Jump to content
Sign in to follow this  
Artefact

Vigilance Adoptions, possible épidémie d'origine et de nature inconnues

Recommended Posts

Les gerbilles c'est vraiment une carne dis donc.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Que c'est un animal qui résiste à tout, elle voulait dire, je suppose ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Aaaah, j'connais pas du tout les gerbilles, j'en ai jamais adopté.
Mais bon c'est possible !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui voilà. Pour le tyzzer c'était la gerbille la porteuse saine.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les gerbilles sont effectivement des animaux très résistants comme les octodons.

Hélas c'est pas aussi gentil et manipulable que des rats xD

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour rebondir sur les cochons d'indes ( tzoing tzoing), ces personnes touchées font des adoptions, des transits, des FA, des choses potentiellement à risque ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Belleféegore :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Hop histoire que les choses soient mieux rangées je recopie ce que j'ai écrit sur l'autre topic.

En effet SemynonA, je pense que ce qu'il y a chez toi et chez, par exemple, RPD, pourrait bien ne pas être la même chose. Pas le même calendrier, pas du tout le même effet chez les souris, pas la même virulence non plus. Donc considérer qu'il n'y a pas de rapport, et deux causes différentes, est une hypothèse tout à fait crédible.
D'un autre côté, un même virus peut avoir des effets très différents suivant la fragilité de la troupe au départ, les germes naturellement présents à un endroit ou un autre, la rapidité de réaction et les soins apportés aux premiers symptômes ... c'est précisément pour ça qu'un virus peut être considéré comme pas bien grave en labo et très grave en pratique amateur, ou encore décimer toute une troupe d'un côté et ne pas faire beaucoup de morts de l'autre. Par ailleurs il existe différents points communs d'un endroit à un autre, pas flagrants, parfois seulement par transitivité, mais qui font que, pour moi, une hypothèse commune est également crédible. Et j'ai peut-être tort mais je suis très rasoir d'Occam moi, s'il y a une seule chose qui permet de tout expliquer, ça vaut toujours le coup de regarder de près avant de dire que c'est pas la même chose chez A et B et chercher n explications pour n endroits.
La conclusion c'est encore et toujours la même : on spécule tant qu'on n'a pas de tests. Et à force de tourner en rond, on s'échauffe, c'est logique.

 

 

Et pour être précise, je n'ai jamais soupçonné aucun véto de nullité, j'ai juste dit que j'avais du mal à comprendre comment on pouvait conclure avec certitude que ce n'était pas le virus X ou Y sans test. Ceci dit si on part sur l'hypothèse 2 (= ce n'est pas la même chose chez SemynonA et chez RPD / Crevette), je peux comprendre qu'on écarte plus volontiers le Sendai à certains endroits (puisque pas de souris atteinte et pas de problèmes de gestation / croissance des petits à certains endroits).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Franchement ici je n'ai aucun certitudes d'être touchée par la même merde que les autres, ça y ressemble fortement mais ça revient par vagues ce qui n'a pas l'air d'être le cas ailleurs. Mais ce que je sais c'est que deux options s'offrent à moi : laisser tomber, ne pas faire de test et voir ce pour quoi je me bats depuis 2 ans, ce pour quoi j'ai fais des sacrifices, une des choses qui m'a fait tenir debout et continuer d'avancer, s'éteindre à petit feu OU faire les test, continuer de chercher, et jusqu'à voir noir sur blanc "oui c'est un sendai" garder l'espoir que tout ne soit pas en train de se terminer. En ce qui me concerne le choix est vite fait.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je fais un résumé qui pour le moment comporte encore certaines incertitudes mais qui me semble être la meilleure piste à suivre:

 

Un laboratoire très connu et ayant l'habitude de travailler sur les rongeurs (et je ne donnerais pas le nom de ce labo mais sachez juste qu'on en parlerait pas si c'était pas du lourd) avait été contacté ET a répondu. Ils ont eu la gentillesse de se tenir informé de ce qu'il s'est dit ici et de faire quelques recherches de leur côté. Pour eux l'hypothèse Sendaï est la lus probable MAIS ils proposent aussi quelques autres méchants vilains trucs dont j'ai mangé le nom mais promis quand j'aurais les docs j'aurais l'air de savoir de quoi je parle.

 

Ce qu'il proposent c'est un test qui va toucher un panel LARGE (Sendaï + les autres trucs dont j'ai mangé le nom), panel qui est utilisé en routine chez eux donc autant dire qu'ils ont l’habitude. Ce test se fait sur sérum, via une quantité très minime de sang, et il est possible de tester TOUTE une troupe en même temps via mélange des sérums. J'explique: Selon eux si un des individus est touché par une des merdes auquel le test va réagir, alors TOUTE la troupe est à considérer comme touchée. Du coup au lieu de tester x animaux et de peut être passer à coter, la on teste tout d'un coup. Si ça réagit c'est qu'un animal est touché et que de toute façon c'est déjà mort pour les autres. Ca ne permet pas d'identifier l'animal en question, mais je dirais que c'est pas grave et que ça permet de ratisser parfait.

 

Selon les premiers résultats, des tests complémentaires peuvent etre ajouté pour approfondir.

 

L'avantage de cette méthode c'est de tester 100% des troupes touchées, de bénéficier de l'expertise d'un labo compétent, d'avoir une possibilité d'analyses plus poussées derrière et surtout d'avoir l'avis d'experts dans la marche à suivre "ensuite". Car c'est bien beau de dire "c'est ça", mais c'est encore mieux d'avoir un vrai protocole utiliser au quotidien par des gens dont c'est le métier.

 

Ce labo est en France, et le cout approximatif du test est de 120€ (mais pour TOUTE une troupe, peut importe le nombre de rats!!). Il faut ajouter à ça les frais demandés à votre véto pour les prélèvements + envoi en chronoposte.

 

L'idéal serait de centraliser au maximum les prélèvements sur un même vétérinaire (pour ceux qui sont dans la même région), pour avoir un minimum de "contacts" avec le labo (labo ne bossant qu'avec des pros). Le véto fait les prélèvements, les fait parvenir (les envois groupés réduisent les frais de port) au labo et sera son contact. Le labo analyse, donne le résultat et met à disposition du véto ses compétences sur le sujet. La finalité est de monter un protocole à suivre, en fonction du souci détecté.

 

Certes ce n'est pas gratuit, mais à mes yeux c'est la solution la plus complète, sérieuse et clef en main que nous avons à ce jour.

Share this post


Link to post
Share on other sites

De mon coté, j'ai discuté avec une vétérinaire qui s'est renseignée de son côté :

 

Le laboratoire qu'elle a contacté, elle, ne peut se fournir les tests dont nous avions parlé, et elle pense que faire venir les tests des USA est une mauvaise idée du point de vue de la conservation.

Elle pense aussi qu'il y a probablement plusieurs maladies en cause et que ça peut être du SendaI quelque part et pas ailleurs. Elle pense que se fier à l'aspect reproductif ne permet pas d'éliminer le Sendaï d'office.

Pour terminer, elle pense que les analyses post mortem faites sur des rats devaient comporter des analyses histologiques et pas uniquement bactériologique comme c'est fait jusqu'à présent.

 

Piste close de son coté, pour le labo donc. Mais voilà ce qu'elle m'a dit.

Edited by artefact
Anonymisation

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Je vous demande de bien vouloir m'excuser si la question a déjà été posée: il y a t-il un risque de faire entrer cette horeure en achetant de la litière ? Quelle est le moyen le plus fiable pour pouvoir se proccurer du chanvre selon vous ? (saitairement parlant)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les virus ne survivent pas plus de quelques heures hors de leur hôte vivant. La litière ne présente donc pas vraiment de risque en elle-même, à condition de respecter la précaution de base c'est-à-dire, après une visite en animalerie pour l'acheter, de ne pas rentrer chez soi dans les 3 heures qui suivent (un bon film au ciné c'est parfait ;-)) et en rentrant chez soi, douche et changement de vêtements avant d'entrer en contact avec ses rats.

Evidemment, l'achat par internet présente encore moins de risques, mais il n'est pas non plus extrêmement risqué d'acheter de la litière en animalerie (mieux vaut par contre ne pas s'attarder devant les cages des animaux et bien sûr, de ne pas demander à en toucher).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci beaucoup pour ces conseils.

Et surtout, même si ce n'est pas grand chose, une grosse pensée pour les troupes touchée et leurs humain(e)s ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce matin, en feuilletant un magasine sur les équipement d'écuries je suis tombée sur un produit avec une action bactéricide, insecticide et virucide, ce produit serait utilisé pour tout type d'élevage (bovin, équin, volailles, ect) et serait agréé par la DDPP (il aurait un forte action virucide et aurait été employé notamment lors de la crise du H5N1). J’hésite à en commander pour passer mes cages et accessoires à la désinfection (il est surement plus efficace que le detol), qu'en pensez vous ? cela ne risque t'il pas d'être dangereux pour mes loulous même bien rincé ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le problème c'est que selon la souche, tous les produits ne sont pas efficaces. C'est ce que disait le labo hier, qu'ils pourraient conseiller des produits de désinfection adaptés à chaque cas, qui auront un effet sur chaque merde active.

 

Et aussi, mais ça ça fait juste flipper, qu'il y a des "virus" qu'on ne peut pas éradiquer, mais genre vraiment pas et ce même après la mort des animaux.

 

J'attends un mail avec tous les noms des trucs testables, je posterais ici dès que j'ai.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis désolée, je n'ai vraiment pas eu le temps hier soir :( .

Les pistes évoquées par les chercheurs et vétérinaires du laboratoire sont le Sendaï, les theilovirus, les parvovirus, et le CMV et Hanta au vu de ce qui a été observé comme symptômes.

Les parvo sont trèèèès dificilement/pas éradicables. CMV et Hanta sont des zoonoses donc avec un risque sanitaire pour nous.

Tout cela fait partie de l'assessment large, mais je n'ai pas eu le temps de contacter le responsable des tests pour tous les détails.

Effectivement on n'utilise pas les mêmes produits/protocoles en fonction des virus pour la désinfection (NB pour une infection à parvo on détruit tout ce qui a été en contact cages, petit matériel y compris.... les ordinateurs :scared: ).

En routine pour les techniciens d'une zone qui sont affectés dans une autre zone, le délai d'attente n'est pas de 3 heures, mais de 3 à 5 JOURS, RE :scared:

En revanche pas de souci avec chats et chiens.

Je rappelle aussi notre véto ce soir pour voir comment gérer ça en pratique.

J'ai conscience que ce n'est pas super rapide, mais je ne peux pas faire bcp mieux. :unsure:

Share this post


Link to post
Share on other sites

je viens d'aller voir pour les infections à parvo, pour moi (en tout cas chez moi) ce n'est pas ça, je n'ai pas eu de diarrhées (sur les vagues depuis mars en tout cas). J'irais voir les autres ce soir. Ici RAS depuis 4 jours.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il n'y a pas forcément de diarrhée en fonction de l'animal mais aussi du type de parvo.

C'est aussi pour ça que l'idée est de faire un premier test global puis ensuite en fonction des résultats des tests plus fins pour savoir exactement le nom de l'agent infectant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour ceux qui veulent chercher (et merci pour les noms parce que dans mon cerveau ça a fait un gloubiboulga d'abréviations)

 

- Theilovirus -> MEV, RTV

- Parvovirus -> RPV-1, RPV-2, RMV, RV (kilham), H-1

 

Pour les parvovirus chez le rat (attention, pas chez le chien), il ne semble pas y avoir de symptomes visibles associés.

Share this post


Link to post
Share on other sites

En animalerie et en clinique on utilise souvent du Virkon, mais gaffe aux voies respiratoires (les votres, celles de vos animaux) à l'utilisation. On trouve dans les magasins de bricolage du Cresyl pour désinfecter les box pour chevaux, le Saniterpen est pas mal non plus.

Mais ce sont des produtis extremement forts

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'en profite pour préciser (re?) un truc: Les prélèvements sanguins se font TRES BIEN dans la veine CAUDALE. Il faut une anesthésie rapide qui n'est bien sure pas sans risque, mais le prélèvement en lui même n'est pas spécialement dangereux. Et je ne sors pas ça de mon chapeau non plus, c'est comme ça que des vétos pratiquent des prélèvements.

 

Il n'est pas non plus question de couper des membres ou bien d'aller planter des aiguilles à des endroits improbables!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience de navigation et mémoriser vos paramètres utilisateur pendant votre visite. Aucune information contenue dans ces cookies ne permet de vous identifier sans votre permission. SRFA ne transmet aucune information non anonyme à des applications tierces.