurs (les populations sont régulés autrement) , des intempéries et d'être nourris.

 

Bref, sans photo (et clairement j'aurais pas le droit d'en mettre lol) c'est dur à expliquer, mais ce que je cherche à vous dire c'est que leur comportement n'est à mon avis pas du à leur condition de vie. Chez des rats sauvages vivant dehors y'aurait d'autres facteurs influençant les luttes (genre lutte pour la bouffe, pour une place à l'abri de la pluie etc).

 

 

Il est évident qu'ils vivent dans un milieu confiné avec peu d'espace pour 250 rats et que lors de bagarres, ils ont bien peu la chance de se sauver d'où les blessures relevées par Théoraux. D'autre part, ils ont un apport de nourriture bien plus correct que dans la nature c'est peut être bien pour ça qu'ils résistent mieux aux infections que peuvent engendrer leurs multiples blessures.

 

Je vais peut être être hors sujet :

 

Côté "solidité", je vais juste apporter mon petit grain de sable. Ils sont robustes, passent les hivers enneigés et froids avec des températures négatives.

 

 

"Multiples", hum en lisant ça je me dis que j'ai ptete pas fait un texte reflétant ce que je voulais vraiment dire lol ! Si vous demandez à un éleveur qui a genre 30 ou 40 rats de décrire ses rats niveau santé, il vous dira aussi qu'il y en a qui ont des abcès, que parfois y'a des bagarres et que c'est gore (genre certains se font ouvrir, griffer, arracher des poils etc), c'est pas pour autant que tous les rats sont blessés comme s'ils venaient de faire la 2ème Guerre Mondiale ^^ ! Là dans le terrarium y'en a ptete 60 % qui sont nickels (pourcentage totalement au hasard, j'ai pas essayé d'estimer) et d'autres qui sont blessés, malades ou autre. Mais sur 250 rats c'est bien normal qu'ils soient pas tous nickel chrome ! Mais, quelqu'un l'a dit dans le post (je sais plus qui), il est probable que ceux que je vois la journée soient les plus mal en point, car rejetés par les autres. Donc je vois probablement aussi le pire des terrariums en fait, car le dominant bien costaud et bien en forme, la journée il pionce bien au chaud dans son terrier ...

 

Pour le nombre, 250 rats c'est un maximum approximatif que m'a donné mon boss quand j'ai posé la question. Dans certains je sais qu'il y en a moins car les gamelles de bouffe sont à peine touchées quand on change la nourriture et l'eau (dans ceux là ils doivent pas bien plus d'une 50 aine si je compare aux plus peuplés censés en contenir 250).

 

Sinon niveau "robustes", je suis totalement d'accord, un rat c'est costaud ! En hivers leur eau était gelée dans la mangeoire. Alors vu qu'ils étaient quand même un peu "cooconés" on venait faire fondre la glace avec de l'eau chaude. Je dis "cooconés" car dans la nature personne ne serait venu ^^! Mais le we, quand personne ne vient, ils rongeaient la glace pour boire. J'avais halluciné en voyant à quel point un rat s'adapte ! Donc bon vi c'est costaud, mais par rapport à ce qui est blessure (un rat ça cicatrice bien et vite en général, ça survit facilement à toute sorte de blessure alors que d'autres bestioles y resteraient), par contre pour tout ce qui est infection c'est fragile je trouve (bon bah après on peut pas tout avoir ^^).

 

Vilà pour ces précisions supplémentaires, vos remarques, intéressantes par ailleurs, m'ont permis de voir où je m'étais pas forcément bien exprimée car bon je n'aurais pas posté au milieu de SRFA si les dit terrariums étaient des mouroirs :P ! Bon après, clairement par rapport à mes loulous (enfin, ceux que j'ai eu), vi c'est différent, ceux là ne vont pas chez le véto au moindre bobo, mais en même temps un rat sauvage ça n'a forcément pas la même vie qu'un rat captif ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai du mal m'exprimer plus haut. Ces rats sont nés dans le terrarium (seuls les individus initiaux ont été capturés, et ils doivent en rajouter pour éviter de dépasser un taux de consanguinité égal à celui qu'on trouverait dans la nature

Et ça ne pose pas de problème d'intégration ?

 

Ça m'intéresse car j'avais lu dans ma jeunesse un article sur l'inné et l'acquit chez les animaux à travers l'étude de différentes espèces et il y était expliqué que chez le rat sauvage, il existait différents clans et que outre les postures d'intimidations et de soumissions communes à tous (inné), il existait chez eux un code( sorte de langage) spécifique à chaque clan qui relevait de l'apprentissage, ainsi les individus se reconnaissaient rapidement comme appartenant au clan ou non, de là un intrus détecté( ne sachant quel réponse apporter à une sollicitation précise) était rapidement éliminé ...

Ce sont de très anciennes lectures et les observations à ce niveau, ont peut-être évoluées aujourd'hui .

 

D'ailleurs il serait intéressant aussi de connaître le nombre moyen d'individus qui compose un clan de rat à l'état sauvage, peut-être que sur 250 rats y a-t-il plusieurs clans? ce qui expliquerait les frictions engendrées?

 

donc non ils ne sont pas stressés par leur condition. Enfin, pas plus qu'un animal de zoo ou qu'un oiseau domestique non apprivoisé en cage.

Oui, voilà .

Certaines de tes observations sont pour moi les symptômes typiques dû à l'enfermement ou à la surpopulation carcérale . ^^

Même ne semblant pas ultra stressés, c'est bien dans les zoo que tu peux trouver des animaux développant des tics, de l'agressivité, apathie, trouble du comportement quoi ... etc Ils perdent de leur superbe, ça se voit .

Déjà il n'ont plus besoin de chercher leur nourriture, donc ils doivent s'ennuyer ferme, ensuite ils sont contraint de vivre avec les individus en présence et ne parcoure pas autant de distance que le ferait un rat libre .

 

 

Je pense que même en reproduisant au mieux leurs milieu de vie naturel, le rat en liberté totale reste différent, principalement pour la possibilité de fuite, comme la souligné Mayya** , soit pour se soustraire à une bagarre et aussi "moralement" pour ce qui est de la conquête d'un nouveau territoire, ou étendre le sien, recréer un autre clan ailleurs, recherche de nourriture, éviter les prédateurs ... etc

 

Enfermés, une fois qu'ils ont fait le tour de la cage, aussi grande soit elle, ils sont prisonniers, je me demande même si ils ne seraient pas capable de limiter leur population adapté aux dimensions du lieu, un tuant les plus faibles ... etc vu qu'il n'y a pas de prédateurs pour limiter la population.

 

Avec l'apprivoisement plus intime, c'est différent, ça permet de les sortir et d'égayer un peu leur détention, jeux, interaction, liberté surveillée ... ça les occupent quoi, mais du coup, ils ne sont plus observable comme une colonie de rats sauvages non plus .

 

C'est certain que dans une grosse troupe de rats captifs, laissé à leur sort, il doit y avoir pas mal de blessures, plus que dans la nature à mon sens ou que dans une petite troupe.

 

Je dis "cooconés" car dans la nature personne ne serait venu ^^!

Juste je rebondis là dessus, dans la nature, un rat n'aura aucun mal à s'hydrater, racines,baies, rivière, pluie, végétaux ... dans une immense cage avec uniquement une gamelle d'eau gelée si !!! Donc pour moi là ce n'est pas du coocouning mais le minimum vital :grin2:

 

Sinon, effectivement le rattus norvegicus est facilement apprivoisable, le ratus ratus moins mais peut l'être aussi :) , Diane m'a mp un lien d'un petit ratus ratus élevé à la main puis intégré à des norvegicus, il était très vif mais bien adapté à sa condition de rat de salon :P

 

 

En tout cas, tu nous dis si tu vois des tumeurs un jour ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il faudrait que je leur demande plus de détails sur le renouvellement de leur population car honnêtement je ne sais pas. Disons que dans la nature j'imagine qu'un clan ne vit pas en cercle fermé indéfiniment, il faut bien qu'il se renouvelle à un moment ou un autre. Dans leur terrarium (qui existent depuis plusieurs années déjà) ça serait pas viable si ça tournait en cercle fermé car plus il y a de consanguinité moins les individus sont fertiles notamment, et même viables.

 

Pour les rattus rattus, c'est apprivoisable oui mais ça a la réputation d'être plus craintif qu'un norvegicus par nature et c'est vraiment ce que j'ai constaté en les observant. Après, ce n'est pas étonnant qu'un animal élevé à la main soit devenu proche de l'homme ...

 

D'ailleurs, les rattus rattus sont aussi plus "propres". Les norvegicus sont, excusez l'expression, mais de vrai porcs quand même dans leur terrarium, ils urinent et défèquent sans soucis dans leur eau alors que celle des rattus est quasi nickel quand on la nettoie. Après, je dis pas qu'un norvegicus est sale, je sais que ça se lave souvent etc etc mais bon ils hésitent pas trop non plus à s'uriner les uns sur les autres quand ils dorment en tas ^^ !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est dommage de ne pas avoir répondu dans la section du CFIR appropriée, l'information est en train de se disperser, et d'ici 5 ans, plus personne ne saura où est postée telle ou telle information.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est dommage de ne pas avoir répondu dans la section du CFIR appropriée, l'information est en train de se disperser, et d'ici 5 ans, plus personne ne saura où est postée telle ou telle information.

 

faire un copier coller nan ? :) tout le monde ne va pas sur le cfir

 

mais c'est intéressant pour nous aussi ici :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui mais les réponses se feront ici, or, c'est là-bas qu'on a voulu centraliser les informations.

Il n'y a pas que le post de Théoraux qui est intéressant, il y a aussi toutes les réponses que vous y avez apporté.

 

Tout le monde ne va pas sur le CFIR, mais tout le monde ne va pas sur SRFA non plus, ça n'empêche pas d'y avoir des débats très intéressants.

On a choisi le CFIR pour partager l'expérience de Grillotte. Si on avait choisi SRFA, ce post aurait tout à fait eu sa place ici. Je trouve juste ça dommage de disséminer l'information.

 

Après, un résumé de toute la discussion pourrait suffire sur le CFIR, mais qui s'y collera ? ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hum, le soucis aussi c'est que je ne voyais pas trop où poster sur le CFIR.

 

L'idéal aurait été de poster sur le post "Le projet : description et mise en place", car bon je l'ai juste survolé mais c'est le post qui semblait le plus en rapport avec ce que je voulais dire. Mais ce post est, pour je ne sais quelle raison, verrouillé donc dur dur de s'exprimer dessus ^^ !

 

Après j'ai hésité à créer un post dans la session dédié à la portée de Grillotte mais d'une ça aurait un peu donné l'impression que je disais "bouh votre projet il est nul" alors que ce n'est pas l'idée de mon post, et ensuite comme l'a dit Cat_et_Kev ça aurait pas mal réduit le nombre de participants !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ne t'inquiète pas, ça ne donnerai pas l'impression que tu dis, et puis même pour ceux sui trouve l'idée nul ont bien le droit de le faire savoir du moment que c'est argumenté.

 

Tous les avis et expériences sont intéressantes , c'est la base de toute discutions et je trouve que c'est plus constructif de discuter à froid =)

 

après, c'est sûr qu'il y aura moins de participant ... Pourquoi pas le laisser ici et lorsque l'on clic dessus on de retrouve sur le CFIR ?

 

Ou bien créer un post sur le CFIR : expériences personelles/avis sur l'evolution des rats sauvages élevés en captivité ?

 

Sujet déplacé quoi, enfin, il me semble ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oups, ma dernière phrase s'inclue avant l'avant dernière 00 !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si on parle du CFIr c'est pour une logique de centralisation/conservation des données. Ici ce post est voué à l'effacement à plus ou moins long terme, pas sur le CFIR. ca permet aussi de regrouper des personnes n'étant pas sur les mêmes forums :)

 

^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ca permet aussi de regrouper des personnes n'étant pas sur les mêmes forums :)

 

^^

 

Ah oui, c'est vrai ça !!! Et ne serait-il pas possible alors, comme le dit Cat, de faire des copiers/collés vers le CFIR quand une conversation démarre sur tel ou tel forum ?

Pour centraliser justement ?

 

Parce que sur les forums, il y a une sorte de spontanéité et réactivité que l'on ne trouve pas forcément sur le CFIR ... vais d'ailleurs y faire un tour, ça fait un moment que je n'y suis passée ... ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si on parle du CFIr c'est pour une logique de centralisation/conservation des données. Ici ce post est voué à l'effacement à plus ou moins long terme, pas sur le CFIR. ca permet aussi de regrouper des personnes n'étant pas sur les mêmes forums :)

 

^^

 

Sans vouloir être mauvaise langue, ça dépend de la durée de vie du forum du CFIR. Autant SRFA est là depuis des années et n'a pas de raison de disparaitre du jour au lendemain, autant le CFIR est encore un projet jeune, et comme tout nouveau projet on ne peut pas savoir combien de temps il durera. Peut être que, faute de participation, il tombera aux oubliettes (le CFIR je veux dire).

 

Alors que sur SRFA, si un jour quelqu'un veut se renseigner sur la repro des rats sauvages, il suffit qu'il fasse une recherche et il trouvera les pots sur le sujet. Même moi je l'ai fait avant de poster histoire de pas faire de doublon xD !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

SRFA a failli disparaître il n'y a pas si longtemps (gros problèmes d'hébergement, en été 2010, SRFA a été out durant plus d'un mois de souvenir) ;) SRFA n'est pas à l'abri d'un clash aussi :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et surtout j'ai viré un nombre incalculable de posts, et je continue à le faire pour éviter la surcharge... Donc le post est voué à disparaitre à plus ou moins long terme, selon la nécessité d'écrémer ou pas.

 

Copier/coller oui et non, impossible de déplacer des posts tels quels, donc faudrait copier/coller chaque bloc de texte à la main en mettant les pseudos etc...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Copier/coller oui et non, impossible de déplacer des posts tels quels, donc faudrait copier/coller chaque bloc de texte à la main en mettant les pseudos etc...

Ah oui, OK !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

j'aimerais bien faire reproduire mes rattounes avec des rats sauvages mais cela doit être dangereux non???

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a eu des expériences très très négatives (tu peux chercher ici l'histoire de mamute).

Les demi-sauvages se sont avérés très agressifs.

Du peu d'expérience qu'on a pu voir dernièrement, l'intérêt d'un croisement domestique x sauvage n'est vraiment pas établi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Juste je modère un peu :)

 

Les demi-sauvages se sont avérés très agressifs.

Pas tous, plus précisément certains mâles, pas de soucis majeurs avec les femelles .

 

Mieux vaut ne pas laisser les semi-sauvages entre eux et en groupe,surtout les mâles, isolés et intégrer à un groupe de domestique, tout va bien .

 

Toutefois ce sont des rats qui restent très sensibles et à fleur de peau, l'erreur d'éducation n'est pas permise, il faut les intégrer tôt à un groupe de domestique équilibré, ainsi que du temps et de la patience .

 

L'intérêt sur le plan santé n'est pas encore vérifié puisque les semi-sauvages des fofos sont encore jeunes et à mon sens hériteront de certaines pathologies héréditaire de nos domestique .

 

Reproduction à magner avec grande précaution donc et à voir si le jeux en vaut la chandelle ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience de navigation et mémoriser vos paramètres utilisateur pendant votre visite. Aucune information contenue dans ces cookies ne permet de vous identifier sans votre permission. SRFA ne transmet aucune information non anonyme à des applications tierces.