Jump to content
Sign in to follow this  
Snow95

Raton sauvage

Recommended Posts

Bonjour à tous, 

 

Je me permets d’écrire sur le forum pour vous demander votre aide concernant un raton sauvage. 
Je n’ai encore jamais posté ici, mais j’ai lu bon nombre de sujets et j’imagine que vous pourrez me conseiller :)

 

Le chat de mes parents à apporté aujourd’hui ce qui me semble être un jeune rat sauvage. Par chance il ne l’a pas tué. J’ai pu le récupérer avec des gans et évité quelques morsures... Il a eu peur le pauvre petit en même temps.

 

Je vous joins une photo du rescapé

ABC5F527-D0B0-4071-A9FE-27EF0E4B0A74.md.jpg

 

 

Désolée pour le sens de l’image, je n’ai pas réussi à l’insérer autrement.

 

Quel âge a t’il selon vous? Est-il sevré? 
Que puis-je faire pour lui? 

Je connais assez bien j’ai déjà deux louloutes :) mais là je suis un peu perdue avec un raton si petit, et en plus sauvage. 
 

Merci d’avance pour vos précieux conseils! 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas sûre que ce soit un bébé.. Y'a des minipouces dehors..

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour moi c est un  ulo  désolé pour l orthographe je sais pas l écrire. Mes chats m en ramener pleins la ou j habitais avant et moi ce que je faisais si ils étaient pas blesser  j allais en voiture le plus loin possible et je les relâché dans un endroit sur après j ai un doute donc on attend les avis 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci beaucoup pour vos retours 

Vous avez sûrement raison :). Après ce qui m’interpelle c’est qu’il est plus gros qu’une souris avec de grosses pattes.
Voici une autre photo

D162A132-AFFC-440A-9F25-D9C4975C70D1.md.jpg

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dommage j ai pas pris de photos de mon côté  mais c'est bien ce que j ai dit dans mon premier poste je vous conseil de le relâché dans un endroit qui craint pas trop ça reste un animal sauvage après ç est votre décision 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Pour moi c'est un raton, d'environ 1 mois max. 

Edited by Rattlousia

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'trouve aussi que ça ressemble à un raton, un mulot n'a pas la même morphologie (c'est plus proche de la souris).

Après c'est un peu compliqué de donner une réponse, s'il n'est pas sevré et que tu le relâches, il a peu de chance de s'en sortir, mais si tu t'en occupes comme un raton domestique, il va s'habituer à l'homme et ça sera pareil...

 

Si tu es près de Paris, le cedaf s'occupe de la faune sauvage (dont les rats, chose assez rare) et si tu ne peux pas leur confier, ils pourront sûrement te donner des conseils sur comment s'en occuper sans le "domestiquer". 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui c'est vrai qu'à y regarder de plus près la queue fait très rat.. généralement elle est plus poilue chez les minipouces.. :innocent:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les sauvages domestiques sont pas les plus faciles à vivre. On conseille de castrer les males, ils faut une cage de préférence en métal (sinon ils défoncent tout) et niveau caractère ils sont un peu à part. Perso j'aurais peut être essayé de le garder le temps qu'il grandisse un peu, sans interactions, et ensuite retour à la vie sauvage.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour vos réponses. J’ai vérifié ce matin c’est une femelle. Je pense pouvoir la garder quelques temps avant de la relâcher. Quand pensez-vous qu’il sera possible de la remettre dans la nature sans compromettre d’avantage ses chances de survie? 
 

J’ai regardé sur le site de la cedaf, ils ne prennent pas d’animaux en ce moment à cause du covid. J’essayerai de les appeler demain pour avoir des infos supplémentaires. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

La plupart des centres ont encore un peu d’activité même s’ils ne sont plus ouverts, donc tu pourrais quand même avoir une réponse du cedaf. Voici quelques conseils au cas ou tu n’as pas de réponse de leur part, sinon le mieux sera de te fier à leur expérience :) :

 

Les centres de soin conseillent dans un premier temps de remettre l’animal où il a été trouvé s’il n’est pas blessé, car un animal juvénil qui n’a pas ses congénères pour lui montrer l’exemple à beaucoup moins de chance de s’en sortir derrière. Si tu sais où ton chat l’a attrapé tu peux la remettre à cet endroit la nuit (protégée sous une petite boite d’où elle pourra sortir si elle à envie). Sa famille ne doit pas être très loin elle pourra peut-être la retrouver. Ça reste ses meilleurs chances de survie à long terme, même si on est d’accord, il est possible qu’elle ne les retrouve pas.

 

Si tu la gardes le temps qu’elle grandisse un peu avant de la relâcher, je préviens quand même que le maintient en captivité d’une espèce sauvage par l’homme est interdite pour tout un tas de raison, la première étant sanitaire. Il faut toujours la manipuler avec des gants, toujours changer sa boite avec des gants, comme pour n’importe quel petit mammifère sauvage. Il faut aussi qu’elle reste à bonne distance de tes rats.

 

Il faut la mettre dans un endroit calme, à distance de toute odeur de prédateur si c’est possible (chat, chien, humain) qui sont des sources de stress importantes. Il faut qu’elle ait le moins de contact possible avec l’homme et surtout ne pas lui parler. (On le fait tous pour les rassurer, en réalité ça les stress ahah).

 

Le moment « critique » c’est le moment du nourrissage. Si elle voit, entend parler des gens, sent une odeur humaine au moment du nourrissage, elle va associer le fait d’avoir à manger à l’homme… Et derrière une fois relâchée elle s’approchera des habitations pour avoir à manger, ce qui n’est pas une bonne idée quand on est un p’tit rat. Donc, il faut se contenter de déposer la nourriture avant de partir rapidement, manipuler la nourriture avec des gants et ne pas lui parler quand on fait la distribution.

 

Personnellement, je l’aurais relâché dès maintenant pour plusieurs raisons :

- Elle est assez grande pour se déplacer, manger seule, peut-être rentrer chez elle, en tout cas être acceptée dans un groupe de rat qu'elle pourra suivre pour trouver à manger.

- On est dans une période critique de son apprentissage où elle est censée apprendre à se nourrir seule. Si elle est nourrie dans une boite par l’homme… Derrière une fois relâchée rien ne dit qu’elle saura se nourrir. De plus, un rat qui s’est habitué à l’homme, dans la nature, à vraiment peu de chance de survie. (Si elle ne trouve pas à manger, qu’elle se rapproche des odeurs humaines, elle tombera vite sur des petits granulés bleus… :/)

- C’est interdit d’avoir des animaux sauvages chez soit.

- D'un point de vu plus scientifique : le rat n’est pas une espèce sauvage en déclin. Lorsqu’on s’intéresse aux espèces sauvages, il faut non seulement considérer l’individu mais aussi sa population. Ici avec le rat, le sauvetage ou pas d’un individu n’a pas de conséquences derrière sur le maintient de sa population. Il n'y a donc pas "d'urgence" à sauver un individu à l'échelle de son écosystème.

 

Pour toutes ces raisons, je trouve que pour toi et pour tes rats c’est mieux qu’elle ne reste pas chez toi. Et pour elle, la garder quelques semaines n’améliorera pas ses chances de survie derrière. 

 

Bonne journée :)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour ton retour Dahliae. J’ai contacté la cedaf par mail, je n’arrive pas à trouver leur numéro de téléphone. 


J’attends de voir ce qu’ils disent, mais effectivement je pense la relâcher. Surtout si le fait de la garder n’arrange en rien la situation...

 

bonne journée également :) 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne sais pas où tu habites, 

Mais il y a l’association CHÊNE. Ils prennent tous les animaux sauvages rats compris. Tu peux toujours les contacter, peut-être pourront-ils te conseiller. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

J’habite dans les Yvelines proche Poissy. J’ai eu un retour hier soir de la cedaf me confirmant qu’il n’y avait pas d’inconvénient à relâcher le raton s’il n’est pas blessé et capable de se nourrir seul. 
Je l’ai relâché hier soir dans un champs pas loin de chez moi :) 

  • Like 2
  • Laugh 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour ! 

C'était donc un jeune rattus rattus sauvage (rat noir). Vu sa taille approximative, il était effectivement sevré donc le relâcher était la meilleure option ^^ Le rattus rattus est bien plus petit que le surmulot (un mâle adulte pèse 300 grammes), d'où la taille qui peut être perturbante et peut faire penser (à tord) à un bébé encore dépendant de sa mère. 
Pour ce qui est des refuges prenant les rats sauvages, j'en ai dressé une liste sur Smintheus: 
https://sites.google.com/site/assosmintheus/home/sos-rat-en-detresse/carte-des-centres-de-soin

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, 

Nous sommes ici dans le même cas, sauf que je suis quasi certaine que c'est chez nous du ratus norvegicus - je joins une photo moche, des fois que ça sauterait aux yeux des connaisseurs… - et qu'on m'a franchement déconseillée de le remettre jamais en liberté (il semble trop jeune et y a des histoires d'odeurs qui ne colleraient plus). 

Du coup, j'envisage de lui fabriquer une petite troupe de copains.

J'ai RDV demain avec une personne qui connait les rats, qui en a à placer, et qui saura le sexer.

 

Des conseils d'intégration ?

Des idées de nombre magique pour une troupe cohérente ? Dans l'idée, j'adopterais bien deux rats de la même famille, parceque je trouve ça raide de les en sortir seul, et pour éviter, en cas de mortalité, qu'un individu se retrouve seul trop vite et d'être de nouveau confrontée à une nouvelle intégration… par contre, plus que deux, je me dis que ça va être chaud pour le petit nouveau de s'intégrer dans une trop grande troupe...

Dans les plans futurs, la petite troupe vivrait dans un cabanon extérieur, dans deux volières reliées par un tube au dessus du coin des cochons d'inde. On vise grand car on ne les sortira pas. 

De plus, nous sommes une micro ferme d'éducation et j'aimerais les présenter au public pour axer mes interventions sur les soi disant nuisibles (c'est en projet depuis plusieurs mois déjà, mais j'avais pas prévu les rats…). Un véto me le déconseille car ça risque de m'attirer des ennuis des services sanitaires, sachant que je n'aurais pas de certificat de capacité pour un rat sauvage… (chez nous, sauf cas exceptionnel, on ne tripote pas les animaux, donc y aura pas de contact a priori, juste de l'observation).  y a t il par ici des gens qui en savent plus ? 

 

(puis je rester sur ce post là où dois je en créer un autre ? C'était pour ne pas faire des doublons "raton sauvage", on reste dans la même veine…)

 

J'ai vécu avec une rattoune pendant mes années de fac, mais c'était y a longtemps… 

Merci d'avance ! 

 

94887660_3446304558719593_4189399701398749184_n.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alors, les rats ont besoin d’interactions avec leurs humains et de sortir. Si c'est pour les garder non stop en cage et ne leur faire voir des gens que de temps en temps, c'est clairement pas adapté pour eux. Pour ce qui est du cabanon, c'est possible si ce dernier est bien isolé, correctement aéré et peut être chauffé /refroidit si besoin est (les rats supportent très mal le chaud). Bien sur cage + litière + bouffe adaptées!

 

En ce qui concerne le sauvage en lui même, normalement tu n'as pas à le garder, donc ça peut effectivement attirer des ennuis. Ce qu'il faut aussi savoir, c'est que les retours sur les sauvages en captivité sont quand même très mitigés. Ce sont des animaux souvent farouches, qui peuvent vite stresser si monde/bruit/trop de manipulation, qui finissent agressifs pour les mâles (donc on conseille la castration), qui sont bcp plus destructeurs que les domestiques (cage en métal obligatoire). En gros ça ne sera pas la peluche qui se laisse tripoter par tout le monde.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Bonjour,

 

Etant vétérinaire, ayant travaillé en tant que bénévole dans un centre de soin de la faune sauvage et ayant notamment fait de la pédagogie auprès d’enfants, ce discours me dérange un peu « sur le fond ». :/ 

 

Pour mon côté bénévole pour la faune sauvage :

 

 Il est important d’apprendre aux enfants que les animaux sauvages doivent rester dans leur milieu naturel quand c’est possible. Lorsqu’ils sont blessés, ils doivent être confiés à des structures adaptées qui optimiseront leurs chances de relâchés. Il faut leur apprendre à faire la dichotomie entre les animaux domestiques et les animaux sauvages et les sensibiliser au fait que les animaux sauvages, ils sont faits pour être dans la nature pas dans des cages chez les gens, parce que ce mode de vie ne pourra jamais correspondre à leurs besoins fondamentaux. (Contrairement aux nooombreuses vidéos que nous sert facebook sur le sujet ! xD)

 

De la même manière qu’il n’y a pas besoin de présenter un bébé tigre dans une cage pour expliquer qu’il est nécessaire d’assurer sa conservation, je pense qu’il n’est pas nécessaire de présenter nos espèces sauvages française dans des cages pour montrer qu’il est important d’aider à les protéger. :)  Il y a même là plutôt une contradiction. Même si ce n’est « qu’un rat », pas un hérisson ou une buse, je trouve ça dommage d’avoir un discours qui va a l’encontre de celui qu’essaye de donner les centres de soin depuis des années pour sensibiliser la population au respect de la faune sauvage. :(

 

D’autre part, la présence de nombreux enfants et visiteurs dans l’environnement d’un animal sauvage est une source de stress intense pour la petite bête. Je trouve ça louable de vouloir donner un meilleur opinons sur les rats aux gens. Nous avons la chance d’avoir des animaux domestiques qui sont de la même espèce que les rats sauvages et qui seront bien plus adaptée à cette vie dans une ferme pédagogique, car sélectionnés pour ça depuis des générations !

 

Maintenant en tant que vétérinaire : dans une ferme pédagogique, je trouve ça inconscient d’un point de vu sanitaire de présenter des animaux sauvages au public (la ddpp interdit désormais aux enfants de pénétrer dans l’espace de soin en centre de réhabilitation, même sans toucher aucun animal !). Il ne faut pas négliger les maladies transmises par la faune sauvage à l’homme. Ce sont des maladies qui se transmettent généralement aux plus fragiles. Les cas sont de plus en plus fréquents car les mentalités changent et les gens sont de plus en plus en contacts direct avec des espèces sauvages sans être conscient des maladies qu’ils peuvent transmettre. (Quand on en est conscient, y’a pas de soucis pour les manipuler avec les protections adaptées ! :) )

 

Si tu souhaites sensibiliser les gens à la faune sauvage, il y a des personnes vraiment passionnantes qui connaissent un million de choses sur le sujet dans les centres de soin. Ils prennent des bénévoles toutes l’années. Même après trois ans de bénévolat, j'ai l'impression d'avoir encore tellement de choses à apprendre ! Mais même en deux semaines de temps, on peut en apprendre beaucoup ! :) Tu peux trouver leur liste sur le site de l’ufcs et celui de la lpo. S’ils ne sont pas répertoriés sur ces sites, la méfiance s’impose !

 

Bonne journée :) 

Edited by Dahliae
  • Like 2
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'avoue que je me pose la question de l'intérêt, y compris pédagogique..

Les rats dorment beaucoup et sont crépusculaire, donc ça colle difficilement avec les heures de visites.

 

Par ailleurs, je me demande dans quelles conditions ils vont vivre.

Si tu n'as pas prévu de les sortir, ils risquent de rester relativement craintifs. C'est pendant les sorties qu'on développe le lien avec ses rats.

Du coup je me demande si les manipulations ne vont pas rester pour eux des sources de stress..

 

Et enfin la volière (même deux) ne me semble pas adaptée pour des rats qui sortiront peu.

De base un espace conséquent au sol (que n'offre pas une volière) est important pour les rats, alors si ils ne sortent pas...

 

Le cabanon me semble risqué aussi étant donné la fragilité des voies respiratoires chez le rat.

 

Concernant les problèmes de comportement, il faut ajouter la probable excitation que pourra provoquer la présence d'autres animaux dans la même pièce.

 

Y'a toute une tarte autours de l'odeur. Je ne dis pas que ça compte pas, mais je pense que y'a encore moyen de le relâcher de raton, il ne doit pas être si imprégné que ça..

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Grand merci à tous pour vos réponses !

 

Dahliae  > j'ai exactement le même discours… sauf qu'on m'a déconseillé de le relâcher, ce rat… et qu'une vie seule, c'est pas adapté non plus… bien évidemment, la captivité c'est pas une vie idéale… ici, le relâcher conduirait pour le moment à le condamner à mort, et a priori, et d'autant plus s'il n'a pas eu de contact avec ses congénères entre temps, dans le futur non plus. Donc quoi qu'il arrive, je me retrouve avec un raton sur les bras. 

Parce qe chez moi, une vie est une vie. C'est ce que j'enseigne aux gamins. Je fais de l' éducation au respect du vivant. Donc, effectivement, la faune sauvage c'est pas dans une cage. Mais faut il buter ce rat pour autant ? 

Pour ce qui est des bidules sanitaires, oui, bien sur, j'entends complètement, et ça m'emmerde un peu (parceque en vrai, soyons sérieux, on est sur une ferme, hein… des rats, y en a partout, la preuve… celui là ne vient pas de très loin…). 

quant à sensibiliser sur la faune sauvage… c'est en partie mon métier :) ...

Quant aux refuges, il y en a de moins en moins, et chez nous, il n'y a plus personne, Hegaladia refuse de nous les prendre pour cause de bisbille départementale… de plus, c'est un RAT! On m'a déjà fait un foin une fois pour une pie...

 

GlrdCarole > 

"ar ailleurs, je me demande dans quelles conditions ils vont vivre.

Si tu n'as pas prévu de les sortir, ils risquent de rester relativement craintifs. C'est pendant les sorties qu'on développe le lien avec ses rats.

Du coup je me demande si les manipulations ne vont pas rester pour eux des sources de stress.."(désolée, je ne sais pas comment ajouter une citation, ça fait bien longtemps que je ne traine plus sur des forums!!)

 

Oui, c'est un peu ce que je viens chercher ici… des infos sur le mode de vie possible. Ma ratoune était e,n liberté dans mon appart. Sauf qu'elle était seule. Ici, ils seraient en cage mais avec plein d'espace, et en gang. 

Personnellement, en dehors d'espèces très proches de l'homme comme le chien, j'ai du mal à ressentir que les animaux ont besoin qu'on les tripote (j'ai adopté deux cochons d'inde pour mes activités, on les a gardé 1 an pour apprivoisement dans notre salle de vie avant de les mettre en enclos, ben rien à faire… après, on n'aime vraiment pas imposer les contacts… mais ça veut bien dire qu'ils s'en foutent! )

Bref. Je vais remettre à plus tard cette rencontre, pour gratter plus avant, mais ce petit raton tout seul me fait vraiment de la peine… 

Pour le moment il ne mange que du lait, du porridge et du yaourt… donc sans parler d'imprégnation, je le vois mal se démerder tout seul...

 

 

 

Edited by Pyrene

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Oups, en relisant je vois que je me suis emballée, ahah. Je suis étudiante véto seulement, je rectifie parce que bon :blush: (le temps est long ! xD )

 

La question du rat et des nuisibles est une grande question en soin de la faune sauvage qui n'a pas de bonne ou mauvaise réponse. :) C'est aussi une raison pour laquelle ce n'est pas le meilleur animal pour présenter aux enfants à mon avis. Sans entrer dans le débat sur ce qu'on fait des rats sauvages récupérés comme ça, je pense qu'il n'a pas sa place dans une ferme pédagogique :) 

 

Edited by Dahliae

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, ça je peux entendre...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 35 minutes, Pyrene a dit :

Oui, c'est un peu ce que je viens chercher ici… des infos sur le mode de vie possible.

 

Et bien, tu es au bon endroit ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience de navigation et mémoriser vos paramètres utilisateur pendant votre visite. Aucune information contenue dans ces cookies ne permet de vous identifier sans votre permission. SRFA ne transmet aucune information non anonyme à des applications tierces.